Vos contributions lors de la concertation préalable (déc.2019-févr.2020)

19/02/2020
Excellent projet si cela comporte un arrêt en gare de survilliers car cette portion n'est pas bien desservie!
18/02/2020
je demande l’ arrêt du ter Picardie Roissy à ORRY la ville , gare la plus proche de Senlis et des villages environnants et gare entourée d’ un parking cofinancé par la ville de Senlis . Je demande un réseau de bus performant Senlis gare d’ ORRY la ville Tous les jours et étendu aux weekend.
18/02/2020
C'est un projet dont j'entends parler depuis plusieurs années et je ne comprends pas pourquoi il n'a toujours pas été mis en place. Si vous êtes en phase de concertation, a mon avis c'est un projet qui ne verra pas le jour cette décennie. Ps: il faut obligatoirement mettre la gare aux normes pour les personnes handicapées ou voyageurs avec bagages c'est aberrant quil n'y ai ni ascenseur ni toilettes.
18/02/2020
Génial, cette idée ! Cela facilitera les transports de beaucoup d'étudiants de l'UTC aisi que de nombreux Picards.
18/02/2020
Super idée bien qu'un RER/TER direct pour Paris serai également appréciable
18/02/2020
Le barreau Roissy Picardie est indispensable pour permettre à notre région d'avoir un apport économique important en bénéficiant des l'attractivité de Roissy. Amiens est la seul ville qui a perdu du temps de transport en train pour aller à Paris. Il faut mettre Amiens à moins 1h de Paris
18/02/2020
Ce projet ne facilitera en rien les "transports du quotidien" des habitants de notre secteur : Saint-Witz, Vémars, Villeron, Marly la Ville. Il ne nous apportera que des nuisances sonores, visuelles et empiètera sur des terres agricoles et des bois. Améliorer l'existant,en particulier le RER D, et réaliser plus au sud le barreau de Gonesse serait un choix plus judicieux pour les habitants du val d 'Oise. Ce projet n'est destiné qu'à attirer sur Roissy et Paris les habitants de la Picardie et ne présente aucun intérêt pour notre zone.
18/02/2020
C'est super ! Mais une ligne Amiens-Paris gare du Nord en moins d'une heure serait encore bien mieux !!!!
18/02/2020
Je suis contre ce projet de liaison qui saccage le seul poumon d'oxygène pour Villeron et Vémars. une vrai catastrophe écologique sans parler des nuisances sonores aériennes et soliciennes qui n'ont pas été prises en compte en conditions réelles de vents dominant et en fonction de la force de ce vent. Ce projet ne prend pas en compte les besoins des Val d'oisiens du Nord Est. (louvres goussainville..) C'est un vrai gouffre financier. La jonction existe déjà au sud de Louvres entre la liaison Paris Lille, avec l'accès du Thalys depuis cette liaison pour roissy CDG. cet accès est sous exploitée. Au point de jonction un parking adaptée peut être mis en place car proche du rond point de la Talmouse. cela donnerait l'accès aux Val d'oisiens du Nord Est à l'accès rapide à CDG. S'il s'agit de ne prendre en compte que la Picardie alors que la jonction entre les 2 réseaux se fassent en Picardie. Saccagez leur espace vert mais pas le notre!
18/02/2020
Excellent moyen de laisser la voiture au garage et enfin de pouvoir utiliser les transports en commun pour rejoindre Roissy actuellement totalement inutilisables.
18/02/2020
Il est inadmissible de ne pas prendre en compte les nuisances créés pour les habitants de Vémars. L'étude a été réalisé sans la prise en compte des vents dominants et de leur force. Ce tracé saccage notre seul poumon d'oxygène face à l'autoroute A1 et l'Aéroport cdg/ De plus c'est un vrai gouffre financier en effect la jonction entre les 2 réseaux existe déjà un peu plus au sud de Louvres. (liaison du Thalys voies férrées sous exploitées)/ Impact écologiques non calculées. L'architecte n'a jamais travaillé sur l'aménagememnt d'une gare et parking pour les val d'oisiens du Nord Est pour créer un aménagement à ce lieu de jonction entre les 2 réseaux déjà existant! En effet les Thalys relient déjà Paris Lille Via CDG donc empruntent le réseaux via survilliers Fosses goussainville (RER D) avec la fameuse jonction précitée. S'il s'agit d'une liaison uniquement pour les Picards et bien saccagez la Picardie mais pas le Val d'OISE.
18/02/2020
Une navette CHANTILLY ROISSY est indispensable. Cela évitera d allr jusqu'à Paris pour prendre le RER B.
18/02/2020
La commune de Marly La Ville, s'associe au désespoir des communes de Villeron, Vemars, Survilliers, Fosses, avec celui de nos administrés, concernant le tracé, inique, de voie ferrée, pour la future ligne TER Roissy – Picardie. Ce projet ne peut qu'aggraver la paupérisation de l'est de Val d' Oise, avec les nuisances environnementale crées par l’État. Le chef l’État et ses ministre qui distillent auprès des médias des discours d'écologie, de sauvegarde de la biodiversité, etc ! Nous pouvons nous interroger sur la sincérité de leurs propos Aussi, par quel mystère, un dossier endormi depuis 5 ans, ressort, avec des modifications, qui ne peuvent faire consensus. Ce tracé est une véritable agression pour nos villes à la campagne où il fait, encore bien vivre, malgré des transports en commun déficients. Nos voisins de Picardie, peuvent avoir un accès rapide et plus aisé pour Roissy CDG, mais pas au détriment des riverains, de l’environnement, et des usagers des transports en commun, du nord-est de Val d' Oise, déjà dramatiquement sinistrés, les Val d’Oisiens devront-ils se contenter de regarder le train passer, tel un troupeau. Dès la connaissance de ce dossier Roissy-Picardie, l'ensemble des élus de la Communauté d’Agglomération Pays de France, avaient rejeté à l'unanimité ce tracé inepte, ils ont renouvelé d'une seule voie se refus catégorique. QUE VALENT ces votes! Aucune des alternatives proposées, probablement jamais lues, n'ont été discutées, acceptées Les enjeux de RFF, qui sous le grossier prétexte, d'améliorer les dessertes de nos voisins de Picardie, sont en fait, simplement des objectifs stratégiques et économiques, pour réaliser une zone de retournement sur le secteur de Roissy, lieu de toutes les convoitises. Qu'importent les riverains, l'impact négatif des lieux traversés, pourvu que les trains passent. Regrettable pour les terres agricoles dotées d'une charte agricole, qui sanctuarise ces réserves alimentaires. Tant pis pour l'environnement, dommageable pour la protection de la nature et des écosystèmes, pour la sauvegarde de la biodiversité.Désastreux pour le cadre de vie et le bien-être de nos populations. Impensable, pour les usagers du RER D, qui subissent quotidiennement les galères de transports sur cette ligne d'une autre époque, lamentable de vétusté, indigne, pour les utilisateurs, en permanence mal traités aux heures de pointes, celles des embauche et de fin de journée, avec des dysfonctionnements intolérables, des retards répétés, des annulations incessantes, compressés comme du bétail. Mais qu'importent ces points de détail, pourvu que les trains de Roissy–Picardie puissent circuler. Les trois réunions dite de concertation, de Roissy, Fosses, Vémars, des séances d'un pathétique spectacle, conduites part des délégués RFF et autres organismes, venu conter lecture au public.Mais quelle concertation y t-il eu? Aucune, la communication était convenue bien rodée. Ces intervenants ont-ils ressenti le mal être profond des publics qui ont fait les déplacements,pour exprimer leurs ras le bol? Ont-ils mesuré la colère froide des personnes contre ce projet? Une véritable provocation.! L'argument du donnant, gagnant, ne tient pas la route, l'arrêt en gare de Survilliers, Fosses, la passerelle d'accès n'est pas financée, un parking de stationnement, nullement envisagé, ni même pensé. Quant au saut de mouton incroyable..!, l’ouvrage de traversée de la RD 317 coupera et déplacera le chemin des peupliers, un tracé qui englouti des hectares de bonne terre à blé. Cette saignée neutralise les accès de sorties et d'entrées de Marly La Ville par le VO2 (Chemin des peupliers). Ces choix engendrent des difficultés d'accès à Marly-la-Ville, aux futurs secteurs d’habitats et aux Zones d’activités. Ces aménagements pharaoniques envisagés, ignorent les faibles circuits existants, ils n’apportent aucune amélioration, de déviation,de giratoire, d'accès facilité vers l’autoroute A1-Lille-Roissy-Paris, rie, pas de proposition, seul compte que les trains de Roissy–Picardie puissent circuler. Les réponses approximatives, ne peuvent qu’inquiéter les administrés sur la qualité de vie avenir, et le désenclavement du Village..? Par la rue village G PERI, qui traverse la commune..? Impensable! Nous sommes bien loin des déclarations écologiques. Abandonnez ce projet inapproprié, non abouti en l’état. Réfléchissez pour être plus respectueux de l’environnement et des habitants de nos communes Daniel MELLA Maire-adjoint chargé des finances Cadre de vie Environnement Urbanisme
18/02/2020
La liaison Roissy-Picardie est, selon moi, une excellente idée. Je l'emprunterai avec plaisir et assez régulièrement quand elle sera opérationnelle (et que les billets de train arrêteront de coûter un bras).
18/02/2020
Avis très favorable, il faut développer au maximum la ville d’Amiens et surtout dans le domaine ferroviaire
18/02/2020
Avis de Val d'Oise Environnement (VOE) VOE est signataire de deux contributions : • Sur les continuités écologiques, cosignée par des associations environnementales et cynégétiques implantées en Picardie et en Ile-de-France. • Sur l’intérêt du projet et le tracé, cosignée avec la fédération du Regroupement des Organismes de Sauvegarde de l’Oise (ROSO). VOE tient à souligner que par ces deux contributions, la société civile exprime des positions de territoire indépendantes des limites administratives départementales ou régionales. Cette contribution de VOE porte sur l’accessibilité à l’aéroport de Roissy et sur les prévisions de trafic du projet.
18/02/2020
Je suis natif et habitant de Plailly, j’ai utilisé et mon épouse utilise encore et chaque jour de la semaine la ligne D qui est à 5 kms (Fosses) pour se rendre à son travail sur Paris et en revenir. La voiture bien sûr n’est pas le transport idéal en région parisienne quoique ..l’insalubrité, la saleté, l’insécurité dans ces RER et Transiliens .., l’irrespect des horaires affichés voire des trains fantômes .. nous « conduisent » peu à peu vers cette solution déraisonnable de déplacement tant pour nos loisirs que pour la profession de mon épouse. Ces dix dernières années, cette ligne s’est fortement dégradée en rapport aussi avec nos régions du Sud de l’Oise et de l’Est du Val d’Oise déjà très convoitées et qui subissent l’accroissement du trafic automobile, des bruits, des pollutions visuelles, olfactives.. lumineuses ..). Aujourd’hui, il nous est pourtant proposé d’accepter un autre mode de transport, plus… conciliant pour « les territoires » et les activités en mégapole parisienne, la LGV Amiens CDG (..), certes un projet bien emballé pour le moment, et bien présenté aux différentes réunions d’information mais qui à mon sens n’apportera aucune amélioration significative à nos problèmes dits de « charnières géographiques » .. et amènera un surcroît de nuisances sonores, de désagréments pour tous les actuels riverains et villageois en proximité, provoquant artificiellement une densification humaine démesurée dans des villages devenus villes dortoirs, en augmentant la problématique des déplacements, des places de parking,.. des pollutions, de l’insécurité déjà très présente ! Pour ces premières raisons, mon épouse et moi nous sommes donc opposés à ce projet non essentiel, couteux, .. destructeur également de la biodiversité dans son ensemble déjà bien malmenée, détruisant au passage par ses 6 kms additionnels le dernier poumon vert nommé « le bois d’Argenteuil » situé en grande partie sur la commune de Villeron, et broyant le peu de faune qui se risquerait encore à traverser les voies ferrées en forêt de Chantilly entre les gares de Orry la ville et Survilliers/Fosses, car là aussi bien sûr la région des Hauts de France pas plus que la Sncf n’ont prévu un ouvrage supérieur spécifique de passage faune dans le cahier des charges.. ! Merci en priorité de tout faire pour une vraie amélioration du transport ferroviaire actuel, et par respect pour chaque citoyen utilisateur potentiel du train francilien, de voyager en sécurité et dans de bien meilleures conditions !
18/02/2020
Ça serait formidable, car nous galerons souvent pour trouver à nous faire emmener à Roissy .
18/02/2020
Je valide à 3000% ce projet. Quel bonheur d’avoir un accès direct à l’aéroport de chez nous, il était temps ! Merci pour ce super projet
18/02/2020
Il était temps que l'on puisse aller à Roissy en train de compiegne.
18/02/2020
La LPO IDF n’est pas favorable au projet proposé en raison du manque d’intégration de la préservation et de la restauration de la trame verte et bleue à l’échelle locale. L’effet cocktail de tous les aménagements du territoire, avec la consommation importante de terres agricoles, le mitage et l’enclavement sont désastreux pour un fonctionnement efficace des bio-corridors. Ainsi la LPO IDF travaille depuis de nombreuses années sur la restauration des continuités écologiques pour la Chevêche d’Athéna, espèce indicatrice du SRCE, entre l’Est du Val d’Oise et le Nord-Est de la Seine et Marne. La zone concernée est déjà fortement impactée par toutes les infrastructures à proximité : ligne SNCF Paris-Creil-Amiens, D317, autoroute du Nord, TGV Nord, ainsi que l’étalement urbain en cours dans ce secteur. Ce corridor écologique très étroit à l’échelle régionale ne doit pas se resserrer davantage sous peine d’enclavement, et de la disparition de certaines espèces de milieu ouvert dans ce secteur ainsi fragilisé. Ce petit corridor de plaine est pris en étau au Sud par l’urbanisation qui s’intensifie et au Nord par les massifs forestiers du Sud de l’Oise. Le fonctionnement des continuités écologiques de la Chevêche d’Athéna entre l’Est du Val-d’Oise et Nord de la Seine-et-Marne serait donc fortement impacté avec ce projet ferroviaire. A noter également la présence à Vémars de l’Effraie des clochers toute aussi impactée par la disparition de son habitat et sa très forte mortalité face aux collisions routières et ferroviaires comme la Chevêche d’Athéna.
18/02/2020
Merci de concrétiser ce super projet on en parle beaucoup mais rien de concret et pour se rendre à CDG c’est une cata vous rendrez un grand service pour les usagers, pour une fois....
18/02/2020
Ce projet de barreau Roissy-Picardie est complètement "à côté de la plaque". Si priorité il y a, c'est certainement d'améliorer le fonctionnement du RER D1 et d'une manière générale les transports publics entre les différentes communes( Plailly, Vémars, Saint Witz, Moussy, etc) avec Roissy. L'amélioration des mobilités du quotidien sont "officiellement" au coeur des politiques publiques. Il serait bon d'agir au lieu de simplement parler pour se donner bonne conscience. La protection de la faune et les continuités forestières constituent notre environnement. Elles sont déjà menacées par l'extension de l'aéroport de Roissy. Ce projet de barreau Roissy-Picardie qui ne présente aucun intérêt pour les populations locales aggraverait la situation de manière désastreuse.
18/02/2020
Suis très favorable à cette liaison direct vers l'aeroport. Un vrai progrès...
18/02/2020
Ci-joint la contribution de la Région Hauts-de-France sur le projet de création de barreau ferroviaire Roissy-Picardie. Bonne réception
18/02/2020
Je suis pour la liaison fosses Roissy en 7 minute
18/02/2020
Indispensable car actuellement trop difficile, trop long, trop cher et non écologique.
18/02/2020
Ce serait vraiment pratique
18/02/2020
Cette ligne est une excellente idée. Nous en avons vraiment besoin.
18/02/2020
Des trains reliant Compiègne Roissy direct tout à fait utile. Mais à quand des trains moins chers pour nous les salariés
18/02/2020
Nous avions entendu parler d'une ligne directe de fosses à Roissy Charles-de-Gaulle aujourd'hui je ne sais pas où cela en est
18/02/2020
Cela me parait une excellente chose. Beaucoup de personnes demeurant dans l’oise, aux alentours de Chantilly travaillent sur Roissy. Cela permettrait de limiter les déplacements en voiture. D’autre part certains trains grandes lignes partent de Roissy et cela permettra de desservir l’aeroport. Par contre il est évident que ce service supplémentaire ne doit pas supprimer le service TER et RER D qui existent.
18/02/2020
Bonjour J ai grandi à Creil et je suis parti à l’étranger pendant 6 ans. En revenant sur Creil, je suis tres étonné de voir les voyageurs augmentés significativement que ce soit la semaine ou le samedi sur la gare de creil.
18/02/2020
Je valide ce projet à 100%....moi qui voyage souvent et me rend à Roissy , cela serait idéal
18/02/2020
Bonne initiative si le prix reste correct.
18/02/2020
Pour moi qui suis PNC, ce serait du pain béni. La ligne de bus qui part de Creil est bien pratique mais un train direct serait parfait ! Surtout si elles fonctionne de tôt le matin à tard le soir. Aucun intérêt si c'est du 7h 21h en revanche.
17/02/2020
Un excellent projet, un investissement intelligent
17/02/2020
Pour raison professionnelle, je me rends très souvent à Roissy CDG depuis Compiègne. J’attends avec impatience une ligne de train directe et rapide. Il faudra suffisamment de place pour voyager avec des bagages, du wifi et des prises de recharge. Le train devra arriver directement dans le terminal 2 pour ne pas avoir à prendre de navette.
17/02/2020
Valorisation de la commune et ses alentours. Redoner un nouveau souffle au bassin creillois. Désengorger l'axe creil-Paris.
17/02/2020
Il y a dix ans, l'association SaDur participait déjà à cette concertation en rédigeant un cahier d'acteur, que nous joignons à cette publication. Notre discours n'a pas changé : la priorité doit être le maintien de la robustesse de l'axe Creil-Paris, où les retards et suppressions sont encore trop nombreux aux quotidiens. Nous avons deux points à y ajouter. Tout d'abord, il est évident que cette nouvelle liaison passant par Survilliers-Fosses doit être accessible avec un forfait Navigo entre cette gare et l'aéroport Charles-de-Gaulle, pour permettre aux usagers de l'est du Val-d'Oise de pouvoir en bénéficier sans surcoût. Ensuite, il nous semble indispensable que les nouveaux quais construits en gare de Survilliers-Fosses doivent desservir à la fois les nouvelles voies vers l'aéroport Charles de Gaulle et les voies actuelles vers Paris, donc en situation de quais centraux et non des quais en extérieur comme proposé dans le projet. Cette configuration permettrait, en cas de perturbation, une desserte des TER voir du RER D quand il est dérouté par les voies directes d'une desserte de la gare, et ainsi offrir à minima une solution de secours. Pour l'association SaDur, son président, Jonathan Magano
17/02/2020
Bonjour, Excellente idée. Mervi
17/02/2020
Très bonne initiative qui permettra aux Creillois de se prendre à Roissy pour y travailler ou pour voyager
17/02/2020
Ce serait fabuleux ! Habitante de Blaincourt-lès-Précy et travaillant à Roissy avoir enfin une liaison ferroviaire serait enfin plus responsable écologiquement et réduirait aussi le stress quotidien de devoir utiliser mon véhicule
17/02/2020
Assez partagée:un moyen rapide pour aller à Roissy sans dépendre de quelqu'un mais surtout dédié aux habitants des Hauts de France Pour nous un rer qui fonctionne avec du matériel neuf, et, le retour aux semi directs serait plus efficace
17/02/2020
Si train à l'heure et rapide ok mieux que la voiture taxi
17/02/2020
Excellente idée
17/02/2020
Je suis pour cette ligne qui faciliterait beaucoup la vie des compiegnois et permettrait notamment d’améliorer son attractivité pour les touristes et les étudiants ( notamment de l utc )
17/02/2020
J'ai tenté une première fois, mais ne suis pas sûr que cela a fonctionné car je n'ai pas reçu d'accusé de réception. J'insère dans ce cadre la contribution VOE-Objet : avis ROSO-VOE sur la liaison Picardie -Roissy. avis ROSO-VOE sur la liaison Picardie -Roissy Document adopté unanimement par le bureau de Val d’Oise Environnement (VOE) le 11 février 2020 et le Conseil d’Administration du Regroupement des Organismes de Sauvegarde de l’Oise le 15 février 2020, transmis le 17 février sur le site de concertation de la liaison Picardie-Roissy https://www.roissy-picardie.fr/pages/exprimez-vous et à des élus du département de l’Oise et du Val d’Oise Du dossier soumis à la concertation (https://www.roissy-picardie.fr/pages/le-dossier-de-concertation) et de nos participations à diverses réunions de concertation, nous retenons que le projet permettra notamment : - la réalisation d’une section de ligne nouvelle sur 6,5 km entre Vémars et Marly-la-Ville (Val d’Oise), reliant l’interconnexion LGV au Nord-Est de Paris à la ligne existante Paris Gare du Nord-Creil-Amiens/Saint-Quentin ; - des aménagements sur le réseau existant, principalement en gare de Roissy TGV, Survilliers-Fosses et Chantilly-Gouvieux. - la mise en place de services de trains à grande vitesse entre Amiens, l’aéroport de Paris-CDG puis l’Est et le Sud-Est de la France (Strasbourg, Lyon, Marseille…) ; - la mise en place par la Région Hauts-de-France de services TER cadencés à partir d’Amiens, Compiègne et Creil, avec desserte de Survilliers-Fosses dans le Val d’Oise, jusqu’à Roissy TGV. En l’état, le projet appelle de nombreuses réserves de nos deux associations et doit être complétement revu. Si aucune réponse n’est apportée à ces réserves, notre position sera négative lors de l’enquête publique. Nous nous étonnons qu’à ce stade du projet l’étude d’impact, l’étude loi sur l’eau et l’avis de l’autorité environnementale ne soient pas présentés. 1 Notre première réserve concerne le choix de réaliser une liaison à grande vitesse Picardie-Roissy Le gain de temps entre liaison LGV et TER estimé à 5mn sur un trajet d’une heure est très faible. La mise en place d’un deuxième service à grande vitesse depuis la Picardie jusqu’à Roissy ne saurait être un objectif d’intérêt public. La liaison existante possède une gare desservant la Picardie. Pour ce qui concerne Creil, Compiègne et Clermont (et toutes les gares du trajet), la grande vitesse n’a qu’un intérêt très limité. Il faut mieux étudier la commodité et la robustesse du lien avec Roissy et Paris et dans les deux sens. Toutes les constatations concernant la ligne (surtout pour les habitants situés entre Orry la Ville et Survilliers-Fosses) mettent en évidence une desserte mal maîtrisée. 2 Notre deuxième réserve tient à une mobilité ferroviaire pour les transports du quotidien non atteinte à ce jour ; le nouveau tronçon n’apportera qu’une très faible amélioration pour les besoins de déplacement des usagers du nord du Val-d’Oise ; quant aux autres usagers concernés, les aménagements proposés sur des lignes déjà saturées sont insuffisants. Nous réclamons un véritable objectif de mobilité ferroviaire. Pour ce faire Il faudra définir les objectifs visés pour la mobilité dans le bassin de vie défini comme sud de l’Oise et le Nord du Val d’Oise pour un rayon de 30 kms autour de Roissy et permettant l’accès en 30 mn maximum au cœur de l’aéroport et vice-versa (encore faudrait-il que les usagers puissent atteindre avec des transports en commun commodes leurs lieux d’activité). Depuis 2010, nous notons cependant que la desserte par transport public, certes par voie routière, a été largement améliorée, même si des progrès sont encore nécessaires pour atteindre l’aéroport. Mais il faut aussi prendre en compte la saturation du réseau viaire routier dans ce bassin de vie. La dégradation du service des liaisons ferroviaires existantes est dénoncée par tous et bien reconnue par la « mission » SNCF Axe Nord : priorisation à la régénération et aux opérations en faveur des transports du quotidien. 3 Mais notre réserve la plus importante tient au choix du tracé retenu Lors des réunions, les usagers potentiels de la nouvelle liaison du Val d’Oise, ont marqué une opposition unanime et partagée par les élus. Par contre, on ne constate pratiquement pas cette position pour les habitants et élus de l’Oise, mais il faut noter que le tracé n’impacte pas ce département Nous ferons en fin de paragraphe des propositions précises concernant le tracé Mais rappelons d’abord certains faits : Aujourd’hui, il faut tenir compte de l’abandon du barreau ferroviaire de Gonesse et du projet Europacity ; il faudra aussi prendre en considération les résultats de la mission confiée par le Gouvernement à M. ROL-TANGUY. Les principales objections au tracé centre-sud tiennent : - au bruit pour les habitants de Villeron et Vémars, - à une desserte insuffisante pour le Val d’Oise, - à une perte de terres agricoles (40 ha), - à la destruction d’un bois, - à la destruction d’une zone humide, - à une influence mal connue sur l’hydromorphologie - à la perte de fonctionnalité d’un corridor écologique et de la biodiversité. Une desserte ferroviaire vers Roissy depuis la ligne Creil-Paris correspond à un besoin que personne ne contesterait si son impact environnemental est plus réduit qu’avec le projet actuel. Si le tracé actuel devait être retenu il doit s’accompagner de mesures pour éviter la destruction irrémédiable de terres agricoles, de bois et de la biodiversité existante et respecter les corridors écologiques… Nous proposons que l’étude prenne en compte de placer le tracé dans un environnement clos au moins entre Villeron et Vémars. Pour ce faire le trajet au moins partiel en tunnel serait préférable, mais des solutions alternatives sont possibles : tranchée couverte, voie dans un tube… Le choix définitif doit tenir compte du maintien des accès de part et d’autre du barreau pour l’exploitation agricole et le maintien du corridor écologique. Mais la solution a priori la meilleure consisterait en la reprise de la liaison sud en veillant à son rapprochement maximum avec le tracé de la Francilienne. D’autres éléments sont aussi à mieux prendre en considération. Un examen de la planification du développement de logements et de l’activité économique sur ce secteur de vie est une absolue nécessité et doit impliquer conjointement les structures politiques représentant ce bassin de vie. Divers autres objectifs en lien avec la mobilité doivent être mieux appréhendés : - robustesse de l’ensemble des liaisons ferroviaires du bassin de vie (à l’exception du nouveau tronçon), car on utilise des voies existantes avec des aménagements très ponctuels), - commodité du transport, en tenant compte de la saturation des liaisons routières du secteur de Roissy et de la construction du terminal 4, - intermodalité, en s’intéressant aux interconnexions possibles avec les réseaux ferrés existants du secteur et aux circulations douces (utilisation du vélo pour accéder et circuler sur le pôle de Roissy), - tarification en cohérence avec la tarification de chacune des régions. Les régions IDF et HDF doivent inscrire un plan d’aménagement de la mobilité long terme (et du développement des activités, des logements et services) autour de l’axe Pontoise-Roissy et au-delà en retenant un moindre poids de la circulation routière et au moins avec des véhicules n’utilisant pas l’énergie fossile. Pour ce qui concerne des biocorridors, pour la voie Creil-Roissy, nous renvoyons aux contributions de l’AP3 F du 3 février 2020 et de l’AGGVO le 23 janvier 2020. Les biocorridors répertoriés sont consultables sur le site http://www.trameverteetbleue.fr/sites/default/files/references_bibliographiques/etude_venerie_tvb_sudpicardie.pdf Le suivi de cet avis est assuré par : Jean-Philippe Pineau (pineau.jean-philippe@neuf.fr) pour le ROSO, Bernard LOUP ( bernardloup@wanadoo.fr )pour VOE. je tente aussi de joindre le document pdf
17/02/2020
je demande que le TER Picardie Roissy s' arrête à Orry la ville, qui est la gare naturelle de Senlis. Senlis à cofinancé le parking de la gare d'Orry la ville. je demande un Bus régulier ORRY la ville -Senlis connecté avec les TER y compris le WE.
17/02/2020
Vivement une vrai liaison direct avec Roissy CDG en direct; un vrai coup de pouce pour l’emploi, pour l’écologie et un choix économique qui permettrait aux employés de choisir une alternative à la voiture
17/02/2020
Nous souhaitons une ligne Amiens et/ou Compiegne Roissy en direct Ce n’est plus possible d’aller jusque Gare du Nord pour revenir à CDG
17/02/2020
L'idée est très bonne de mettre des trains entre Amiens et Roissy.
17/02/2020
C'est pour quand , je crois c'est une bonne chose
17/02/2020
Je demande l arret a la gare D orry la ville Habitant Senlis C est indispensable Merci de prendre ma considération ma demande
17/02/2020
Madame, Monsieur, Nous vous prions de trouver ci-joint l'avis de l'Association des Usagers des Transports / FNAUT Ile-de-France. Bien cordialement, Pour l'AUT / FNAUT Ile-de-France Bernard Gobitz
17/02/2020
Pont-Sainte-Maxence > Aéroport de Roissy en 35 mn,ce serait très intéressant. Et d'une manière générale cela concerne et intéresse Beauvais, Amiens et Saint Quentin et toutes les gares desservies entre ces gares et Creil. beau projet pour les Hauts de France à réaliser le plus tôt possible !
17/02/2020
Tres bonne idée pour tout ceux qui travaille à Roissy et ceux qui veulent aller à l'aéroport sans prendre de voiture
17/02/2020
Superbe idée. Mon fils part chez son père à la ciotat à toutes les vacances et c'est un super gain de temps car plus compliqué trajets et horaires avec le bus. On l'attend depuis longtemps.
17/02/2020
C'est essentiel
17/02/2020
Depuis le temps su'on sonde, qu'on concerte, qu'on blablate, qu'on déconcerte....... Ah, j'oubliais: depuis le temps qu'on étudie, qu'on désétudie, qu'on expertise.... soit pas loin de 20 ans, il serait peut-être temps de s'y mettre, non ? Si VRAIMENT, IL Y AVAIT UNE VOLONTE, il y a longtemps que ce serait fait et rentabilisé..........
17/02/2020
Je demande l'arrêt du TER Picardie Roissy à ORRY la ville c'est la gare la plus proche de Senlis et des villages aux alentours, elle a un parking cofinancé par la ville de Senlis. Je demande un réseau de bus performant Senlis gare d'ORRY la ville tout les jours même les week-end
17/02/2020
Merci mais dépêchevous,on attend depuis 20 ans
17/02/2020
Enfin une liaison directe entre Compiègne et l’aéroport. Actuellement, c’est un vrai parcours du combattant pour rejoindre l’aéroport, train, métro, RER... vraiment pas pratique. Je croise les doigts pour que ce projet aboutisse.
17/02/2020
je demande l’ arrêt du ter Picardie Roissy à ORRY la ville , gare la plus proche de Senlis et des villages environnants et gare entourée d’ un parking cofinancé par la ville de Senlis . Je demande un réseau de bus performant Senlis gare d’ ORRY la ville Tous les jours et étendu aux w e. Merci à vous
17/02/2020
Après des années d'abandon du nord de la ligne RER D et de croissance du nombre d’usagers, la priorité n'est absolument pas la création d'une ligne LGV qui ne dessert que les deux extrêmités de la ligne sans bénéficier aux communes qu'elle traverse, d'autant plus que son déficit prévisible sera financé par nos impôts. Il nous faut au contraire renforcer les lignes de transport du quotidien. or la situation des transports à Survilliers-Fosses ne cesse de se dégrader: à la gestion catastrophique du RER D s’ajoute l’insuffisance de desserte et de fréquence des bus de rabattement pour les habitants des communes non desservies par le RER. La situation est tellement mauvaise que les quelques améliorations attendues en matière d'aménagement des gares et de remplacement des rames par de nouvelles rames climatisées ne suffiront pas à calmer l'impatience des centaines de milliers de voyageurs que nous sommes. Toutefois, le projet de liaison TER entre Survilliers-Fosses et Roissy-Charles de Gaulle, pourrait offrir une opportunité pour défendre l'amélioration des conditions de transport des communes voisines de Fosses, tant en direction de Roissy qu'en direction de Paris ou des bassins d'emploi de Compiègne, Creil et Chantilly-Gouvieux,mais il faudrait que plusieurs conditions soient simultanément remplies: Pour Favoriser l'accès des habitants au bassin d'emploi de Roissy : - prévoir dès aujourd'hui une passerelle d'accès au quai (actuellement le dossier évoque un arrêt des TER en gare de Survilliers-Fosses alors qu'il est complètement muet sur le plan du nouvel aménagement de la gare de Survilliers-Fosses, et notamment sur la passerelle d'accès et sur son financement, - l'utilisation possible de cette liaison TER avec la carte navigo, - une tarification raisonnable pour les trajets à l'unité, s'agissant d'une liaison entre deux gares du même département de la zone 5, - des garanties pour éviter le mitage du territoire et les nuisances sonores dans les communes traversées, tel que faire passer le train dans un tunnel, - le maintien, pour les communes traversées sans arrêt, d'une desserte en bus, tant en direction de Roissy qu'en direction de Survilliers-Fosses, - l'aménagement de transports en commun entre le terminal desservi et le bassin d'emploi de la zone aéroportuaire, non accessible aujourd'hui. Pour améliorer la desserte de la ligne D entre Survilliers-Fosses et Paris : -l'aménagement des quais en gare de Survilliers-Fosses pour permettre d'y arrêter non seulement les trains en direction de Roissy mais aussi les TER qui desservent aujourd'hui la gare du Nord à partir d'Orry-la-Ville en moins de vingt minutes; -la création d'une zone de retournement au nord de la gare de Survilliers-Fosses, pour éviter les nombreuses suppressions de trains au nord de la ligne ; -le renforcement du réseau et la fréquence des bus desservant la gare à partir des communes voisines ; -le développement du domaine cyclable, tant en direction de Roissy que des communes limitrophes à Survilliers-Fosses; - l'aménagement à proximité de la gare d'installations de stationnement sécurisées, locations à la demande et réparation pour les vélos. Tous ces points doivent être éclaircis avant de démarrer les travaux, ce qui nécessite que l'Etat et les élus des Régions Hauts de France et îles de France se concertent pour de bon afin de prendre en considération les véritables intérêts de la population, plutôt que de défendre des postures politiciennes qui n'intéressent personne.
17/02/2020
Je demande l'arrêt du TER à orry la ville pour la simplicité du transport des habitants de senlis qui a aujourd'hui devient un vrai calvaire
17/02/2020
Je descends très souvent dans le midi je dois me rendre en bus à la gare tgv haute Picardie puis changer une ou deux foispédant le trajet.Il y aurait plus de possibilités en partant de Paris
17/02/2020
Je demande l’ arrêt du TER Picardie Roissy à ORRY la ville, gare la plus proche de Senlis et des villages environnants et gare entourée d’un parking cofinancé par la ville de Senlis. Je demande un réseau de bus performant Senlis gare d’ORRY la ville tous les jours et étendu aux Week-End
17/02/2020
Je demande l'arret du ter Picardie à Orry la ville.Je demande un réseau de bus performant Senlis vers Orry la ville, tous les jours , y compris le weekend
17/02/2020
je demande l'arret du ter paris roissy à orry la ville,gare la plus proche de senlis et des villages environnantset entourée d'un parking co-financé par la ville de senlis. Je demande également un réseau de bus performant senlis gare d'orry tous les jours même le WE
17/02/2020
La ligne D se détériore de jour en jour mais vous voulez développer un autre système parallèle ? Je ne comprends pas votre logique. C'est d'une débilité sans nom. Les trains direction orry sont systématiquement touchés. Utilisez votre cerveau et prenez la ligne D pendant 1 semaine, vous n'avez aucune idée des conditions de transport de vos pauvres usagers. Vivement la concurrence, on en a marre du monopole des fainéants.
17/02/2020
Excellente nouvelle ! Beaucoup de navigants habitent dans le secteur et seraient ravis de pouvoir bénéficier d’une telle liaison avec l’aéroport.
17/02/2020
Nous avons absolument besoin de cette possibilité de nous rendre sur Roissy par ce moyen de transport Inutile de prendre nos voitures chaque matin et de polluer la région ou de se retrouver bloqués dans les embouteillages.
17/02/2020
Nous attendons avec impatience cette ligne qui désengorgera l autoroute A1 et la 104 permettra de moins polluer notre planète et à tous les professionnels de la plateforme de CDG de regagner leur travail en diminuant par deux voire trois leur temps de trajet . Ce projet donnera également de la valeur à notre belle région !
17/02/2020
Ce projet Chantilly Roissy vaut vraiment le coup! Et j’espère qu’il y verra le jour le plus tôt que possible... merci
17/02/2020
Le ter Picardie Roissy doit s arrêter à la gare d’ ORRY -COYE la forêt . Pour Senlis et les villages environnants c est la gare la plus proche pour aller au sud, d autre part il y a un grand parking financé entre autre par Senlis. Les bus de Senlis à la gare d’ ORRY doivent être plus fréquents et étendus aux w e . Ce projet ne fait qu enclaver Senlis et des environs .
16/02/2020
J aimerai bien cela ne m obligerai plus à prendre ma voiture
16/02/2020
Une ligne très attendue. Très important de pouvoir accéder si facilement à Roissy en si peu de temps. Egalement un atout indéniable pour le secteur.
16/02/2020
Une ligne compiegne Roissy Charles de gaules c’est tout ce qúon attend avec impatience. Aujourd’hui il n’y a même pas de bus pour faire ça !
16/02/2020
Suis ravie mais il faut que la SNCF soit vigilante au respect des horaires ..
16/02/2020
Super idée. Et pur la ligne Amiens Compiègne quoi de nouveau.
16/02/2020
La liaison Compiègne/CDG évitera dans un premier lieu des nuits dans les aéroport Cela implique une amélioration de la satisfaction des passagers et personnels et des voyageurs, réduira les embouteillages sur la A1. Super initiative de la SNCF! Vous allez certainement regagner la confiance de la picardie avec ce projet.
16/02/2020
Le projet me semble très utile
16/02/2020
La ligne apportera un plus significatif à Amiens. Ne pas négliger aussi le fils de voyageurs supplémentaires pour Roissy.
16/02/2020
Un train avec un abonnement abordable càd moins de 88€/mois. Le car Creil<>Roissy via Senlis est déjà à ce tarif avec 45-50min de temps de trajet.
16/02/2020
Nous attendons avec impatience que compiegne soit relié à Roissy cdg
16/02/2020
Nous aimerions plus voyager mais pas de liaison pour Roussillon Le projet est génial
16/02/2020
pour les salariés, pour les voyageurs et pour tout les autres ..... oui à une liaison directe Compiègne / Roissy !!
16/02/2020
C’est un très bon projet de mettre en place des trains de Compiègne à Roissy Charles de Gaulle, ce sera plus facile d’accès notamment pour les étudiant comme moi qui doivent souvent se rendre à Roissy.
16/02/2020
Vivement que cette ligne puisse voir le jour. Compiègne est une ville estudiantine et de fait très Cosmopolitane ainsi que les environantes Amiens et Beauvais.Cette ligne soulagerait énormément les populations.
16/02/2020
La France championne des dépenses non rentables l'information est truquée, le "Parisien" compare le temps de trajet Creil CDG en passant par Paris alors que la liaison directe par car existe et coûte infiniment moins cher que par TGV dont le prix de la construction de la ligne épongerait des années de déficit du car qui est déjà au 3/4 vide dans la journée. A une époque où la SNCF ferme des lignes peu rentable pour les remplacer par des services de car, installer un TGV pour quelques passagers , c'est dément. en plus pour Senlis où résident de nombreux employés de CDG, c'est la fin des transports en commun. C'est jeter de l'argent par les fenêtres que créer cette ligne.
16/02/2020
Excellente idée
16/02/2020
Très bonne nouvelle pour AMIENS !!!!! En facilitant les déplacements.. on contribue aux échanges humains en tout genre!!! Je suis ravie !!!
16/02/2020
Excellente nouvelle, espérant que cette ligne soit mise en place rapidement. Cependant il manque cruellement de parkings et de solution Park and Ride (gratuit de préférence).
15/02/2020
Ce serait un plus pour la région, plus besoin d’aller sur Paris pour prendre le train et cela faciliterait les déplacements entre l’aéroport de Roissy et les villes de l’Oise et Amiens
15/02/2020
Genial, j'ose dire enfin et je pense aussi que ça paraît plus facile aussi de se rendre dans les zones commerciales pas loin.
15/02/2020
Un très bon projet pour l'Oise et la Picardie !
15/02/2020
Ce projet va consommer et de l'argent et de la terre agricole dans un secteur ou par ailleurs une charte (agricole essaye de geler la consommation dans un département fortement sous contrainte pour le logement. Quelle est la logique de recreuser un sillon dans les champs par rapport a l'utilisation des axes existants pour les optimiser en faisant du coup un meilleur usage de l'argent public au profit des habitants de cette partie du departement. C'est en améliorant le service du RER D et en développant le barreau de Gonesse que l'on a le meilleur rapport cout/ service rendu a la population . Avez vous deja essayé de vous rendre sur la plateforme de Roissy quand vous êtes a Louvres , et tout autre agglomeration au sud de cette ville? Refaites les calculs de(gain de temps x nb d'habitants concernés) sur les trajets pour les populations au sud de la gare de Survilliers, vous aurez alors une vision plus nette des enjeux pour ce territoire et surtout une vision de l'amelioration apportée quotidiennement a ceux et celles qui essayent de rejoindre leur lieu de travail sur l'aéroport. l'écart pour les habitants de l'Oise sera minime mais le gain pour la collectivité sera énorme. Quand au trajet Amiens Roissy il ne concerne que qcq personnes qui certes ne gagneront pas 40 a 50 minutes pour prendre un avion et alors ?!! ce n'est pas tous les jours. Pour parodier une phrase célèbre : - le transport ferroviaire est trop important pour la collectivité pour le laisser aux mains de la SNCF. J. Vanderstigel
15/02/2020
Bonjour Ayant travaillé très longtemps sur Roissy je rêvais d'avoir un transport direct de Chantilly Alors il est temps Merci
15/02/2020
Excellente idée À faire rapidement Denis
15/02/2020
Je suis très favorable à cette liaison qui à mon sens faciliterait l’accès à l’aéroport de Roissy pour les habitants de la région picardie et Oise. C’est également l’occasion de dynamiser la région. Pour terminer, c’est en ce qui me concerne un réel plus pour ma société ; intérêt pour faciliter les déplacements professionnels et facilité pour l’accessibilité à nos clients étrangers.
15/02/2020
Super idée. Je prends souvent l'avion ou le train depuis CDG. le coût du parking, le temps, la pollution...cette solution permettrait de me faire gagner du temps, de l'argent, et serait éco responsable.
15/02/2020
Je suis pour le projet Creil /Roissy. Beaucoup de personnes en ont besoin. Creil est un grand passage.
15/02/2020
Bonne nouvelle, il était temps!
15/02/2020
Espéré depuis longtemps pour aller prendre le TGV à ROISSY CDG sans utiliser la voiture
15/02/2020
Amené à nous déplacer vers le sud-ouest, région d'origine de mon épouse, cette ligne faciliterait nos déplacements vers l'aéroport
15/02/2020
Très bonne idée pour ce tronçon .surtout pour la communauté roissy pays de France.
15/02/2020
Je suis pour!! Jy travail et faire ls route en voiture tout les jours est fatiguant et coute cher.
15/02/2020
100% favorable . Gain de temps inouï quand on ne veut pas y aller en voiture . Économies ( évite prix d’un Paris/ Compiègne +celui d’un ticket Rer à 10,30 .
15/02/2020
cette liaison serait un vrai plus pour les habitants du secteur, y compris du sud de l'Oise, obligés d'aller jusqu'à Paris actuellement pour rejoindre CDG !!!
15/02/2020
Très bon projet.
15/02/2020
Indispensable pour faciliter les déplacements des travailleurs du sud de l'Oise et nord du Val d'Oise vers la plateforme de Roissy L'amplitude horaire pour les TER Creil-Roissy devra permettre à ces employés d'être au travail dès 6h00 et le soir le quitter entre 22h00 et 22h30 Les fréquences optimales seraient de 1/2 h. en période de pointe et 1h00 en période creuse de la journée.
15/02/2020
Super projet. A réaliser très vite !!!
15/02/2020
Plutôt favorable au projet. Capacité de développement des liaisons domicile travail, ouverture vers un bassin d'emploi sand l'usage de la voiture individuel. Cependant attention à ne pas le faire au détriment de la liaison Parisienne dégradée, au delà des grèves depuis plusieurs semaines. Dernier exemple en date du 14 février 2020, train de 20h34 en gare du Nord pour Saint Quentin, annonce en gare de Creil que finalet celui-ci n'ira pas plus loin. Incompréhension pour le contrôleur comme pour le conducteur du train !
15/02/2020
C un projet prometteur et il va changer la vie de beaucoup de travailleur ainsi les communes voisines
15/02/2020
La ligne directe serait pour moi une facilité et mériterait de changer à plusieurs reprises de transports ou d'arriver 3 heures avant le départ de mon avion ou tgv
15/02/2020
Je suis d'accord de cette ligne Roissy Picardie
15/02/2020
Mons de blabla , de l action , a la moindre difficulté financier le projet sera soit ralenti ,soit reporté, j espère que des intérêt particuliers ou politique ne vont pas entraver ce projet , depuis que je suis enfant j entends parler du canal du nord don je suis méfiant
15/02/2020
Oui au projet Roissy-pixardie ! En tant qu'amienois c'est pour moi la chance d'avoir le tgv a Amiens. Enfin !
14/02/2020
Je me demande même pourquoi ça n'a pas été fait plus tôt ! Decendre sur paris pour remonter... aucun sens ! je suis totalement pour
14/02/2020
Des trains directs Compiègne > Aéroport de Roissy en 45 mn : si au détriment des trajets Compiegne -> Paris certainement pas ! habitants de l'Oise nous ne pouvons pas accéder à notre capitale régionale Lille sans passer par Paris, alors Roissy est ce vraiment la priorité ????
14/02/2020
Concernant notre avis pour des ter 7mn Charles de Gaulle ne m interresse pas ce qui m interesserait plutot ce Serait que les rerD qui vont sur Paris et retour de meme soit a l heure et pas supprimes ce sont tjs les orry la ville qui le sont et on laisse des goussainville et Villiers le bel a gogo on en a ras le cul de payer pour Un service in acceptable si ce n est pas le matin qu il y a des problemes c est le soir ou les deux je dois avoir 3h de transports par jour je me retrouve a en faire souvent 4 a cause du rer D ccette ligne ne s arrange pas loin de la ca fait 25 ans que je la prend c est devenue une purge et je ne parle pas de la salete et des incivilites avant de creer d autres lignes ameliorer celles qui existent bien Cordialement
14/02/2020
Cette liaison est indispensable pour rapprocher nos jeunes du pôle d'emploi de Roissy. Concernant Pont-Sainte-Maxence les navettes ferrées provenant de Compiègne devront s'y arrêter.
14/02/2020
svp nous remettre un tgv hautes picardie nice sans changement a plusieur gare merci
14/02/2020
Tellement pratique
14/02/2020
Favorable
14/02/2020
Il est temps de nous offrir cette possibilité pour redonner un souffle économique
14/02/2020
Oui je trouve ça une très bonne idée en ajoutant un aret à Longueuil
14/02/2020
Je suis favorable à une liaison ferroviaire entre Chantilly et Roissy aéroport
14/02/2020
Très bonne idée , le tgv enfin à Amiens
14/02/2020
C’est intéressant car pour aller en vacances pour prendre l’avion à l’aéroport Charles de Gaulle !
14/02/2020
Il est temps que ce trajet existe...
14/02/2020
Bonjour, Depuis Fosses, il faut au mieux 45min pour arriver à CDG et prendre la B, sans compter la suite du trajet, le temps passé dans les transports est considérable, même quand tout va bien. Si c'est la D que je dois prendre, au vu des pannes récurrentes, il n'y a pas d'alternative raisonnable en terme de temps, et on se retrouve coincés à attendre 1h à la gare en attendant que la circulation reprenne, et c'est le temps nécessaire pour aller à CDG. Une ligne qui relierait Fosses à CDG est nécessaire afin de nous faire gagner du temps si c'est la B qu'il faut prendre, et nous offrir une alternative, si c'est la D qui ne roule pas.
14/02/2020
Pour limiter la pollution atmosphérique, il est clair que le train a un avantage sur la voiture et l'avion. Pour le reste des impacts environnementaux, qui sont d'une extrême importance, cette nouvelle ligne ne fera qu'empirer la situation dans la zone val d'oise / sud oise. Les milieux naturels et agricoles constituent des habitats vitaux pour les espèces qui tentent de survivre à la pression de la chasse, aux pratiques agricoles, au trafic routier et à l'artificialisation. Ce projet aggrave l'artificialisation du secteur, morcelé à toute vitesse depuis une quinzaine d'années par des entrepôts, des routes, des lotissements. La SCNF, comme d'autres promoteurs, se satisfait de ses mesures de compensation mais la situation générale, avec l’accumulation de tous ces projets, ne fait que se dégrader pour la nature. L’anthropisation de l’environnement est un problème qui se poursuit et s’accélère. Entre Chantilly et Survilliers, la forêt est coupée en 2 depuis la construction de la ligne au 19e siècle. Rien n’a été fait pour faciliter la vie des animaux, sans parler des nuisances sonores. Les humains, à l’abri dans leur double vitrage, en sont incommodés, alors imaginez les animaux aux premières loges. La seule façon de rendre l’emprise de la SNCF sur les sols plus écologique est de transformer le réseau ferré en réseau à lévitation magnétique type Maglev ou Hyperloop : plus rapide, beaucoup moins bruyant, plus économe en électricité et surtout intégralement construit sur viaduc. Ce n’est plus aux animaux de traverser (quand on daigne leur aménager un passage), c’est le train qui enjambe les espaces naturels et agricoles. Certes, le coût carbone pour tout ce béton est substantiel, mais il y a tellement à économiser ailleurs : moins de routes, moins d’entrepôts, moins de maisons en béton, moins de gaspillage d’énergie, plus de transports doux, plus de nature en ville, des forêt plus saines, etc. Ce chantier pharaonique pourrait être classé parmi les utopies stériles de quelques rêveurs mais vu que le mode de développement actuel nous conduit dans le mur, autant essayer de changer avant. L’histoire est faite de ruptures technologiques. Ce n’est pas en améliorant la bougie qu’on a créé l’ampoule. Alors au lieu de construire de nouvelles lignes ferrées, dont l’incidence sur l’environnement est inhérente à leur conception quels que soient les ERC promis, changez de cap.
14/02/2020
Replanifier des semi directe entre survilliers et Paris nord comme il y a 10 ans
14/02/2020
Améliorer la qualité,la fréquence du RER D, Lors de problème sur la ligne ou grève faire trains omnibus jusqu'à Orry la ville
14/02/2020
Ligne fondamentale pour les liaisons relationnelles.
14/02/2020
Je suis à 100% pour !
14/02/2020
compte tenue du nombre de voyageur qui pourrait emprunter ce tronçon ne serais ce que pour pouvoir travailler sur Roissy à partir de Creil, cela est indispensable
14/02/2020
Je suis pour une ligne Roissy picardie k utilisé régulièrement les trains plus de facilités pour les voyageurs les navetteurs seraient une très bonne initiative ainsi que pour le développement et la facilité à l'accès au travail sur paris et les alentours
14/02/2020
Excellent
14/02/2020
Un survilliers fosses - roissy oui ca peut etre interessant, mais parallellement il y a aussi d'ameliorations a faire concernant la partie fosses-paris et fosses - coye. Fosses - paris devrait proposer des directs. Trop souvent au dela de goussainville c'est laissé pour compte. Fosses coye ca doit etre rendu accesible avec un simple activation au navigo. C'est un bordel administrative ce changement de departement/abonnement alors que c'est un tout petit bout, tout à la fin du trajet.
14/02/2020
Très bon projet en adéquation avec la transition écologique, plus besoin de prendre la voiture pour venir travailler à Roissy ou prendre son avion.
14/02/2020
Une super initiative que l’on attend depuis longtemps. Hâte que la ligne soit ouverte
14/02/2020
Cela à peut d’intérêt pour ceux qui travaillent dans Paris, cela va même engendrer des surcouts : Le TGV Amiens amènera les gens à Roissy, et il faudra prendre le RER B pour remonter dans Paris, avec donc un abonnement bien plus cher. Ce qui serait mieux, serait de mettre en place une ligne TERGV Amiens - Paris, qu'on puisse retrouver des trajets Amiens-Paris en moins d'une heure. Et surtout .. Améliorer la qualité de service sur la ligne existante, qui est atroce : trains quasiment toujours en retard, remplis de monde, et vétustes. Pour avoir voyagé régulièrement sur une autre ligne (Amiens-Laon), la comparaison est franche. De l'autre coté tout marchait très bien.
14/02/2020
LA PICARDIE s'arrête à La Chapelle en Serval ! il faut une liaison Orry /Coye la forêt Roissy pourquoi faire partir le RER de Survilliers alors que son terminus est Orry la ville ( qui dessert: Senlis, Coye la forêt, La Chapelle en serval, Mortefontaine, Plailly )
14/02/2020
Fluidifier le trafic et permettre de faciliter les correspondances
14/02/2020
Très bon projet. Actuellement pour se rendre à l’aéroport de Roissy, nous devons prendre le rer D à fosses descendre à Gare du Nord pour prendre le rer B !!
14/02/2020
Ce serait une grade avancée que d’avoir une liaison directe Compiègne Roissy c’es Une grande nécessité pour se rendre a l’aéroport et pour favoriser l’emploi En espérant que ce projeT voit le jour rapidement
13/02/2020
Bonjour Vivement l'arrivé de cette ligne car actuellement pour aller à l'aéroport nous sommes obligés d'aller jusqu'à Paris Nord et reprendre le RER B car le bus ne circule pas fréquemment Merci pour cette initiative que j'encourage
13/02/2020
Très bonne idee
13/02/2020
Bonjour 35min est déjà le temps moyen pour y aller en voiture de plus étant donné la faible rotation des trains ne permets pas une grande flexibilité autant le projet est bien et important car de nombreux riverains travaillent sur roissy et des communes alentours mais il faut assurer une grande rotation et un temps de trajet réduit
13/02/2020
Cela serait une bonne chose devant faire des allers retours à chaque vacances scolaires, il serait bon que cette liaison se fasse !!!
13/02/2020
Excellent projet qui nous permettrais de partir sereinement en vacances, surtout pour les personnes comme nous qui voyagent beaucoup en avion !
13/02/2020
Déjà on s'en sort pas sur le réseau Amiens Paris et la avec Roissy je sait pas ce que serait, en plus ça fait longtemps on nous parle de cette liaison mais rien jusqu'à présent
13/02/2020
Tout à fait favorable à une liaison Compiègne Roissy
13/02/2020
On attend ce projet depuis des années, on est vraiment pressé qu'il soit enfin réalisé, seul hic... Comment ça la passerelle du quai de fosses n'est pas financé ?!
13/02/2020
Cette ligne serait un vraie plus pour les isagers et l'emploi de proximité. Une alternative intéressante à Paris.
13/02/2020
Et bien ce serait super car en plus de l'aéroport on peu aussi acceder à Aeroville en train (pour le shopping mais aussi le travail).
13/02/2020
Une liaison qui éviterait de passer par Paris pour accéder en train à l’aéroport Paris-Charles-De-Gaulle et Gare TGV Roissy-Charles-De-Gaulle...Un beau Projet pour désengorger la Gare du Nord...
13/02/2020
Veuillez trouver ci joint la contribution de la SAFHEC .
13/02/2020
Superbe de plus je suis juste à côté de la gare
13/02/2020
Super dépêchez vous avant que nous n ayons plus l age de voyage trop âgé c'est un plus plus besoin de demander pour nous emmener a Roissy
13/02/2020
Dans énormément de réponses vous faites état que SNCF Réseau est très attentif aux impacts environnementaux. Si c’était réellement le cas, le tracé nord n’aurait pas été retenu, je vous rappelle que l’être humain fait également partie des espèces à protéger dans l’environnement. La réunion du 04 février à Vémars a pu démontrer que si les riverains étaient des batraciens en voie de disparition, ils seraient beaucoup mieux considérés par vos services.
13/02/2020
Dans une réponse du 13-02 à une question du 27-01 sur la plage horaire, vous faites état de « maintenance de la ligne en période nocturne ». Merci de nous donner une estimation de la nuisance sonore engendrée, les horaires habituels de ce genre de travaux sur des lignes équivalentes ainsi que moyens de protection des riverains mis en place, le coût supplémentaire par rapport à votre budget actuel de ces moyens de protection.
13/02/2020
Ce projet est attendu depuis tant d’années, il est grand temps qu’il se concrétise! Le financement est bouclé depuis bientôt 3 ans, et rien ne bouge, malgré la confirmation de son caractère prioritaire par le rapport Duron. Pour la Picardie, s’est l’opportunité d’un meilleur accès pour les voyageurs vers CDG et la gare d’interconnexion, mais également un accès au bassin d’emploi majeur de Roissy. Pour les agglomérations d’Amiens, Beauvais, Compiègne et Creil, c’est ouvrir la perspective d’un développement de leurs fonctions tertiaires supérieures. Alors, allons-y!
13/02/2020
Dans le CR de la réunion du 04 février à Vémars, vous notez qu’une question sur les horaires a été posée, mais sans préciser la réponse, vague, qui a été faite. Les 1er départs depuis la Picardie ou de Roissy sont envisagés vers 6h. Lorsque nous vous faisons remarquer que dans ce cas, le service des trains du quotidien dont vous vous vantez tant ne servira en rien les picards et Val d’Oisiens souhaitant être aux alentours de 5h sur la plateforme aéroportuaire, vous nous rétorquez que cela peut évoluer. Vous nous mentez donc, soit aux Picards, soit aux riverains. Nous demandons en conséquence que les études acoustiques et les protections en découlant prennent en compte que le bruit d’un train à 4h30 du matin n’est pas ressenti de la même manière qu’à 6h et le calcul du nouveau budget engagé. Peut-être nous rapprocherons nous alors de celui du tracé sud abandonné car trop coûteux, mais plus respectueux des riverains et de l’environnement.
13/02/2020
La SNCF n'est PAS CAPABLE d'assurer la simple liaison Amiens-Paris en 1h, en respectant les horaires, les voyageurs voyagent dans des trains sales, toilettes fermées,puants et sans eau, trains dans chauffage ou clim en plus de payer des prix exhorbitants par mois, des trains supprimés ou retardés de 2h souvent sans explications. Que va faire le travailleur qui travaille en plein paris à Roissy?? Les picards vont travailler, voyagent peu car la région est pauvre. Je pense qu'il serait préférable que ce même tgv fasse Amiens ParisRoissy mais avec un arrêt dans une des gares de paris centre, puis continue à Roissy.mais je doute du potentiel professionnel des gouvernants de la SNCF qui sont déconnectés de la galère quils font vivre aux voyageurs amiénois, cest la ligne la plus pourrie. TGV oui mais à quel prix?? Et pour quel type de service? La liaison direct et sans arret ds une gare du centre,peut être décourageant à cause de la longeur des correspondances.
13/02/2020
Lors de la réunion du 04 février à Vémars, une question vous a été posée sur les horaires des trains empruntant ce tronçon. Merci de nous préciser ces derniers : 1er départ d’Amiens 1er départ de Compiègne 1er départ de Roissy à destination de la Picardie.
13/02/2020
Cette liaison est vitale. Pour deux raisons, rendre l'accès à CDG plus rapide et pour réduire de façon importante le nombre de voiture !!! Nous avons déjà trop attendu.
13/02/2020
Ce projet de relier Chantilly à Roissy-Charles de Gaulle est une vrai nécessité
13/02/2020
FOSSES se trouve à 10/15 minutes de l'aéroport en voiture. Pour y accéder en transport il faut : - soit prendre un bus qui ne circule qu'en semaine et connecte en 1h de temps. - soit prendre le RER D, entrer dans Paris, puis ressortir avec le RER B. Soit 1h30 à 2h de trajet. Cette situation est tellement absurde. Roissy est un gigantesque bassin d'emplois. Ça ouvrirait des opportunités professionnelles aux habitants de la zone en plus de booster son attractivité C'est un moyen de transport alternatif en cas de problème sur la ligne D actuelle. Les gens qui aujourd'hui prennent leur voiture pourraient se reporter sur ce futur axe, même occasionnellement et ça, c'est moins d'émissions de CO2.
13/02/2020
Cette liaison Survilliers Fosses vers l’aéroport de Roissy serait fantastique si 1. Elle est automatique 2. Elle soir en fréquences régulières comme un métro automatique de 5h à 1h du matin pour permettre au nombreuses personnes qui travaillent en décalé de pouvoir l’utiliser 3. Agrandissement du parking gratuit Merci beaucoup
13/02/2020
Ridicule 25 min pour aller à Amiens puis 1heure de TGV pour roissy. Alors que 25 min TGV haute Picardie 25 min Charles de Gaulle. Tout est fait pour faire fermer la gare haute Picardie. De l argent dépensé pour rien
13/02/2020
Oui aux trains chantilly roissy
13/02/2020
Il est hyper important de prévoir des parkings aux alentours et pas à des prix prohibitifs pour que le train ne soit pas la double peine: 130 e de train et 70 de parking
12/02/2020
Une belle ouverture vers l’emploi !
12/02/2020
Vivement, depuis le temps que nous l'attendons.
12/02/2020
Nous attendons immédiatement l'arrivée de la liason creil cdg
12/02/2020
C est bien pour ceux qui vont prendre l avion, si on a des correspondances régulières pour Toutes les destinations en France, mais aurons nous encore des trains réguliers pour Paris même sans retard ni annulations car la situation est catastrophique en ce moment
12/02/2020
Nous sommes très favorables à l’installation de la ligne Chantilly Roissy
12/02/2020
Complètement favorable au projet qui tarde beaucoup trop à arriver
12/02/2020
Bonjour, Pour ce projet de liaison permettant de faire Amiens Roissy en TGV. Bonne enquête et bonnes études. Cordialement
12/02/2020
Super idee
12/02/2020
Ayant assisté à la réunion à Fosses, j'ai bien noté l'importance de la demande de plusieurs personnes pour que les TER direct de Picardie s'arrêtent aussi à Fosses sur le nouveau quai qui sera construit pour la ligne vers Roissy. (TER direct Fosses Paris Nord). La région de Marly, Louvres, Fosses, etc... se développant a grande vitesse, les nouvelles rames RER D sont très attendues ainsi que l'augmentation de la fréquences des trains même en journée. Ne pas oublier pour les communes les parking (gratuit comme à Fosses) pour faciliter l'accès aux trains (les retraités qui ne voyages pas journellement n'on pas la carte Navigo trop chère). De retour de promenade à 16h30, Marly était encombré au niveau du stop près de la mairie aussi je rappelle ma proposition de rond-point à la liaison chemin des peupliers et D317. Merci pour les présentations.
12/02/2020
Bonjour, En que tant que citoyenne, je suis très soucieuse des sujets sur la transition écologique, de ce fait , est ce que le projet ROISSY-PICARDIE prend en compte cette problématique sur les trajets, les aménagements, etc
12/02/2020
Je n’attend que ça une ligne reliant pont Ste Maxence-Roissy
12/02/2020
Je pense c'est une bonne chose qui permet de désenclaver l'agglomération creillose. Moi qui suis ce dossier depuis près de 10 ans.il faudra veiller à ce qu'on en fasse bon usage.En le peuple parle beaucoup droits et en omettant volontiers DEVOIRS.
12/02/2020
J'habite Pont Ste Maxence et travaille à roissy entretien. 35 mn par aller, c'est le temps que je mets de porte à porte, pour 5€ d'éthanol et 4€ par A/R. En plus. Il me faudra prendre un bus pour rejoindre la zone entretien ... Sans parler des contraintes horaires ... Finalement, je garde la voiture.
12/02/2020
Bonjour on attend ça depuis des années
12/02/2020
Bonjour, Utilisatrice quotidienne de la ligne AMIENS/Paris, je trouve plus judicieux de relier la Gare du Nord en TGV plutôt que Roissy. Seuls les voyageurs désireux d’aller à l’aéroport utiliseront cette nouvelle ligne. Tous les travailleurs et étudiants ont besoin de se rendre en centre de Paris. Si nous prenons la ligne TGV il faudra y ajouter minimum 30 min de RER pour arriver à Gare du Nord.
12/02/2020
Avant de favoriser les usagers des haut de France, que comptez vous faire pour les habitants de l'est du Val d'Oise pour rejoindre les zones de travail de Roissy ?
12/02/2020
Coucou entretenez d abord la ligne amiens creil !!! Mettez nous des trains à l heure !!!
12/02/2020
Cette liaison AMIENS Charles de Gaulle est primordiale pour la ville et pour les usagers tellement nombreux
12/02/2020
Bonjour, nous l attendons avec beaucoup d impatience. Cette ligne va vraiment simplifier la vie des habitants de l oise. Sans vehicule mon epouse est obligee de se rendre a la gare du Nord avant de prendre le rer B. Elle en a pour 1h30 pour arriver au bureau donc 3h de transport par jour ramenee a 30 minutes ouufff quel bonheur! Merci d avance pour ce projet
12/02/2020
J'adhere complètement à ce projet. J'habite près de la gare de pont sainte maxence et il m'arrive de plus en plus souvent de prendre le TGV à l'aéroport de Roissy. Ce train me permettrait de laisser ma voiture chez moi et de ne pas avoir à la laisser sur un parking, le plus souvent payant
12/02/2020
Nous nous rendons souvent a Roissy pour les voyages en avions mais surtout pour prendre le TGV ou aller chercher quelqu’un à la gare TGV
12/02/2020
C'est une très bonne idée, car beaucoup de personnes travaillent sur Roissy et cela éviterait les voitures. Mais il faut absolument faire quelque chose pour les passagers qui utilisent le Rer D ne subissent tous les désagréments y a pas un jour ou ca va bien
12/02/2020
Un grand bol d’air frais pour décongestionner le Grand Paris et développer le sud des Hauts de France
12/02/2020
Indispensable pour une ville comme Amiens, cette liaison est attendue depuis si longtemps !
12/02/2020
Je suis pour le directe pont-roissy
12/02/2020
C'est un très bon projet pour améliorer l'accessibilité rapide à Roissy
12/02/2020
Quelle bonne idée et nouvelle, car prendre le train pour, Paris puis le RER pour CDG quelle galère et perte de temps
12/02/2020
Bonjour amiens roissy oui pourquoi pas mais je ne vois pas trop l'utilité. Je fais amiens paris tous les jours depuis presque 2ans pour mon travail l'état du trafic est catastrophique des retards réguliers des suppressions de trains... Privilégiez les travaux sur les lignes qui circulent tous les jours plutôt que de mettre en place une nouvelle ligne ou alors prolongez la jusqu'à Paris nord. Un amiens paris en 45min max et toujours à l'heure.
12/02/2020
Assumer déjà la ligne paris chantilly qui du retard en permanence tout les jours
12/02/2020
Cette liaison entre Fosses et Roissy est indispensable pour dynamiser la ville. La zone aéroportuaire est riche d’emploi, mais étant accessible qu’en voiture elle laisse en marge plusieurs salariés potentiels. Ce TER sera donc une opportunité pour plusieurs demandeur d’emploi de se positionner sur des postes situé à Roissy. De plus, ce TER permettra d’améliorer le quotidien. L’aéroport de Roissy est situé à une dizaine de minutes en voiture et pourtant il est si difficile d’y accéder, aucun trajet direct inférieur à 1h. Cette ligne est essentielle mais elle ne doit pas être développée en laissant le RER D dans l’état actuel, des choix s’imposent. Les voyageurs de la ligne D n’accepteront pas qu’une nouvelle ligne soit développée au détriment d’une autre. Les deux lignes doivent être développées conjointement.
11/02/2020
Cela changera la donne pour prendre mon tgv ou un avion sans avoir à gérer le problème du stationnement de la voiture. J’attends avec impatience que cette ligne soit mise en place
11/02/2020
j'ai vraiment hâte que ce parcours ter existe, cela fait presque 20 ans que je travaille sur la zone de Paris nord 2 à quelques kilomètres de roissy. cela va me faire gagner en temps précieux. reste à savoir si on pourra acheter en ligne ou en borne le billet ter fosses roissy et aussi ter fosses vers orry la ville, chantilly ou creil actuellement c'est un gros problème quand le guichet de fosses est fermé car à la borne on ne peut acheter les billets que vers Paris et billet rer pas vendu sur l'appli. et au guichet on ne peut acheter que le jour même. j'espère que ce ter qui raliera haut de France et Île de France sera vendable partour par tout biais (gare, internet, application) pour chacun des arrêts
11/02/2020
La ligne Amiens-roissy est indispensable pour le develo De la région et le confort des voyageurs devant se rendre à roissy cdg
11/02/2020
Vémars a déjà son lot de nuisance ! Tgv, avions, ball trap, zone industrielle !! SVP trouvez des solutions qui arrangent les uns sans déranger les autres.
11/02/2020
Bonjour, Je vous prie de trouver ci-joint ma contribution sous forme d'un fichier pdf.
11/02/2020
Je suis totalement opposée à ce projet et me battrai jusqu'au bout avec les habitants de Vémars, Fosses, Survilliers, Saint Witz pour qu'il n'aboutisse pas ! Il faudrait arrêter de prendre les Valdoisiens de l'est du département pour des cruches. On ne veut pas d'une ligne destinée uniquement aux picards et qui ne nous amènera que des nuisances. Commencer déjà par vous occuper des usagers la ligne D du RER
11/02/2020
Bonjour, pour quand un RER D jusqu'à survilliers fosses plus souvent que tous les 15mn ? Cordialement
11/02/2020
Habitant Saint-Witz depuis 1984 ,ai assisté à une dégradation significative des conditions de circulation(que ce soit par route ou par transports en commun) pour me rendre à Paris ou à l'aéroport CDG,et aussi de l'environnement( bruit,pollution atmosphérique ,pollution lumineuse).Le projet de liaison Roissy-Picardie,tel que présenté à Fosses et Vémars va accélérer ces dégradations (circulation , environnement,qualité de vie des riverains) sans apporter d'amélioration aux conditions de transport des habitants du Sud de l'Oise et de l'Est du Val d'oise. C'est pourquoi je m'oppose au tracé proposé (proximité de Vémars pour les 6kms additionnels) et propose l'alternative du barreau de Gonesse . La priorité doit être donnée et de toute urgence, à l’amélioration des conditions de circulation sur le RER D ( Fréquences,confort,régularité des horaires,retournement Nord en particulier aux heures de pointe) De plus, dans une optique ERC ,je propose que la région des Hauts de France (en lien avec la SNCF) finance la construction d'un passage grande faune,au dessus des voies,entre La Borne Blanche et Survillers/Fosses ( l'augmentation de la fréquence des trains va augmenter le nombre de collisions entre les trains et les grands animaux).
11/02/2020
Intéresse par liaison SNCF chantilly Roissy
11/02/2020
Inutile avez vous au moins interrogé les intéressés Il serait plus intelligent de crée un barreau de train rapide en reims champagne, reims, laon, tergnier, amiens, rouen, le Havre, avec liaison a la gare des betteraves pour rejoindre le tgv l'infrastructure existe. Electrification et remonter la vitesse a 200kmh l'avantage de toucher le grand Paris au Havre et Rouen sans passer par Paris et le nord et l'est de l'Europe Hollande belgique Allemagne suede Danemark et les pays de l'est mais surtout pas les potes des politiques Cordialement
11/02/2020
Desservir Creil vers Roissy en 20mn serait une excellente chose tant pour les touristes que pour les travailleurs.
09/02/2020
Pour ma part il est indispensable que dans le cadre du maillage du territoire et de l' interconnexion Hauts-de-France Ile-de-France que nous ayons cette continuité ferroviaire sur le Val d' Oise et plus particulièrement sur le pôle de Roissy. La liaison T.G.V. ne doit pas être exclusive et nous devons avoir une desserte de type T.E.R. de haut niveau.
09/02/2020
Je suis tout à fait partant pour ce projet qui permettra aussi à des TER Hauts de France à desservir Roissy. Ainsi que des TGV . Cela va développer la ville de Creil ,afin d'y faire venir des entreprises . C'est très bénéfique pour le département de l'Oise.
09/02/2020
Madame, Monsieur, habitant de Clermont depuis 18 ans, je constate d'une part l'importance du bassin d'emploi de Roissy pour les Clermontois (pilotes et autre personnel de bord, personnel de sécurité, etc. résidant à Clermont) et d'autre part le nombre important de Clermontois qui se rendent régulièrement à l'aéroport ou à la gare TGV de Roissy pour leurs déplacements professionnels. Un arrêt du futur TER à Clermont-de-l'Oise me semble donc particulièrement pertinent. Bien cordialement, Sylvain Grange
08/02/2020
Paris étant devenue ce centre de la toile du réseau ferroviaire, il est important d'avoir des trajets BIS afin de faciliter les échanges Nord-Sud et Est-Ouest sans passer par les antiques GARES de PARIS. Merci de cet investissement pour le bien être des utilisateurs futurs.
07/02/2020
Contribution du Groupe ADP
06/02/2020
Ligne Creil - CDG Roissy directe serait idéale
06/02/2020
Mon épouse et moi travaillons à CDG aéroport , nous utilisons une voiture via A1 du lundi au vendredi aux heures de bureau. Toute mesure améliorant les dessertes de l'Oise sont bienvenue. Que ce soit depuis Compiègne ou St Just en Chaussée et encore mieux, prévoir un arrêt à Clermont de l'Oise, à 15' de chez moi.Important, prévoir à l'ouverture un vrai tarif réduit pour les abonnés ET de la robustesse dans la régularité des trains.Il faut aussi bien sûr un parking de qualité près des gares avec suffisamment de places.
06/02/2020
très intéressé par ce projet. Départ de Pont-Ste-Maxence (en fonction des conditions de parking à cette gare) Horaire arrivée ROISSY entre 08:00 et 08:15 en gare Horaire départ ROISSY env. 17:00 Coût acceptable max/jour 10€
06/02/2020
OUI, avec une bonne desserte de chantilly vers Roissy. Je comprends les opposants aux projets, mais dans l'intérêt publique et pour la mobilité de tous OUI au projet de plus vos voisins les picards ont en besoin.
06/02/2020
En l'état actuel de la situation sur le RER D, ce projet est une hérésie ! Nous attendons une voie de retournement au niveau la gare de Survilliers-Fosses pour limiter les impacts des interruptions de trafic et un arrêt du TER pour rallier Gare du Nord plus vite et mieux. Le RER D doit être totalement rénové avant d'envisager un projet dont le coût et l'impact environnemental sont considérables. Avant de penser au train de demain, préoccupez vous des usagers du QUOTIDIEN !
06/02/2020
Un ouvrage d'utilité publique, cela va permettre aux habitants de l’Oise et des Hauts de France de pouvoir rejoindre Roissy pour y travailler ou voyager dans des délais acceptable, un grand soulagement pour les routes saturées un bienfait pour l'environnement. Enfin la mobilité pour les habitants de l’Oise et hauts de France on n'à pas le droit de nous le refuser avec l'essence et les péages qui augmentent, enfin une solution responsable. Arrêtons d'être égoïste et permettons la mobilité à tout le monde.
06/02/2020
Concernant les problèmes récurrents sur la ligne D du RER, le discours convenu en renvoie la responsabilité à l'insuffisance d'investissement de la précédente mandature laquelle va être rattrapée à coup de milliards d'euros pour les prochaines années. En revanche, rien est proposé comme mesures immédiates qui peuvent être efficaces bien que moins coûteuses, renvoyant les usagers à d'hypothétiques améliorations futures. Le constat est simple : Lorsque la ligne D connait des perturbations ce qui est malheureusement très fréquent, seuls les trains à destination d'Orry la Ville en supportent les conséquences, ceux à destination de Villiers le Bel et de Goussainville étant maintenus. Ne pourrait on pas en pareil cas maintenir au contraire ceux pour Orry la Ville et supprimer des destinations pour Villiers et Goussainville ce qui serait sans conséquence pour les résidents de ces villes de toute façon desservies par l'omnibus Orry la Ville ? Cela permettrait de réduire très fortement les nuisances pour les populations du nord de la ligne et ne nécessiterait aucun investissement financier, si ce n'est organisationnel.
13/02/2020
Dans votre contribution, vous attirez l'attention sur la qualité de service sur votre secteur de la ligne D en souhaitant des mesures améliorant la situation à court terme ; cette question a été largement évoquée lors de la réunion publique tenue à Fosses le 28 janvier. Outre le rappel des très importants moyens mis en œuvre pour la rénovation et la modernisation de l'infrastructure, le renouvellement du matériel roulant, il a été indiqué qu'une actualisation du schéma directeur du RER D était à l'étude. Cette étude est l'occasion d'examiner les mesures d'exploitation permettant d'améliorer les services ferroviaires à l'extrémité nord de la ligne, les décisions en la matière relevant d’Île-de-France Mobilités.
06/02/2020
Merci pour ce projet qui nous facilitera l accès au marche du travail. J habite asser près de la gare et je suis très intéressé par ce projet. J espère qu il se fera malgres le fait que les commune du Val d oise ne soit pas d accord comme j ai pu le lire.
05/02/2020
Contribution Région Ile-de-France et Ile-de-France Mobilités du 27 janvier 2020
04/02/2020
Délibération du Conseil Départemental du Val d’Oise, en date du 20 Janvier 2020, sur le projet de liaison ferroviaire Roissy-Picardie.
04/02/2020
vite les picards ont réellement besoin de cette ligne.
03/02/2020
Je suis absolument favorable à ce que la gare de CLermont bénéficie d'arrêt dans la liaison Amiens Roissy
03/02/2020
Travaillant à Roissy depuis 2 ans ça serai super cette nouvelle ligne ! En espérant que le prix de l'abonnement ne sera pas trop chère comparé au bus depuis la Gare de Creil
02/02/2020
Pour utiliser les trains venant de haut de France pour roissy, quelle tarification sera applicable aux habitants du val d'Oise ? Pass NAVIGO ?
13/02/2020
Cette tarification relèvera d’accords entre Autorités Organisatrices des Transports, la Région Hauts-de-France a fait part de sa disponibilité pour en fixer les modalités le moment venu ; à noter que ce type d’accord - permettant aux franciliens l'accès avec un pass Navigo - existe déjà entre les deux régions concernées sur d’autres lignes,
31/01/2020
Bon projet qui diminuera le flux des voyageurs à Paris Gare du Nord et permettra de développer les nouvelles villes desservies. Malheureusement, il n'engendre plus l'engouement des débuts: les gens ne se monopolisent plus car ils n'y croient plus vu que cela fait maintenant une dizaine d'annees qu'on en parle mais que rien n'a bougé...
31/01/2020
Bonjour, Concernant le projet de liaison ROISSY-PICARDIE, personnellement,je suis toujours favorable aux améliorations d'aménagements que l'on peut apporter pour le confort des citoyens et des usagers et d'aller toujours plus vite. Ce projet nous permet d'entrer dans l'ère du 21ème siècle donc oui sur le TaGV et le TER, oui pour les améliorations d'aménagements de la gare de Survilliers-Fosses mais à condition de se donner vraiment les moyens et de régler les nombreux manquements de la gare de Survillers-Fosses du RER D.
13/02/2020
Dans votre contribution, vous soulignez l'intérêt du projet tout en attirant l'attention sur la qualité de service sur l'extrémité nord de la ligne D ; cette question a été largement évoquée lors de la réunion publique tenue à Fosses le 28 janvier. Outre le rappel des très importants moyens mis en œuvre pour la rénovation et la modernisation de l'infrastructure, le renouvellement du matériel roulant, il a été indiqué qu'une actualisation du schéma directeur du RER D était à l'étude. Cette étude est l'occasion d'examiner les mesures d'exploitation permettant d'améliorer les services ferroviaires à l'extrémité nord de la ligne, les décisions en la matière relevant d’Île-de-France Mobilités.
31/01/2020
Ce projet est très intéressant. Il permet d'aller rapidement d'Amiens à Roissy (ce qui intéressera de nombreux employés) et il permettra aux voyageurs d'avoir accès à l'interconnexion est pour aller plus vite vers un certain nombre de destinations sans avoir à changer de gare à Paris. Il faudra bien sûr faire attention au facteur environnemental pendant la construction, en replantant des arbres et en laissant des points de passage aux animaux.
13/02/2020
Dans votre contribution, vous faites état des questions environnementales. SNCF Réseau est très attentif à ces problématiques et la prise en compte des enjeux des territoires traversés aussi bien dans l'élaboration du projet ferroviaire que pour la phase de construction. L'élaboration du projet Roissy-Picardie a fait l'objet dès l'origine de la démarche ERC (éviter, réduire, compenser) avec d'importantes phases d'études et de concertation, afin de définir le projet de moindre impact et les mesures devant accompagner sa réalisation. Cette démarche sera poursuivie dans les prochaines étapes. Le projet fera l'objet de mesures d'insertion paysagère pour en faciliter l'intégration (la mise au point dans le détail des mesures sera poursuivie dans les étapes ultérieures avec concertation locale). Concernant le milieu naturel, de nombreux ouvrages sont prévus et permettent d'assurer la continuité des corridors écologiques, si nécessaire la reconstitution de milieux ; les mesures prévues seront proposées dans leur principe dans l'étude d'impact, pièce essentielle du dossier d'enquête publique ; elles seront encore détaillées dans la procédure d'autorisation environnementale unique qui interviendra ultérieurement et qui fixera les préconisations que le maître d'ouvrage devra respecter. Pour plus de détails sur les sujets environnementaux, nous vous renvoyons à la Foire aux questions en ligne.
31/01/2020
BONJOUR L'arret en gare de Clermont serait une avancée formidable pour les habitants du clermontois et du plateau picard .Bravo si cela se réalise.
13/02/2020
Cf. ci-dessous réponse pour un arrêt en gare de Clermont-de-l'Oise
30/01/2020
Pour le projet Picardie Roissy
30/01/2020
Il est grand temps que ce projet Creil-Roissy se fasse au plus vite !Tant d'années de tergiversations pour quelques Km de voies à réaliser ! Alors qu'il en va de soulager les déplacements de milliers de personnes et de désengorger nos routes saturées du sud de l'Oise et d'améliorer la qualité de l'air ! Le sud de l'Oise est délaissé depuis trop longtemps par tous ces décideurs qui ne savent pas prendre leurs responsabilités avec célérité pour le plus grand bien de la population et des usagers . Après tout nous avons les responsables et élus à tous niveaux qu'on mérite !Alors à quand l'inauguration de ce petit tronçon ferroviaire ?
30/01/2020
oui je suis pour cette liaison ferroviaire .L' Oise en bien besoin. Cela désengorgerai les routes .
30/01/2020
Cette ligne va nous faciliter la vie,nous faire gagner du temps et va désencombrer la A1
30/01/2020
Je suis pour
30/01/2020
Bonjour, Travaillant à Roissy, en partant de creil hormis la navette keolys les autres possibilite sont une reelle perte de tps et des frais de grande ampleur, impossible de prendre les deux abonnements et le gain de tps me fait choisir la navette evidement, puisque rodicule de faire un aller jusque paris et revenir a roissy. Je suis donc totalement pour!
30/01/2020
avoir une ligne TGV pour roissy est plus que néccessaire pour les déplacements professionnels
30/01/2020
Bonjour, Il est impératif et primordial que la ligne Creil Roissy voit le jour. Ce ne peut-être qu'un avantage pour toute une région et non pas que le sud de l'Oise. Des milliers de personnes empruntent déjà quotidiennement ce chemin par la route. A l'heure de tout ses changements climatiques, il est impératif de limiter le nombre de véhicules en service et d'améliorer les transports en commun, de plus un accès à tout le territoire sera donc possible et ce sans passé par paris intra-muro.
30/01/2020
Je tiens à m'exprimer en faveur de ce projet. Il est urgent de dynamiser le secteur, et j'en voit là un excellent moyen.
30/01/2020
Ce serait vraiment utile, cela raccourcirai d'une part le temps de transport des usagers, et d'autre part, au niveau environnemental, il y aura moins de véhicules sur la route, puisque les usagers auront le choix du transport ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent ou avec un détour considérable.
30/01/2020
Je suis favorable à ce projet et sollicite un arrêt du TGV sur Clermont afin de drainer le nord, l'ouest et l'est du département de l'Oise. Clermont est au centre du département et comprend une gare très utilisée. Elle est egalement dessservie ou proche des axes routiers est/ouest (RN 31, accès A16) et Nord/sud (A1)
13/02/2020
Vous attirez l'attention sur l'intérêt d'arrêts à Clermont-de-l'Oise en complément des arrêts déjà prévus. Les protocoles de mai 2017 renvoient de ce point de vue à un examen lors des étapes ultérieures ; les études seront alors à mener avec la Région Hauts de France, autorité organisatrice des transports.
30/01/2020
Dans le document joint, la contribution du Parc naturel régional Oise-Pays de France.
30/01/2020
Picardie Roissy, un barreau décisif pour la Picardie qu'il est plus que temps de réaliser ! Une première concertation a déjà eue lieu, elle a permis de déterminer l’impérieuse nécessité de ce projet et de choisir le tracé le plus propice. Cette concertation initiale est toujours d'actualité, elle n'a montré que des questionnements qualitatifs et non une défiance sur le projet en lui-même. Tous les acteurs politiques Picards et des Hauts de France se sont d'ailleurs mobilisés favorablement dans un bel élan Trans partisans. Les élus se sont y compris mis d'accord sur les financements, la partie la plus délicate. Nous sommes plus que jamais prêts. Les atermoiements doivent donc maintenant faire place à une réalisation qui n'enlève rien à nos voisins d'autres départements mais qui est par contre fondamentale pour l’aménagement de notre territoire. Un barreau modeste par sa taille et son coût mais qui va permettre de faciliter les déplacements de nombreux habitants et entrepreneurs. Au-delà des enjeux de mobilités et de développement économique il est tout autant question aujourd’hui et plus que jamais d'enjeux écologiques. Aussi pour répondre aux enjeux environnementaux, la SNCF devra veiller en tant que transporteur à mettre en place une offre de services adaptés au nombre et à la spécificité des emplois de la zone aéroportuaire. Les dessertes doivent en effet être adaptées aux besoins réels des usagers aussi bien en termes de cadence que d'horaires. N’oublions pas la nécessité d'en profiter pour enfin améliorer la qualité de la desserte, par un entretien adapté du réseau et une maintenance optimale des trains qui circulent. La qualité du service conditionne son utilisation optimum et donc sa rentabilité. Un cercle vertueux à enclencher. Le bassin de vie Picard mérite d'être traité avec toute la considération qui lui est due, un bassin proche de Paris et offrant à la capitale de nouvelles alternatives d'échanges. Un intérêt réciproque est donc en jeu.
30/01/2020
Bonjour, je pense que c’est une initiative intéressante parce qu’elle favorise le débat et la concertation , et c’est bien de recueillir l’avis des élus, des Présidents d’associations , des familles , des citoyens mais voilà je trouve qu’on ne prends pas en compte suffisamment l’avis des usagers. La ligne D est toujours en retard et reste Jusqu’à maintenant très mal desservie. Quelle sont les services que vous mettez en place pour résoudre se problème. Pourquoi on a pas davantage de train en direction de Orry-la-ville / Creil surtout en période de grève et le Week-end.
13/02/2020
Cette nouvelle étape de concertation permet au public et particulièrement aux usagers d'apporter toute contribution souhaitée. La question de la qualité de service sur la ligne D a ainsi été largement évoquée lors de la réunion publique tenue à Fosses le 28 janvier. Outre le rappel des très importants moyens mis en œuvre pour la rénovation et la modernisation de l'infrastructure, le renouvellement du matériel roulant, il a été indiqué qu'une actualisation du schéma directeur du RER D était à l'étude. Cette étude est l'occasion d'examiner les mesures d'exploitation permettant d'améliorer les services ferroviaires à l'extrémité nord de la ligne, les décisions en la matière relevant d’Île-de-France Mobilités.
30/01/2020
Cette liaison est évidente et nécessaire, des centaines de personnes travaillent à Roissy quotidiennement, d'autres y voyagent, une ligne de train régulière serait un atout pour notre région. Je suis pour une ligne Compiègne - Pont Ste Maxence - Creil - autres villes - Roissy CDG.
30/01/2020
Pour le développement des transports propres et la volonté que tout ne passe plus impérativement par Paris, c'est une nécessité de réaliser ce projet.
30/01/2020
Il est évident que ce moyen est très intéressant encore faut il connaitre les différents horaires car c'est cela qui donnera le réel intérêt cdt
29/01/2020
Au delà de l'intérêt pour la ville de Clermont c'est tout le bassin de vie du Clermontois et du Beauvaisis qui en profiterait. Les impacts seront considérables pour cette région qui souffre d'un chômage important et qui développe ses activités industrielles pour y remédier. Toute la zone de la gare a été rénovée, il ne manque que cela pour rendre Clermont accueillant au même titre que des villes de la proche banlieue parisienne.
13/02/2020
Cf. ci-dessous réponse pour un arrêt en gare de Clermont-de-l'Oise
29/01/2020
Je suis contre ce projet qui va créer des nuisances supplémentaires aux habitants de la commune qui subit déjà le bruit et la pollution de l aéroport l impact de la ligne tgv et la menace de l implantation de la déchèterie.
13/02/2020
Vous faites état des questions de nuisances sonores pour votre commune. SNCF Réseau est très attentif à cette problématique environnementale, très importante pour la qualité de vie des riverains, dans l'élaboration des projets ferroviaires. L'élaboration du projet Roissy-Picardie a fait l'objet dès l'origine de la démarche ERC (éviter, réduire, compenser) avec d'importantes phases d'études et de concertation, afin de définir le projet de moindre impact et les mesures devant accompagner sa réalisation. Cette démarche sera poursuivie dans les prochaines étapes. La réglementation en la matière (dispositions du code de l'environnement) sera bien entendu strictement respectée ; des études acoustiques confiées à des bureaux d'études spécialisés, avec modélisations numériques s'appuyant sur des relevés de terrain, sont réalisées aux étapes successives de mise au point du projet. L'étude d'impact qui sera jointe au dossier d'enquête publique présentera le détail des études effectuées à ce sujet ; des contrôles seront réalisés après la mise en service, le maître d'ouvrage étant tenu à des obligations de résultats. Le tracé proposé pour la ligne nouvelle s'écarte largement des secteurs urbanisés ou en projet, les habitations les plus proches étant à plus de 600 mètres (cf. la brochure coproduite par SNCF Réseau et France Nature Environnement "le bruit ferroviaire en questions et réponses" de décembre 2018). Le projet fera l'objet de mesures d'insertion paysagère pour en faciliter l'intégration. La maquette 3D, consultable sur notre site internet (Page Le projet, puis Carte animée), permet de visualiser l'insertion du projet, depuis des points caractéristiques avec des photomontages avant/après, ou via un film sur l'ensemble du linéaire. Nous vous renvoyons également pour plus de détails à la Foire aux questions en ligne.
28/01/2020
Un arrêt en gare de Clermont-de-l’Oise permettrait de desservir le centre de l’Oise. Et le centre de l’Oise n est pas en gare des betteraves! Il est bien entre compiegne et Beauvais. Cet arrêt semble une évidence quand on voit déjà le nombre de personnes prenant le train à partir de Clermont tous les jours.
13/02/2020
Cf; ci-dessous réponse sur un arrêt en gare de Clermont-de-l'Oise
28/01/2020
Bonjour, je milite pour que le clermontois soit interconnecté au bassin d'emploi de roissy. C'est déjà un bassin d'emploi attractif pour le clermontois mais le trajet domicile travail et essentiellement effectué actuellement en voiture.
13/02/2020
Cf. ci-dessous réponse sur un arrêt en gare de Clermont-de-l'Oise
28/01/2020
Le projet de liaison ferroviaire Roissy-Picardie, maintenant qu'il est très précisément présenté, ne pourrait pas ne pas se faire. Beaucoup d'habitants de l'Oise comptent dessus. C'est une chance pour notre bassin d'emploi qui se retrouve aussi lié via Roissy à la ligne du RER B. Le tourisme international qui arrive à Roissy pourra désormais plus facilement rayonner dans les Hauts de France, l'économie de notre région en bénéficiera Les travailleurs des Hauts de France qui sont sur cette ligne pourront plus facilement se rendre sur la zone de Roissy, grâce au train : - moins cher que la voiture - plus rapide que la voiture - plus fiable que la voiture - plus reposant que la voiture Sans compter l'énorme avantage écologique qu'il y a à retirer autant de voitures de ces routes qu'il y aura de passagers dans ces trains. Cela fera aussi moins de voitures sur Roissy, donc une circulation plus fluide pour ceux qui ne peuvent pas faire autrement. POINT D'ATTENTION : la fluidité des voyageurs doit également être optimisée en gare. A ce titre on ne peut se satisfaire d'escaliers et d'ascenseurs pour changer de quai ou traverser des voies. Il faut à Chantilly-Gouvieux une PASSERELLE qui permet d'aller sur tous les quais sans marche ni ascenseur. TOUS les passagers en bénéficieront, ceux qui ont des valises, des poussettes, des vélos, mais aussi les valides : entre un escalier et une passerelle, on fait souvent le choix de la passerelle (les jolies passerelles des nouvelles gares TGV illustrent parfaitement cela). Un souterrain peut aussi faire l'affaire, avec rampe inclinée, et l'ABF préfèrera surement cette option. Mais elle est probablement plus coûteuse et certainement moins agréable pour ceux qui l'emprunteraient. Arriver dans une ville et l'apercevoir du haut de la passerelle qui surplombe les voies, c'est tout de même un plaisir agréable ! Merci pour la prise en compte de ces commentaires.
14/02/2020
L'opération de mise en accessibilité de la gare, permettant à la fois un accès aux quais pour les personnes à mobilité réduite et une amélioration de la fluidité pour l'ensemble des voyageurs, est en cours d'étude par SNCF Réseau et Gares & Connexions. La gare est bien inscrite au Schéma Directeur régional de mise en accessibilité.
28/01/2020
Il manque une gare entre Creil et Amiens pour desservir le centre ouest de la Picardie, alors qu'il y a 2 gares Pont Ste Maxence et Compiègne sur la ligne vers Saint Quentin, à l'Est. Un arrêt en gare de Clermont serait judicieux pour relier Beauvais et son aéroport par la N31 à 4 voies.
13/02/2020
Vous attirez l'attention sur l'intérêt d'arrêts à Clermont-de-l'Oise, en complément des arrêts déjà prévus. Les protocoles de mai 2017 renvoient de ce point de vue à un examen lors des étapes ultérieures ; les études seront alors à mener avec la Région Hauts de France, autorité organisatrice des transports.
28/01/2020
Avis favorable compte tenu du fait que le projet: - favorise l'attractivité du territoire - Améliore la mobilité Il est souhaitable d'inclure les clauses d'insertion lors de la réalisation des travaux. Bien cordialement
31/01/2020
Les conditions de réalisation des travaux seront précisées dans les étapes ultérieures d'élaboration du projet ; des clauses d'insertion sont généralement incluses dans les procédures de consultation des entreprises, il est prévu de les mettre en œuvre pour le projet Roissy-Picardie.
28/01/2020
Ce Projet est primordial pour nous et un grand soulagement pour ceux qui travaillent à Roissy ou les voyageurs qui ne seront plus obliges de se rendre d'abord à la gare du Nord pour prendre le RER B. Pourquoi le terminus de ce train serait Clermont alors qu'à 10 min de celle-ci, il y a la ville de Saint Just qui peut être le terminus. Expliqez moi pourquoi ce choix de Clermont comme terminus alors que après St Just la prochaine ville (Longo) est encore plus loin. Je propose de voir cette solution que St Just en Chaussée soit le terminus. Donner la possibilité aux usagers St Justois à ne pas ce deplacer dans un premier temps en voiture pour prendre le train à Clermont alors que c'est possible de faire le terminus à St Just en Chaussée. Voilà, merci d'avance pour ce projet et pensez toutefois à mes propositions.
13/02/2020
Vous attirez l'attention sur l'intérêt d'arrêts à Saint-Just en Chaussée pour les TER Roissy Picardie. Les dessertes prévues à ce stade en lien avec la mise en service de la liaison Roissy-Picardie sont une desserte mixte pour Amiens et Creil - TGV + TER - et une desserte TER Compiègne/Creil vers Roissy, dans les conditions définies dans les protocoles de mai 2017 signés entre les partenaires du projet (cf. schéma de desserte en page 25 du dossier de concertation et protocoles joints en annexe, qui précise les schémas de desserte prévisionnels dans son annexe 3). Les décisions concernant d'éventuelles modifications ultérieures des plans de transport relèveront de la Région Hauts-de-France, autorité organisatrice des transports.
28/01/2020
L'essentiel de l'offre culturelle est aujourd'hui concentrée dans les grandes agglomérations (Paris et Lille principalement pour ce qui nous concerne). Pour pouvoir fréquenter les bibliothèques, musées, salles de spectacles... nous somme contraints régulièrement d'utiliser nos voitures. Cela s'avère au fil des années de plus en plus problématique à la fois pour nous (bouchons de plus en plus fréquents, durées de parcours de plus en plus longues, risques, vignettes crit'air...) et pour les agglomérations que nous fréquentons (nous contribuons à engorger la circulation, nous générons une importante pollution et nous contribuons à saturer le stationnement...). Un meilleur accès (désserte et fréquence des trains) à ces grandes agglomérations via le train n'apporte que des avantages à la fois aux usagers que nous sommes et aux collectivités desservies. Nous avons évoqué notre utilisation des transports ferrés actuellement principalement à des fins culturelles, mais autour de nous, nous voyons bien que pour de nombreuses personnes cette mobilité est indispensable pour l'emploi au quotidien (domicile/travail) ou bien encore pour les études et la formation. Dans une France qui concentre tout (emploi, services, culture, savoirs...) dans ses grandes métropoles, nos secteurs géographiques situés "entre deux" ne peuvent vivre de manière satisfaisante que s'ils sont correctement irrigués en direction des métropoles ; c'est également l'intérêt des métropoles car sinon, nous aussi demain nous n'aurons pas d'autre choix que d'aller y vivre en abandonnant une partie du territoire et en asphyxiant l'autre. Ce serait dommage. Les occasions de développement de grandes infrastructures comme la liaison Roissy-Picardie doivent absolument contribuer à cet équilibre du développement territorial ; ne manquons pas cette occasion de faire du vrai développement durable.
27/01/2020
Très favorable à ce projet Espérant qu’ il se concrétise F Rault
27/01/2020
Prenant régulièrement l'avion à Roissy, cette connexion me ferait gagner un temps précieux et réduirait le nb de voitures sur cet axe très fréquenté.
27/01/2020
Comme beaucoup d'employé de Roissy, je commence à 05h00 du matin, les 1ers vols arrivant également à 05h00 sur la plate forme. Un TER très matinal serait un plus pour la majorité des employés travaillant à l'ouverture de l'aéroport. Il faut prendre en compte que l'aérien à des horaires décalé et non un cycle hebdomadaire 08h/ 19h.
13/02/2020
Sur votre question de plage horaire prévue à ce jour pour les services ferroviaires empruntant la liaison, les accords intervenus en 2017 prévoient déjà une large plage horaire (6h-23h), avec l'objectif de faciliter l'accès au pôle de Roissy en transports en commun. Les décisions d'adaptation éventuelle de cette plage (qui devront ménager une plage pour la maintenance de la ligne, en période nocturne) relèveront le moment venu de l’Autorité organisatrice des mobilités en la matière, à savoir la Région Hauts-de-France ; le représentant du Conseil Régional a d'ailleurs fait part lors de la réunion publique de Creil le 3 décembre de sa disponibilité pour étudier cette question lors de la mise au point des schémas de desserte.
27/01/2020
Bonjour Les RER NG, qui seront mis en service sur la ligne D entre 2021 et 2025, pourront-ils circuler sur l'interconnexion LGV ?
31/01/2020
Il n'est pas prévu que le matériel roulant affecté à la ligne RER D circule sur l'interconnexion LGV.
27/01/2020
Bonjour, La croissance de l'aéroport de Roissy va s'accompagner d'une augmentation du nombre d'emplois. Le bassin d'emploi pourra, grâce à cette liaison ferroviaire, s'étendre vers le nord (et non la banlieue parisienne, saturée). Il est à préciser que des TER Amiens-Paris Gare du Nord passant par Roissy permettraient, en augmentant la fréquence (intercalés avec les Amiens-Paris habituels), de desservir les gares de Clermont, Liancourt, Nogent-sur-Oise à moindres frais. Des TGV Amiens-Roissy n'auraient que peu d'intérêtde s'arrêter dans nos petites gares. Donc OUI à des liaisons TER Amiens-Clermont-Roissy-Paris Nord.
27/01/2020
Bonjour, Je soutiens le projet de liaison Picardie - Roissy. Pour habiter Chantilly et avoir travaillé sur la plateforme aéroportuaire de Roissy, mais aussi comme voyageur, cela sera d'une grande utilité à la population. Actuellement pour aller à CDG, le plus pratique et le plus rapide est de prendre sa voiture. Il y a bien l'option du TER bus en partance de Creil mais qui n'a que très peu de rotations. Sinon c'est le trajet TER vers la gare du Nord pour remonter à CDG en RER. Une ineptie, mais tous les chemins mènent à Rome. Je déplore le retard pris par le gouvernement actuel car ce barreau était prévu entrer en service pour 2019. On est en 2020 et maintenant on parle d'une mise en service pour 2024 sans compter les retards. D'ici 2030 peut-être pourra t'on en profiter. Cette nouvelle liaison amènera plus de voyageurs dans les gares concernées. Je n'ai pas vu dans les documents de données sur les passagers supplémentaires dans ces gares, ni sur leur moyens de transport utilisés pour aller à la gare et donc sur les aménagements à prévoir pour les accueillir : parking voiture, parking vélo, parking moto, ligne de bus, etc. Coté Roissy qu'en est-il des dessertes locales en bus pour aller chez les employeurs du Mesnil-Amelot et autres ? Roissy étant en activité 24/24 et 7/7, il me semble important d'avoir des trains sur une grande amplitude horaire y compris le week-end.
27/01/2020
A qui de droit, La disponibilité au départ de CLERMONT de l'Oise de cette nouvelle ligne est impérative si je prévois rester dans la région. Entre moi-même et mes collègues du travail, nous en avons vraiment besoin. Cordialement, M Hawkins, Thomas
13/02/2020
Cf. ci-dessous réponse sur un arrêt en gare de Clermont-de-l'Oise
26/01/2020
Bonjour, Je pense que ce projet est une très bonne chose pour rapprocher les habitants de l'Oise de l'aéroport CDG et de Paris. Aussi je pense important que la ligne se poursuivre au delà de Creil donc desservant Clermont et jusqu'à Amiens. Merci
31/01/2020
cf. réponse ci-dessous
25/01/2020
Je suis totalement pour un arrêt en gare de Clermont, c'est une liaison qui permettrait d'attirer plus d'entreprises sur le Clermontois et au-dessus jusqu'à St Just.
31/01/2020
cf. réponse ci-dessous
24/01/2020
Ayant beaucoup suivi en 2010 le dossier et ayant en tant qu'enseignant de géographie beaucoup "travaillé" sur tout le secteur nord francilien et le Sud de l'Oise,il me semble que cette liaison ferroviaire est absolument indispensable sous réserve que l'empreinte environnementale de cette nouvelle infrastructure soit réduite au maximum .Permettre aux actifs de l'Oise de se rendre sur l'aéroport de Roissy dans le meilleures conditions est primordial; (signé JCC,ancien universitaire à la Faculté de géographie d'Amiens )
31/01/2020
SNCF Réseau est très attentif à la question des impacts environnementaux dans l'élaboration des projets ferroviaires: cf. dans le domaine de la protection de la biodiversité, le guide pratique, intitulé « Biodiversité et grands projets ferroviaires : intégrer les enjeux écologiques dès le stade des études », octobre 2012, mis au point entre RFF (devenu SNCF Réseau) et France Nature et Environnement (FNE). L'élaboration du projet Roissy-Picardie a fait l'objet dès l'origine de la démarche ERC (éviter, réduire, compenser) avec d'importantes phases d'études et de concertation, afin de définir le projet de moindre impact et les mesures devant accompagner sa réalisation. Cette démarche sera poursuivie dans les prochaines étapes. La maquette 3D, consultable sur notre site internet (Page Le projet, puis Carte animée), permet de visualiser l'insertion du projet, depuis des points caractéristiques avec des photomontages avant/après, ou via un film sur l'ensemble du linéaire.
24/01/2020
Bonjour La liaison Clermont Roissy par ter est indispensable et permettra d accompagner le développement du territoire centre oise. Les arrets ou depart depuis Clermont sont tres attendus.
31/01/2020
cf. réponse ci-dessous
24/01/2020
Très intéressé par ce projet qui mettrait enfin le clermontois à proximité de Roissy aéroport
24/01/2020
De nombreux habitants du Clermontois, du Beauvaisis et du Plateau picard prennent leur véhicule personnel pour rejoindre la plateforme aéroportuaire de Roissy. Avec un arrêt du TER Picardie-Roissy en gare de Clermont, comme de nombreuses autres personnes venues des mêmes territoires et qui, elles, travaillent sur Paris, ces habitants pourraient avoir recours au train en venant à Clermont, allégeant ainsi leur empreinte carbone et leurs frais de transport. Il faut un arrêt à Clermont !
31/01/2020
Vous attirez l'attention sur l'intérêt d'arrêts à Clermont,de l'Oise en complément des arrêts déjà prévus. Les protocoles de mai 2017 renvoient de ce point de vue à un examen lors des étapes ultérieures ; les études seront alors à mener avec la Région Hauts de France, autorité organisatrice des transports.
23/01/2020
Je vois qu'aucun projet d'arrêt est prévu sur la gare de Clermont de l'Oise, ce serait pourtant très intéressant de nombreuses personnes travaillent sur Roissy, et la gare de Clermont draine les habitants de Beauvais
31/01/2020
Vous attirez l'attention sur l'intérêt d'arrêts à Clermont de l'Oise, en complément des arrêts déjà prévus. Les protocoles de mai 2017 renvoient de ce point de vue à un examen lors des étapes ultérieures ; les études seront alors à mener avec la Région Hauts de France, autorité organisatrice des transports.
23/01/2020
C'est bien beau de penser à ceux qui habitent à 100 km autour de Roissy, mais il serait plus urgent d'adapter le réseau routier pour ceux qui habitent quelques kilomètres autour et subissent des embouteillages dantesques et des nuisances jour et nuit parce que le réseau vieux de 50 ans est maintenant complètement sous dimensionné par rapport au trafic. Je pense notamment au barreau MEAUX-ROISSY déviation de la D212 annoncé depuis plus de 30 ans et toujours pas réalisé!!!La saturation des villages devient insupportable. Il faut que'élus et technocrates redescendent sur terre !!! MERCI !
13/02/2020
Les améliorations du réseau routier font l'objet de programmes d'investissements relevant des autorités compétentes. Concernant la liaison Meaux-Roissy, le projet est déterminant pour le quadrant Nord-Ouest du département de Seine-et-Marne, notamment par le rapprochement qu’elle permettra entre Meaux et la plate-forme aéroportuaire de Roissy ; le Département de Seine-et-Marne mène actuellement les travaux de doublement de la D 212.
22/01/2020
bonjour, La réunion publique du 10 décembre à Roissy en France a vu une hostilité quasi générale au projet de la part des élus du Val d'Oise. Ce positionnement négatif est sans doute influencé par l'abandon sur décision d'Etat de ces deux projets majeurs pour le développement de leur secteur que sont le projet immobilier EuropaCity sur le triangle de Gonesse et celui du barreau ferroviaire de Gonesse entre les RER D et B (à remplacer par des lignes de BHNS). L'adhésion de ces élus au projet Roissy-Picardie est cependant indispensable pour qu'il aboutisse. Le barreau de Gonesse devait faciliter l'accès à la zone d'emploi de Roissy pour les habitants du nord-est du Val d'Oise. Actuellement, le projet Roissy-Picardie prévoit pour les usagers du RER D d'accéder à la zone aéroportuaire par une future correspondance TER à Fosses-Survilliers. Le scénario de faire circuler des RER sur la ligne nouvelle vers Roissy en provenance des gares de Garges-lès-Gonesse, Villiers-le-Bel Gonesse, Goussainville et Louvres sur la ligne Paris-Creil a t'il été étudié ? Le principal avantage de ce scénario serait de ne plus comporter de rupture de charge en gare de Survilliers-Fosses. Le raccordement, à financer par la région Ile de France, pourrait se situer au nord de l'ancienne sucrerie à Louvres. Cordialement
24/01/2020
Dans cette contribution, adressée aux garants de la concertation et que ceux-ci nous ont transmis pour réponse, vous suggérez la circulation de RER de la ligne D jusqu'à Roissy via un tracé alternatif de Roissy-Picardie s'inscrivant dans l'option de passage Sud ; cette suggestion rejoint différentes hypothèses examinées dans les premières étapes de réflexions concernant les projets Roissy Picardie et barreau ferroviaire de Gonesse (qui a également fait l'objet d'une concertation il y a quelques années). Sur ces questions, il convient de rappeler que : - l'objectif du barreau de Gonesse était d'améliorer l'accessibilité au pôle de Roissy en desservant Gonesse et ses projets de développement et le parc d'expositions de Villepinte; les axes de BHNS mis à l'étude suite à son abandon s'inscrivent dans cette optique - la circulation de RER sur l'interconnexion LGV n'est pas envisageable, compte tenu des caractéristiques de ce type de matériel et des services visés (le schéma directeur pour la ligne D en cours vise d'ailleurs à en renforcer la qualité de service avec des circulations plus homogènes). Dans ce contexte, il parait difficile d'éviter une correspondance. Concernant le tracé élaboré pour Roissy Picardie, on peut se référer aux étapes suivantes d'études et de concertation relatifs au projet, qui ont conduit en 2013 au choix de l'Etat de l'option de passage centre-nord, comme cela est rappelé dans le dossier du maître d'ouvrage pour la nouvelle étape de concertation en cours.
22/01/2020
Originaire du Nord, c’est une excellente idée de vouloir raccorder la Picardie à Roissy via le ferroviaire. D’autant que l’autoroute A1 est déjà extrêmement empruntée. Il serait judicieux d’un point de vue économique d’avoir une offre TER pour Roissy en partance de Beauvais (autre aéroport) / Creil / Compiegne / Senlis / Chantilly. Cela faciliterait l’accès au grand Paris. Enfin, n’oubliez pas de planter des arbres comme en Allemagne et en Autriche. Bon courage pour la réalisation de cette nouvelle connection !
22/01/2020
Bonjour, Comment allez vous prendre en compte les nuisances sonores ?
03/02/2020
Concernant les nuisances sonores, SNCF Réseau est très attentif à ces problématiques environnementales, très importantes pour la qualité de vie des riverains, dans l'élaboration des projets ferroviaires. L'élaboration du projet Roissy-Picardie a fait l'objet dès l'origine de la démarche ERC (éviter, réduire, compenser) avec d'importantes phases d'études et de concertation, afin de définir le projet de moindre impact et les mesures devant accompagner sa réalisation. Cette démarche sera poursuivie dans les prochaines étapes . Pour les enjeux acoustiques, les dispositions réglementaires seront appliquées. Le tracé proposé pour la ligne nouvelle s'écarte largement des secteurs urbanisés ou en projet, les habitations les plus proches étant à plus de 600 mètres. (cf. la brochure coproduite par SNCF Réseau et France Nature Environnement "le bruit ferroviaire en questions et réponses" de décembre 2018). Le projet fera l'objet de mesures d'insertion paysagère pour en faciliter l'intégration (la mise au point dans le détail des mesures sera poursuivie dans les étapes ultérieures avec concertation locale). La maquette 3D, consultable sur notre site internet (Page le projet, puis Carte animée), permet de visualiser l'insertion du projet, depuis des points caractéristiques avec des photomontages avant/après, ou via un film sur l'ensemble du linéaire. Nous vous renvoyons pour plus de détails à la Foire aux questions en ligne.
22/01/2020
Bonjour, Avec la réalisation des talus, qu’est il prévu pour la prolifération des lapins ?
03/02/2020
Ces questions seront à traiter lors des prochaines étapes d'élaboration du projet. Comme d'autres lignes ferroviaires nouvelles, les emprises seront clôturées, avec des dispositifs anti-fouisseurs.
22/01/2020
Bonjour, Quelle étude hydraulique est prévue ?
04/02/2020
Les enjeux relatifs aux eaux superficielles et souterraines ont fait l'objet d'études dans le cadre de la préparation de l'avant-projet sommaire, permettant de définir les bassins versants concernés, les ouvrages nécessaires à la transparence hydraulique de l’aménagement (rétablissement des écoulements naturels, axes de ruissellement interceptés) et l’assainissement (gestion des eaux pluviales : dispositifs longitudinaux et bassins). Compte tenu des caractéristiques des territoires, ces examens n'ont pas conduit à identifier d'enjeux majeurs. L'étude d'impact présentera les conditions de l'état initial et les mesures prévues, qui seront encore affinées dans le cadre des procédures complémentaires à mener après la déclaration d'utilité publique (Autorisation environnementale).
22/01/2020
Bonjour Quel rétablissement des liaisons agricoles prévoyez vous ? Où ? Combien ?
31/01/2020
Toutes les circulations seront rétablies, à l'exception d'un chemin agricole (Villeron) qui sera supprimé à la faveur d'un autre très proche, rétabli en place. Les ouvrages destinés à ces circulations agricoles seront dimensionnés pour permettre le passage des engins d'exploitation et un revêtement compatible avec leur passage sera mis en œuvre afin d’éviter la dégradation rapide des cheminements, notamment dans les secteurs pentus. Le rétablissement de la voirie locale, qui participe actuellement au fonctionnement des exploitations agricoles concernées par le projet, contribuera également à garantir les circulations agricoles. Ces rétablissements figureront dans l'étude d'impact et seront également synthétisés dans l'étude préalable agricole qui sera soumise à la CDPENAF 95 (Commission départementale de préservation des espaces naturels, agricoles et forestiers) avant l'enquête d'utilité publique. En cas d'évolution de la structure des exploitations par exemple, l'emplacement de certains rétablissements pourra évoluer, dans le cadre de la concertation locale qui accompagnera les phases d'études ultérieures.
22/01/2020
En venant du Nord le tracé sera en décavation et puis en excavation en arrivant sur le territoire de Vémars : par conséquent comment allez vous planter les taluts à la fois pour compenser la perte sur le bois d'Argenteuil, masquer les caténers et contenir les bruits sur les voies ?
31/01/2020
Les surfaces défrichées au niveau des bois de Villeron et d'Argenteuil donneront lieu à des compensations qui seront fixées par l'Etat notamment sous la forme de nouveaux boisements (mesures précisées dans le cadre de l'instruction de l'autorisation environnementale) Concernant les enjeux acoustiques, les dispositions réglementaires seront appliquées. Le tracé proposé pour la ligne nouvelle s'écarte largement des secteurs urbanisés ou en projet, les habitations les plus proches étant à plus de 600 mètres. Le projet fera l'objet de mesures d'insertion paysagère pour en faciliter l'intégration; les principes généraux seront présentés dans l'étude d'impact ; la mise au point dans le détail des mesures sera poursuivie dans les étapes ultérieures avec concertation locale. Pour plus de détails, nous vous renvoyons à la Foire aux questions en ligne.
22/01/2020
Bonjour, Le tracé traverse le bois d'Argenteuil qui est le seul à avoir une surface conséquente abritant une population remarquable de petits cervidés ( chevreuils) : Comment assurer la libre circulation dans le bois d’Argenteuil des cervidés ? par un passage à gibier ?
04/02/2020
Le complexe de boisements de la vallée du ru de la Michelette, qui comprend les bois de Villeron et d’Argenteuil, constitue une entité boisée d’environ 110 hectares, isolée vis-à-vis d’habitats semblables et dans un environnement largement fragmenté par différentes infrastructures. Comme vous l’évoquez, une population de chevreuils est établie au sein de ce complexe de boisements et des cultures adjacentes, ce qui constitue un enjeu important, pris en compte dans le cadre des études. La fragmentation de ces secteurs boisés et agricoles présente également un enjeu pour la petite faune présente. A la traversée du bois d'Argenteuil, la continuité du corridor sera assurée par la création d’un passage inférieur – sous la ligne en remblai dans ce secteur - dit mixte (rétablissement de chemin forestier + passage de la faune) au sein du boisement. La conception fine de l’ouvrage sera affiné lors des études détaillées en vue de son efficacité optimale : longueur de franchissement par la faune minimisée, avec des abords végétalisés, ouverture minimale de 12 mètres et sol non imperméabilisé.  Ce passage sera également utilisé par la petite et moyenne faune. Une buse au droit de la lisière du bois d’Argenteuil et du bassin d’écrêtement complétera  le dispositif en faveur de la petite faune. 
22/01/2020
bonjour, 1/ Pourquoi le T4 n’est il pas pris en compte dans le nouveau projet ? 2/ Quelle est la hauteur du pont ? Pourquoi n’a pas été retenue une solution en enterré ?
04/02/2020
Le projet du T4 (terminal 4) ne remet pas en cause le projet, déterminé par la gare de Roissy TGV, située au niveau du terminal 2 (des navettes étant prévues par ADP entre terminaux). Plusieurs ouvrages importants sont prévus sur la liaison dans le secteur de Vémars : le profil en long est en remblai de hauteur variable, avec les franchissements d’Est en Ouest, de la LGV Nord, de la RD9 et du ru de la Michelette, puis de l’A1 (avec à minima respect des gabarits réglementaires). Les indications ci-dessous correspondent au pré-dimensionnement résultant des études d'avant-projet sommaire (les dimensionnements définitifs étant susceptibles d’ajustements dans le cadre des études détaillées du projet et des procédures complémentaires ultérieures, notamment avec l’autorisation environnementale unique) : - au franchissement de la LGV Nord, la ligne est en remblai d’environ 11-12 m, l’ouvrage est prévu avec une portée globale de 30 mètres environ (franchissement de la ligne et cheminement agricole) ; - au franchissement de la RD9 et du ru de la Michelette, la ligne est localement en remblai de 20 mètres environ du fait du vallon, l’ouvrage prévu a une portée de 85 mètres environ ; - au franchissement de l’A1, le projet est en remblai d’environ 8 mètres , l’ouvrage prévu a une portée globale de 80 mètres ; Une solution en tunnel a été écartée pour des raisons économiques, compte tenu des surcoûts très importants qu’elle représenterait par rapport au projet élaboré.
22/01/2020
Bonjour Quel est le chiffrage exact du tracé sud ?
31/01/2020
Le tableau de synthèse figurant en page 16 indique les montants estimés pour la section de ligne nouvelle (hors aménagements sur le réseau existant, notamment en gares) , allant de 180 à 380 millions d'euros (chiffres en valeur 2008). Le coût d'investissement des zones de passage était de 380 millions d'euros pour la variante Sud-Sud et de 305 millions d'euros pour la variante Sud-Nord.
22/01/2020
Bonjour Quels sont es critères de choix pour retenir ce tracé en terme d’usager, en terme de coûts en terme de fréquence par rapport au tracé Sud ?
31/01/2020
La synthèse de l'analyse multicritères (avec les principales thématiques examinées) figure en page 16 du document de concertation (les différentes hypothèses faisant l'objet d'appréciations comparatives représentées par un code couleur).
22/01/2020
Bonjour Quelle est l’utilité du tracé actuel ?
31/01/2020
Les étapes d'élaboration du projet sont rappelées dans le dossier de concertation ( pages 12 et suivantes). A partir de deux options de passage Centre et Sud retenues à l'issue du débat public de 2010, les études ont porté sur 4 zones de passage préférentielle (cf. schéma page 16) qui ont fait l'objet d'analyses comparatives multidomaines présentées à la concertation. A l'issue de cette étape d'élaboration du projet, la zone de passage Centre -Nord a été retenue par décision ministérielle de l'Etat en avril 2013, et c'est sur cette base qu'a été poursuivie la conception du projet. Cette dernière permet de mieux éviter les deux enjeux principaux du secteur : la préservation du cadre de vie (éloignement au maximum des zones habitées existantes ou en projet de Vémars et Villeron, minimisation des impacts sur l'agriculture (davantage de possibilités de limiter les effets de déstructuration des exploitations et la consommation de terres agricoles). Le projet élaboré assure un accès plus rapide à Roissy (gare TGV au terminal 2) depuis le nord-ouest, avec un arrêt à Survilliers-Fosses, l'interconnexion possible avec le RER D permettant un rabattement sur cette gare.
22/01/2020
Excellent projet qui permettra de rapprocher la Picardie du grand bassin d'activité de CDG et alentours, et de le faire en limitant l'empreinte carbone (avantage écologique du ferroviaire). Le plus vite sera le mieux !
20/01/2020
Bonjour, je suis obligé d'aller jusqu'à Paris Gare du Nord et de revenir en arrière par le RER B pour rejoindre l'aéroport Roissy Charles De Gaulle en transport en commun. Perte de temps, perte d'argent, augmentation des gaz à effet de serre, contribution à l'engorgement des transports collectifs parisiens. Bref, tout le monde est perdant. Vivement la création de ce "barreau" Roissy-Picardie pour une accessibilité facilité à l'aéroport Charles De Gaulle depuis Amiens et l'Oise. Cordialement,
20/01/2020
ET LE TGV direct AMIENS-BORDEAUX Aller-retour SANS CHANGEMENTS est-il prévu ? Sujet à étudier sérieusement ... Merci !
27/01/2020
Concernant les dessertes en trains à grande vitesse, il est à ce jour privilégié les directions pour lesquelles le passage par Roissy TGV est le plus efficace en matière de gain de temps : il s'agit donc de l'Est et du Sud-Est, plutôt que de l'Ouest ou du Sud-Ouest , qui seront accessibles en correspondance via Roissy TGV grâce à la liaison, ou via les gares parisiennes. Cette situation pourra évoluer ultérieurement en fonction des conditions d'interconnexion du réseau LGV au sud de Paris.
17/01/2020
Il faut réaliser ce projet pour un meilleur développement commercial de notre région et une meilleure attractivité !
17/01/2020
Bonjour, Un projet inutil il me parait plus important de moderniser la ligne Amiens Paris à moins d'une heure. Nous avons régressé sur la durée de ce trajet. Abandonné ce projet. Cordialement
31/01/2020
L'amélioration de la qualité de la ligne Paris-Creil-Amiens est une priorité forte pour la SNCF, avec des actions prévues dans plusieurs domaines, notamment le renforcement du pilotage de la production à Paris Nord, une meilleure utilisation du matériel roulant (et son renouvellement en lien avec la Région Hauts-de-France), une réflexion sur l'évolution - en concertation - de la structure de l'offre. A noter que la ligne fait par ailleurs l'objet d'importants projets de modernisation (par exemple, nouveau poste de Creil mis en service en novembre 2019).
17/01/2020
Cette liaison nous fera gagner du temps
17/01/2020
Pourquoi ne pas étudier un barreau Amiens / « Gare des betteraves » ?
27/01/2020
Cette hypothèse a été examinée à l'occasion du débat public et écartée, car considérée comme ne permettant pas de répondre aux objectifs recherchés.
17/01/2020
Pourquoi ne pas étudier une halte ferroviaire en sortie de ligne D (au niveau de Marly la Ville) => Possibilité d’aménagement supérieure pour le rabattement
31/01/2020
La réalisation d'une halte ferroviaire au niveau du raccordement à Marly-la-Ville parait difficilement envisageable compte tenu de la configuration de la ligne existante en déblai dans ce secteur), de la nécessité de ménager une possibilité de prolonger les lignes nouvelles à ce raccordement pour de meilleures garanties de robustesse de l'exploitation ferroviaire sur cet axe, et enfin de la proximité de la gare existante de Survilliers-Fosses, qui apparaît être le meilleur point pour les dessertes.
17/01/2020
Nuisances visuelles et sonores, comment comptez-vous y pallier, quel coût pour ces mesures, Le chiffrage de votre projet en tient-il déjà compte ?
27/01/2020
Concernant les nuisances sonores et visuelles , SNCF Réseau est très attentif à ces problématiques environnementales dans l'élaboration des projets ferroviaires. L'élaboration du projet Roissy Picardie a fait l'objet dès l'origine de la démarche ERC (éviter, réduire, compenser) avec d'importantes phases d'études et de concertation, afin de définir le projet de moindre impact et les mesures devant accompagner sa réalisation. Cette démarche sera poursuivie dans les prochaines étapes . Pour les enjeux acoustiques, les dispositions réglementaires seront appliquées. Le tracé proposé pour la ligne nouvelle s'écarte largement des secteurs urbanisés ou en projet, les habitations les plus proches étant à plus de 600 mètres (cf. la brochure coproduite par SNCF Réseau et France Nature Environnement "le bruit ferroviaire en questions et réponses" de décembre 2018). Le projet fera l'objet de mesures d'insertion paysagère pour en faciliter l'intégration (la mise au point dans le détail des mesures sera poursuivie dans les étapes ultérieures avec concertation locale). La maquette 3D, consultable sur notre site internet (Page Le projet, puis Carte animée), permet de visualiser l'insertion du projet, depuis des points caractéristiques avec des photomontages avant/après, ou via un film sur l'ensemble du linéaire. Pour plus de détails, se reporter également à la Foire aux questions en ligne, rubrique Insertion du projet. Le coût du projet tient compte des mesures prévues pour l'insertion du projet sur le territoire. Conformément à la réglementation, l'étude d'impact présentera le coût des mesures environnementales (mesures prévues, suivi...), tel qu'estimé au stade actuel des études.
17/01/2020
Quelle solution comptez-vous mettre en place pour éviter la prolifération des lapins dans les talus nouvellement créés ? Quel est le coût de la mesure ? Le chiffrage de votre projet en tient-il déjà compte ?
31/01/2020
Ces questions seront à traiter lors des prochaines étapes d'élaboration du projet. Comme d'autres lignes ferroviaires nouvelles, les emprises seront clôturées, avec des dispositifs anti-fouisseurs.
17/01/2020
Etude hydraulique, quel impact sur la circulation des eaux ? Quels risques identifiés ?
31/01/2020
Les enjeux relatifs aux eaux superficielles et souterraines ont fait l'objet d'examens dans les étapes précédentes d'études et de concertation menées dans le cadre de la préparation de l'avant-projet sommaire ; compte tenu des caractéristiques des territoires, ces examens n'ont pas conduit à identifier d'enjeux majeurs. L'étude d'impact présentera les conditions de l'état initial et les mesures prévues, qui seront encore affinées dans le cadre des procédures complémentaires à mener après la déclaration d'utilité publique (Autorisation environnementale).
17/01/2020
Quelle compensation allez-vous donner aux communes pour l’entretien des chemins créés ?
31/01/2020
D'une manière générale, les accès à la ligne ou équipements ferroviaires sur le terrain sont dans le domaine ferroviaire s'ils sont réservés aux besoins de l'exploitation ; en cas d'usage mixte, ou si les accès ne sont plus utiles au-delà de la phase chantier, les conditions de remise aux collectivités (ou de remise en état) font l'objet de conventions.
17/01/2020
Quelles sont les liaisons agricoles utilisées, où, combien, à quel coût, de quelle taille ?
31/01/2020
cf. réponse ci-dessous
17/01/2020
Comment comptez-vous garantir la libre circulation de la faune et des matériels agricoles ?
31/01/2020
Concernant le milieu naturel, de nombreux ouvrages sont prévus afin d'assurer la continuité des corridors écologiques, si nécessaire la reconstitution de milieux...les mesures prévues seront proposées dans leur principe dans l'étude d'impact, pièce essentielle du dossier d'enquête publique ; elles seront détaillées dans la procédure d'autorisation environnementale unique qui interviendra ultérieurement (au titre des impacts hydrauliques, milieux naturels/faune -flore, défrichement...et comprendra une nouvelle enquête publique). Concernant les cheminements agricoles, toutes les circulations seront rétablies, à l'exception d'un chemin agricole (Villeron) qui sera supprimé à la faveur d'un autre très proche, rétabli en place. Les ouvrages destinés à ces circulations agricoles seront dimensionnés pour permettre le passage des engins d'exploitation et un revêtement compatible avec leur passage sera mis en œuvre afin d’éviter la dégradation rapide des cheminements, notamment dans les secteurs pentus. Le rétablissement de la voirie locale, qui participe actuellement au fonctionnement des exploitations agricoles concernées par le projet, contribuera également à garantir les circulations agricoles. Ces rétablissements figureront dans l'étude d'impact et seront également synthétisés dans l'étude préalable agricole qui sera soumise à la CDPENAF 95 (Commission départementale de préservation des espaces naturels, agricoles et forestiers) avant l'enquête d'utilité publique. En cas d'évolution de la structure des exploitations par exemple, l'emplacement de certains rétablissements pourra évoluer, dans le cadre de la concertation locale qui accompagnera les phases d'études ultérieures.
17/01/2020
Si parking relais, qui paie ?
31/01/2020
Les enjeux liés aux équipements tels que parkings, aménagements à proximité des gares...ou autres actions permettant de renforcer l'intermodalité, relèvent d'autres programmes que le présent projet d'infrastructure Roissy-Picardie, dont le périmètre est défini par le protocole de 2017. Ils seront à mener en cohérence, à l’initiative des acteurs du territoire, afin que les territoires desservis bénéficient des améliorations des services ferroviaires et dans un cadre partenarial entre l'Etat, la SNCF (Gares & Connexions) et les collectivités.
17/01/2020
Si le projet d’arrêt à Fosses se concrétise, comment prévoyez-vous un rabattement de qualité des voyageurs potentiels ? Ligne D actuelle est sinistrée (fréquences de trains au nord de Goussainville, ponctualité, capacité), peu de place pour mettre des BHNS.
31/01/2020
Les prévisions de trafic sont établies en tenant compte des projets déjà identifiés (il n'est pas fait d'hypothèses sur des dispositifs spécifiques de rabattement) ; à l'horizon de mise en service du projet, d'importantes améliorations auront été apportées sur le RER D (infrastructure, matériel roulant) et la qualité du service offert.
17/01/2020
Le projet du T4 ne doit-il pas permettre une remise à plat du projet Roissy Picardie, et les possibilités d’approche de la zone aéroportuaire réétudiées ? Sinon, pourquoi ?
31/01/2020
Le projet du Terminal 4 d'Aéroports de Paris ne remet pas en cause le projet, déterminé par la gare de Roissy TGV, située au niveau du terminal 2 (des navettes étant prévues par ADP entre terminaux).
17/01/2020
Pourquoi le projet du T4 n’est-il pas pris en compte sur le projet Roissy-Picardie ?
27/01/2020
Le projet de terminal 4 porté par le Groupe Aéroports de Paris (ADP) a pour objectif d’accompagner et de conforter le développement de la plateforme aéroportuaire, avec un objectif de mise en service à partir de 2024. Il est pris en compte dans les données pour les études de trafic de Roissy-Picardie, au titre des évolutions d’emploi prévisionnelles sur le pôle économique de Roissy ; compte tenu du poids déjà important de la zone d’emploi, le projet de terminal 4 n’est pas de nature à modifier le niveau général des dessertes envisagées sur la liaison ferroviaire.
17/01/2020
Pensez-vous étudier la possibilité de modifier la zone d’approche en vous jouxtant au projet CAREX ? Si non, pourquoi ?
31/01/2020
Le projet de tracé élaboré a fait l'objet d'une démarche progressive de mise au point, rappelée dans le dossier de concertation (avec d'abord zone de passage préférentielle, validée par décision ministérielle d'avril 2013) ; il n'est pas prévu de relancer des études à ce sujet, s'agissant d'un tracé de faible linéaire dans un territoire contraint (il est rappelé que le projet CAREX évoqué est un projet de transport ferroviaire de marchandises)
17/01/2020
La présence d’un bassin en surplomb d’un talweg est un non-sens, pourquoi l’avez-vous prévu à ce niveau ?
31/01/2020
Plusieurs bassins d'écrêtement sont prévus le long de la ligne pour la gestion des eaux pluviales avant retour aux milieux naturels. Le positionnement à Villeron est lié aux limites entre déblai et remblai ; les positionnements et dimensionnements seront affinés dans la phase d'études détaillées en vue de l'autorisation environnementale.
17/01/2020
Comment arrêter la nuisance sonore d’un train, au niveau de Vémars, lorsque le train roule sur un remblai ?
31/01/2020
Le projet est effectivement en remblai dans cette partie du tracé, compte tenu de la nécessité de franchir la LGV Nord puis l'autoroute A1. Des études acoustiques confiées à des bureaux d'études spécialisés avec modélisations numériques s'appuyant sur des relevés de terrain, sont réalisées aux étapes successives de mise au point du projet. Ces études ne conduisent pas à la nécessité de protections au droit de la section de ligne nouvelle compte tenu de la nature des circulations (vitesse de 160 km/h) et de l'éloignement des secteurs urbanisés ; les résultats seront présentés de manière détaillée dans l'étude d'impact jointe au dossier d'enquête publique. Des contrôles seront réalisés après la mise en service, le maître d'ouvrage étant tenu à des obligation de résultats.
17/01/2020
Quelle terre utilisez-vous pour les aménagements paysagers ? (Détail par strates)
31/01/2020
cf. réponse ci-dessous
17/01/2020
Comment faites-vous pour rendre à l’agriculture un aménagement paysager ?
31/01/2020
Les enjeux liés à la mise en dépôt des matériaux excédentaires conduit à proposer une mise en dépôt près de la ligne nouvelle, sous la forme d'un modelé en pente douce (8 % de pente maximum) permettant son exploitation agricole. Une convention d'occupation temporaire, s'appuyant sur les accords nationaux et leurs déclinaisons à négocier entre le maître d'ouvrage et les organisations professionnelles agricoles, sera proposée aux propriétaires et exploitants concernés. Elle précisera les modalités techniques et indemnitaires retenues pour la mise en oeuvre du modelé paysager et sa restitution agricole. Plus précisément, une expertise préalable sera réalisée par un agro-pédologue (épaisseur et composition des horizons humifères), puis un projet d'aménagement sera élaboré avec une identification des conditions et du calendrier de décapage, de stockage puis de remise en place des horizons humifères au-dessus des matériaux déposés. Elle définira également les modalités de suivi contradictoire de l'aménagement tout au long de sa mise en oeuvre, ainsi que les indemnités prévues le temps de retrouver le potentiel agronomique initiale.
17/01/2020
Quels types d’aménagement paysager prévoyez-vous ?
31/01/2020
Les aménagements paysagers varient en fonction de la nature des terrains traversés, de leur usage, de la position de la ligne nouvelle (en déblai ou en remblai). Ils correspondent aux aménagements paysagers mis en œuvre classiquement ; des points particuliers font l'objet de propositions spécifiques (plaine agricole de Vémars, ball-trap). Des plantations d'alignement sont également envisagées sur une partie du linéaire (partie nord-ouest). La mise au point des aménagements paysagers sera poursuivie dans les prochaines étapes en concertation locale.
17/01/2020
Quels sont les changements amenant RFF à dégeler ce projet alors qu’il ne devait plus y avoir de nouvelles LGV (Consignes du gouvernement précédent)
27/01/2020
Les décisions concernant les projets de développement du réseau ferroviaires relèvent de l'Etat. A partir de mi-2017, le Gouvernement a procédé à un réexamen des priorités nationales en matière d'investissements pour les infrastructure de transport , avec la mise en place du Conseil d'Orientation des Infrastructures (COI) qui a rendu son rapport en février 2018. Le projet Roissy-Picardie compte tenu de sa dimension d'amélioration des transports du quotidien a été retenu dans les priorités au titre du ferroviaire dans le projet de loi d 'orientation des mobilités (cf. exposé des motifs du projet de loi approuvé en Conseil des ministres en novembre 2018, rapport annexé à la loi d'orientation du 24 décembre 2019 renvoyant au scénario 2 défini dans le rapport du COI).
17/01/2020
Qui organisera la desserte autour de Roissy une fois que les picards seront en gare de Roissy ?
27/01/2020
Le projet permet un accès direct à Roissy TGV ; à partir de ce point, les usagers emprunteront les différents moyens de transport présents sur la plateforme (de proximité sur la plateforme, de redistribution sur plus longue distance).
17/01/2020
Quel est le comparatif de prix entre le tracé actuel et le tracé sud disparu depuis ?
27/01/2020
Le tableau de synthèse figurant en page 16 indique les montants estimés pour la section de ligne nouvelle (hors aménagements sur le réseau existant, notamment en gares) , allant de 180 à 380 millions d'euros (chiffres en valeur 2008).
17/01/2020
Quel utilité du tracé actuel, combien de personne estimées au quotidien ?
27/01/2020
Comme indiqué dans le dossier de concertation, une nouvelle actualisation des études de trafic est en cours en vue de constituer l'évaluation socio-économique qui sera soumise aux avis réglementaires avant l'enquête publique. La fréquentation estimée à ce stade sur la ligne nouvelle est estimée à 12 à 13000 voyageurs/jour à la mise en service.
17/01/2020
Si le tracé sud a été abandonné, quels ont été les critères de choix ?
27/01/2020
La synthèse de l'analyse multicritères (avec les principales thématiques examinées) figure en page 16 du document de concertation (les différentes hypothèses faisant l'objet d'appréciations comparatives représentées par un code couleur).
17/01/2020
Dans le projet, nous ne voyons plus le tracé sud, a-t-il été abandonné ?
27/01/2020
Les étapes d'élaboration du projet sont rappelées dans le dossier de concertation (chapitre 2, pages 12 et suivantes). A partir de deux options de passage Centre et Sud retenues à l'issue du débat public de 2010, les études ont porté sur 4 zones de passage préférentielle (cf. schéma page 16) qui ont fait l'objet d'analyses comparatives multidomaines présentées à la concertation. A l'issue de cette étape 1 d'élaboration du projet, la zone de passage Centre -Nord a été retenue par décision ministérielle de l'Etat en avril 2013, et c'est sur cette base qu'a été poursuivie la conception du projet.
17/01/2020
Bonjour,ceci est un projet intéressant mais quel est le calendrier? A quelle date pourra t on prendre ces trains?
27/01/2020
Comme indiqué dans le dossier de concertation (page 56), des étapes importantes restent encore à intervenir avant la mise en œuvre de ce projet, comme pour tout projet de développement du réseau ferroviaire (dans le domaine réglementaire avec l'obtention de l'ensemble des autorisations nécessaires, les procédures foncières, dans le domaine technique avec la mise au point finale du projet et des mesures d'accompagnement qui devra s'accompagner d'une poursuite de la concertation locale, ou dans le domaine financier avec les accords définitifs de financement entre partenaires du projet...). L'objectif fixé par le Gouvernement est une mise en service à l'horizon 2025 , comme l'a rappelé le Président de la République lors de son déplacement à Amiens en novembre dernier.
17/01/2020
avant de permettre aux habitant de Picardie de pouvoir se rendre très rapidement à Roissy, il vaudrait mieux permettre aux habitants du nord est val d'oisien des moyens rapides, fréquents et fiables de se déplacer vers Paris et Roissy. des trains plus souvent vers la gare du nord , la possibilité des ter de s’arrêter en gare de Survilliers et de rallier la gare du nord en 20mn Privilégier l’accès aux emplois du pole de Roissy aux val d'oisiens doit être la priorité absolue avant d'ouvrir la porte aux haut de france. D'autre part, les nuisances sont déjà insupportables avec les avions et autres pour ne pas en rajouter avec des TGV ; (voir le reportage sur les nuisances du bruit sur France 2 diffusé le 16 janvier 2020) parler de la prise en considération des nuisances et évoquer toutes les mesures d'insertion et de préventions des nuisances , c'est se moquer du monde ! tout le monde sait bien que c'est l’économie et la finance qui guideront le projet au détriment du bien vivre des riverains
31/01/2020
Le projet a pour objectif de permettre un accès ferroviaire direct à Roissy depuis le Sud des Hauts-de-France mais aussi depuis le Nord-Est du Val d'Oise. Il présente des avantages pour le Val d'Oise : il permet notamment un accès direct de Survilliers-Fosses vers Roissy TGV avec un temps de parcours réduit (7 minutes); cette gare est prévue comme point d'interconnexion entre le RER D et les TER Roissy-Picardie. De très importants programmes d'investissement sont en cours pour améliorer les conditions de mobilité en Ile-de-France (cf. présentation synthétique en page 51 du dossier de concertation). Concernant l'acoustique, il convient de rappeler que la liaison Roissy-Picardie n'est pas une ligne à grande vitesse mais est conçue pour une vitesse d'exploitation de 160 km/h (soit les vitesses couramment pratiquées sur le réseau ferroviaire classique). Les études acoustiques sont menées conformément à la réglementation, aux différentes étapes d'élaboration du projet. Les éléments seront présentés de manière détaillée dans l'étude d'impact figurant au dossier d'enquête publique. De manière générale, la démarche ERC (éviter, réduire, compenser) a été appliquée dès l'origine du projet, de manière à définir progressivement le projet de moindre impact et les mesures d'insertion du projet dans les territoires (qui feront l'objet d'une annexe à la déclaration d'utilité publique et seront précisées dans les procédures réglementaires ultérieures, dont l'autorisation environnementale).
17/01/2020
Utilisateur quotidien du TGV au départ de la gare TGV HAUTE PICARDIE Roissy Cdg. Je souhaite pouvoir continuer à prendre mon train au départ de TGV HAUTE PICARDIE et pas au départ d’Amiens
27/01/2020
La gare TGV Haute-Picardie continuera à jouer son rôle dans l’accès au réseau à grande vitesse pour sa zone de chalandise ; les dessertes par les TaGV d’Amiens, Creil et TGV Haute-Picardie sont à considérer comme complémentaires pour une offre ferroviaire globalement plus importante pour les territoires.
16/01/2020
Améliorer en complément l’axe creil Amiens
31/01/2020
L'amélioration de la qualité de la ligne Paris-Amiens est une priorité forte pour la SNCF, avec des actions prévues dans plusieurs domaines, notamment le renforcement du pilotage de la production à Paris Nord, une meilleure utilisation du matériel roulant (et son renouvellement en lien avec la Région Hauts-de-France), une réflexion sur l'évolution - en concertation - de la structure de l'offre ferroviaire. A noter que la ligne fait par ailleurs l'objet d'importants projets de modernisation (par exemple, nouveau poste de Creil mis en service en novembre 2019).
16/01/2020
Je suis favorable à ce projet après étude des experts bien sûr
16/01/2020
je trouve très important de pouvoir faire un amiens marseille en direct
15/01/2020
Madame, monsieur le Commissaire-enquêteur, ou personne en charge de ce dossier, je viens exprimer par ce courrier un avis positif pour le projet de liaison LGV-Amiens-Roissy, vu sur l'animation 3D à disposition du public. Ce projet devrait satisfaire de nombreux clients picards. Pour nous marlysiens, du point de vue routier, le raccordement de la sortie nord-est de Marly pourrait être amélioré par la création d'un rond-point sur l'ex Nale 17. Il permettrait 1. sortant du village et en contournant le rond-point, de pouvoir se diriger vers le nord, vers Fosses, par exemple, vers l'est, et vers le péage Survilliers de l'autoroute A1, deux choses impossibles à effectuer simplement aujourd'hui. 2. de pouvoir entrer dans Marly lorsque l'on vient du sud, sans passer par le centre ville, très encombré aux heures de pointe. Ce faisant, l'une des critiques des habitants relative aux difficultés de circulation dans le bourg serait amoindrie, et le confort du village amélioré de façon significativece. Ceci dit, je me permets de rappeler aux Services concernés que 1. ce projet n'améliore en rien les conditions de transport des val d'oisiens du nord-est du département, toujours défavorisés, en bout de ligne RER, 2. les conditions d'accès RER de Fosses- Louvres à Paris (indépendamment des grèves) sont très souvent désolantes,: retards répétés, trains annulés, guichets fermés aux heures ouvrables, notamment. Je vous remercie de bien vouloir tenir compte de ces deux améliorations (le rond-point et le RER) qui me paraissent réalisables et programmables
27/01/2020
Concernant votre demande d'un rond point, le chemin des Peupliers est rétabli sur la RD 317 par un carrefour comme le montrent les plans figurant au dossier de concertation ; les caractéristiques de ce raccordement seront précisées avec le Conseil Départemental du Val d'Oise. Concernant les apports du projet pour le Val d'Oise, il convient de rappeler qu'il permet un accès direct de Survilliers-Fosses vers Roissy TGV avec un temps de parcours réduit (7 minutes). Le RER D bénéficiera dans les prochaines années d'améliorations importantes, tant pour l'infrastructure que pour le matériel roulant , dans le cadre d'autres programmes.
14/01/2020
Bonjour, Monsieur Je viens de prendre connaissance du Comité de Presse sur le Projet Roissy Picardie et les journées de réunions publiques prévues en Décembre. Je souhaiterais participer à celle prévu le 3 décembre à 19h30 sur Creil mais je viens vous demander comment peut-on se rendre à cette rencontre depuis la gare de Creil et quel moyen de transport est mis en place pour cette occasion. Concernant les 11 rencontres terrains prévues, prévoyez-vous vous une d’entre elle dans l’Aisne sur Saint-Quentin. Car il ne faudra pas oublié que le département de l’Aisne a participé à hauteur de 4% au projet et je suis étonné que la Vallée de l’Oise jusque Saint-Quentin ne soit pas reprise dans ce dernier même pas dans votre communiqué de presse. Il serait parfaitement normal que parmi les 33 TER Roissy – Compiègne (AR) qu’au moins 4 ou 6 aient leur origine Saint-Quentin – Roissy et desservir les villes de Noyon – Chauny – Tergnier en heures de pointe. Car les Auxonais ont le droit de bénéficier et de ne pas être les grands oubliés, les usagés de la Vallée de l’Oise travaillent également sur la plateforme de Roissy ou ont besoin de prendre facilement un TGV ou un avion à Roissy également. Dans l’attente de précision sur ces rencontres, l’AUTAN et la FNAUT Hauts de France seront les porteurs de cette extension modérée du projet vers la Vallée de l’Oise qui concerne des villes de l’Oise et de l’Aisne, c’est un besoin vital pour les Auxonais. Bien cordialement Antoine LAMOTTE Président de l'Association AUTAN Vice Président FNAUT HT France & HANDIRAIL Membre du bureau FNAUT National & ADU Responsable Commission Transports & &Accessibilité de Mennessis Tél : 06 73 50 58 86 Mails : antoine.lamotte20@orange.fr & antoine.lamotte@handirail.fr
27/01/2020
Votre demande porte sur le prolongement de certaines dessertes entre Compiègne et Saint-Quentin ; rappelons à ce sujet que le dossier de concertation et la présentation du projet se fondent sur les dispositions convenues entre partenaires du projet dans le cadre des protocoles de mai 2017 (annexées au dossier) ; ces accord prévoient des liaisons TER entre Amiens, Creil ou Compiègne d'une part, et Roissy TGV d'autre part. Des dessertes au-delà de Compiègne ne sont pas prévues dans ce cadre ; elles relèveront de discussions à mener dans d'autres cadres, les décisions en la matière relevant de la Région Hauts-de-France, autorité organisatrice. des mobilités.
14/01/2020
Bonjour. J'aimerais que cette liaison Chantilly-Gouvieux/Roissy se fasse car ça simplifierait grandement mes déplacements vers l'aéroport et me mettrait ne plus prendre la voiture pour ce trajet. Il faudrait que les quais de la gare de Chantilly soient accessibles aux personnes à mobilité réduite, pour les personnes handicapées mais aussi parce qu'aujourd'hui les escaliers ne sont pas du tout pratiques avec des bagages ou des poussettes pour enfants. Ce point est très important pour que la ligne soit utilisée par les voyageurs plutôt que leur voiture. Merci d'avance pour votre lecture. Cordialement Mme Fontaine
14/02/2020
L'opération de mise en accessibilité de la gare, permettant à la fois un accès aux quais pour les personnes à mobilité réduite et une amélioration de la fluidité pour l'ensemble des voyageurs, est en cours d'étude par SNCF Réseau et Gares & Connexions. La gare est bien inscrite au Schéma Directeur régional de mise en accessibilité.
14/01/2020
Bonjour Une ligne grande vitesse Amiens/Roissy: quel gain de temps pour un investissement qui peut paraître excessif ? Avec la création de la région Hdf, aujourd'hui en partant de mon lieu d'habitation, il est impossible de rejoindre en moins de 2 heures des villes comme Lille, Valenciennes voire la Belgique. En voiture oui. Ces travaux le permettront-ils ? Bien cordialement
27/01/2020
L'objectif du projet est de permettre un nouvel accès à Roissy (aéroport, gare TGV, pôle économique) depuis le Sud des Hauts-de-France et le Nord-Est du Val d'Oise ; le temps de trajet Chantilly-Gouvieux/ Roissy sera de 16 minutes en TER par la liaison. Les relations avec le Nord des Hauts-de-France et au-delà relèvent d'autres actions.
13/01/2020
Projet ambitieux et très utile pour les personnes travaillant sur la zone de Roissy mais forte inquiétude pour la gestion des travaux et surtout la capacité de la gare de Creil à gérer ce surplus d'activité. De plus l'axe Amiens-Paris se dégrade régulièrement malgré les travaux réalisés ces dernières années. Tous mes voeux de réussite ...
27/01/2020
La programmation des travaux sera effectuée en tenant compte des interfaces avec d'autres projets et les importants programmes en cours de réalisation, notamment dans le cadre de Paris Nord 2024. A noter que le nœud de Creil fait l'objet d'un important programme de modernisation, dont la phase 1 (115 millions d'euros) a été mise en service en novembre 2019.
10/01/2020
La concertation est relancée alors que beaucoup s'était prononcé!Il faut espérer qu'après cette nouvelle concertation on tiendra la promesse faite lors de la première concertation( et qui avait été remise en cause): l'arrêt du LGV en gare de survilliers -Fosses permettant de rejoindre roissy gare en 7 minutes. Les picards tireront un intêret certain suite à la création de cette nouvelle ligne aussi les valdoisiens ne doivent pas être laisser pour compte et avoir eux aussi une compensation pour tous ceux qui travaillent sur la plateforme de l'aéroport CDG.
10/01/2020
Ce projet semble utile et nécessaire d'un point de vue de son utilité publique. Plusieurs points à cependant considérer : - De sérieuses garanties doivent être mises en avant concernant la minimisation des nuisances sonores (Vémars bien sûr, mais je pense également aux conséquences de l'augmentation du trafic à La Chapelle en Serval et Chantilly) - Il est urgent de créer une liaison en bus entre Chantilly et Roissy dès à présent. Nous ne pouvons attendre ce projet de ligne de train. Beaucoup de personnes habitant à Chantilly travaille à Roissy (zone de fret et terminal) - Il est également nécessaire de travailler sur les connexions avec le RER du nord-est du Val d'oise (via la gare de Survilliers-Fosses). Il faut également mettre l'accent là-dessus car c'est un projet qui peut également bénéficier aux habitants du Val d'Oise. - Il est impératif d'accélérer le processus
08/01/2020
Le projet est super idée! Ma famille habite àLyon je pourrai aller les voir plus souvent et eux venir! En plus je travaille à Roissy donc fini les embouteillages et abonnement ultra cher du parking de . CDG! Jadore! Esperons que la régularité des trains soient là et que les trains soient aménagés de manière optimale pour accueillir des valises et personnes assises.
08/01/2020
Tout à fait d'accord pour la réalisation, le plus tôt possible, de ce projet utile. Désengorger les trajets vers Paris devrait être une priorité. Deux remarques cependant: ce projet DOIT prendre en compte la circulation automobile et les problèmes de stationnement déjà réels aux abords des gares concernées (je connais particulièrement le cas de la gare de Chantilly-Gouvieux). Ce projet améliorera notre vie si et seulement si il est accompagné: - de la mise en place d'un vrai réseau de transports en commun permettant l'accès aux gares à prix correct et avec une cadence adaptée. Le réseau actuel est indigent et indigne des objectifs de ce projet. - de la réalisation de parkings en nombre pour héberger le supplément de véhicules généré par ce nouveau projet. Tout le flux supplémentaire ne pourra pas être traité par les transports en commun. (où trouver le foncier à Chantilly-Gouvieux ?)
27/01/2020
Vous relevez également à juste titre les enjeux liés aux équipements tels que parkings, aménagements à proximité des gares...ou autres actions permettant de renforcer l'intermodalité pour une meilleure diffusion sur les territoires : ceux-ci relèvent d'autres programmes, à mener en cohérence, à l'initiative des acteurs des territoires, afin que les territoires desservis bénéficient des améliorations des services ferroviaires. Le soutien apporté au projet et les engagements forts déjà pris pour sa réalisation permettent de penser que ces actions seront poursuivies pour que les territoires desservis bénéficient pleinement des améliorations des services ferroviaires.
01/01/2020
Ce projet est une chance extraordinaire pour notre région, à la fois pour permettre d’accéder à l’aéroport et à la connexion TGV, pour donner un accès facile à un très grand bassin d’emplois et inversement pour dynamiser la région avec de nouveaux habitants. Nous espérons vivement que ce projet voit le jour rapidement.
01/01/2020
Excellente réalisation pour un projet qui va nous faire gagner j espere du temps et de l argent et avoir un impact moindre sur l environnemental. Habitant Chantilly je prends l avion plusieurs fois par mois. J ai hâte de pouvoir réaliser le même trajet en 2 fois moins de temps et pour moins cher. Mais ce sera a condition que nous ayons suffisamment de trains pour les premiers avions de 7h et les retour de 22h et que nous ne soyons pas oblige d attendre le train plus de 30mn. Sinon on continuera avec la voiture ... il faudra egalement bien penser aux liaisons bus le matin et le soir dans Chantilly, mais également dans les autres ville, pour attraper le train aux horaires qui ne sont pas forcement ceux des Parisiens et donc pas desservi par les bus.
31/12/2019
Pourquoi ne pas profiter de la création de cette liaison pour créer ces deux projets ? - Branche D nord supplémentaire vers Roissy CDG - Trains CDG express depuis Paris-Nord
29/12/2019
La desserte d'Amiens où réside ma mère se dégrade d'années en années. Le pôle de Roissy lui croit d'années en années. Depuis trente ans et cette aberration de créer une gare en pleine campagne, l'on étudie, débat sur l'opportunité de raccorder Amiens au réseau à grande vitesse. Une nouvelle consultation alors que tout est dit, tout est calculé, seul manque la réalisation. Vous de SNCF Réseau qu'attendez vous ? 6.5 km distance ridicule et en même temps si éloignés d'une réalité pragmatique...
29/12/2019
Le projet Roissy-Picardie prévoit de déplacer le raccordement de la route Chemin des Peupliers venant de Marly la ville à la nationale 317. Pourquoi pas profiter de cette modification pour réaliser un rond point sur la N317. Se rond point permettra d'accéder à Marly la ville ,venant de Louvres et d'aller vers la A1 , Fosses, Survilliers ce qui n'est pas possible actuellement, et surtout d'éviter de passer par le centre ville rue Gabriel Péri saturée matin et soir.
27/01/2020
Comme le montrent les plans figurant au dossier de concertation, le chemin des Peupliers est rétabli sur la RD 317 par un carrefour ; les caractéristiques de ce raccordement seront précisées avec le Conseil Départemental du Val d'Oise.
28/12/2019
c'est un service minimal, attendu depuis vingt ans, indispensable,peu coûteux, dépêchez-vous, merci
28/12/2019
Comme l'avait démontré déjà le débat public organisé en 2010, ce projet de liaison Roissy-Picardie est très pertinent. Il apporte une réponse adpatée à la fois : - à des besoins de déplacements du quotidien qui intéressent des milliers d'habitants de la Picardie et aussi du nord-est du Val-d'Oise (avec l'important secteur de Fosses-Marly-Survilliers dont les habitants vont gagner des dizaines de minutes par rapport aux bus actuels), - à l'amélioration de l'accès des habitants et des entreprises d'une grande partie de la Picardie au réseau de trains à grande vitesse, historiquement très mal lotis. Le dossier montre que ces améliorations importantes sont rendues possibles grâce à un investissement et des aménagements raisonnables. Les études et la concertation menées entre 2012 et 2014 ont visiblement permis de trouver un bon équilibre pour l'insertion de la ligne nouvelle et de limiter l'impact sur l'environnement et le cadre de vie des habitants des communes traversées. Il est inutile d'agiter les peurs d'autant que la suite des études permettra sûrement de préciser encore les mesures d'insertion paysagère. L'évolution du projet de services ferroviaires (plus de TER, un peu moins de TGV) conserve tout son intérêt au projet. Bref, Roissy-Picardie avec un arrêt des TER à Fosses dans le Val-d'Oise est un projet vraiment malin, socialement utile et moderne par rapport aux enjeux écologiques de report modal. Il est dont très souhaitable que les études et les procédures se poursuivent rapidement, toujours dans un esprit de dialogue avec les élus, les habitants et les acteurs économiques (en particulier les agriculteurs qui sont les plus concernés) pour avancer sereinement vers sa concrétisation.
27/01/2020
SNCF Réseau est très attaché à ce que l'élaboration de ses projets de développement s'accompagne d'une large concertation avec tous les acteurs concernés, qu'l s'agisse de phase de concertation réglementaire telle que celle en cours que de la concertation continue que le maître d'ouvrage poursuivra tout au long de la mise au point du projet
26/12/2019
Je suis contre ce projet de ligne Roissy-Picardie qui est une provocation pour les Elus et les habitants de notre territoire de Roissy. Les emplois de la dynamique économique de l'aéroport Roissy CDG ne profitent déjà pas assez aux populations locales, il est donc indécent de vouloir en faire bénéficier des populations plus éloignées et qui bénéficient déjà d'un meilleur cadre de vie (pourquoi donner ces avantages à ceux qui n'en subissent pas les inconvénients et les nuisances ?). C'est une question de justice sociale ! L'annulation du projet Europacity reste une honte, alors que des milliers d'emplois auraient pu bénéficier aux populations de notre territoire.
27/01/2020
Dans votre contribution, vous faites part de votre opposition au projet au motif qu'il faciliterait l'accès au pole économique de Roissy depuis la Picardie au détriment des territoires les plus proches. Au vu des analyses des dynamiques territoriales, cette opposition n'a pas lieu d'être ; les échanges sont aujourd'hui très nombreux entre ce pôle économique, parmi les plus importants de l'Ile-de-France, et le Sud des Hauts-de-France. Dans un contexte où ces déplacements ne se font que très peu en transports en commun, le projet doit permettre de renforcer la part des transports collectifs, au bénéfice des territoires concernés, y compris pour le Nord-Est du Val d'Oise, avec le pôle de centralité de Fosses. A noter que suite à l'abandon par l'Etat en conseil de défense écologique du projet Europacity, une mission a été confiée par le Gouvernement à M. ROL-TANGUY en vue de la définition d'un nouveau projet de développement pour le triangle de Gonesse.
24/12/2019
J'ai renoncé à prendre le TGV pour aller en Bretagne, à cause du passage obligé par Paris et son métro. Du coup, je fait le trajet en voiture. Aussi, mon véhicule se fait vieux. Je ne suis pas de ceux qui en change tous les 2 ans, je préfère les faire durer. À 600000 km en 26 ans, il est temps de la remplacer. Je serais tenté d'investir dans une électrique. Cependant, ce projet n'est pas viable tant que j'ai à faire des trajets de plus de 500 km. Je continue pour l'instant avec mon vieux turbo-diesel, en le maintenant en état de passer les contrôles techniques de plus en plus contraignants, en attendant 2022 ... ou 2025.
22/12/2019
Je suis contre le projet de cette ligne elle passe trop pret des habitations de notre commune
22/12/2019
Bonjour, Je suis en attente de la mise en service d'une ligne TGV entre Amiens et Roissy depuis longtemps. Celle-ci me ferait gagner un temps précieux dans mes déplacements professionnels et privés. je vous donne tout mon soutien pour ce projet. Merci par avance. Cordialement, Philippe GT80
22/12/2019
Bonjour, Habitant Survilliers nous serions heureux de voir à notre Gare de Survilliers-Fosses le TER que l'on nous a promis surtout que lorsque nous avons des problèmes de RERD nous allons sur Orry pour récupérer un TER direction Gare du Nord
27/01/2020
Le projet prévoit bien les aménagements en gare de Survilliers-Fosses , avec la passerelle permettant l'accès aux quais et l'interconnexion avec le RER D (le financement de celle-ci - qui ne représente que quelques pour-cent du coût d'investissement - sera à obtenir dans les phases ultérieures de mise au point du projet).
22/12/2019
Ce serait déjà pas mal d'avoir des directs Gare du Nord / TGV Haute Picardie...
27/01/2020
La gare TGV Haute-Picardie est positionnée dans l’accès au réseau à grande vitesse sur des dessertes pertinentes pour sa zone de chalandise et compatibles avec les performances attendues sur les différentes liaisons empruntant la LGV Nord : pour ces raisons, elle est desservie par des trains intersecteurs (assurant des relations province-province). Son activité n'est pas remise en cause par le projet , et les dessertes par les trains à grande vitesse des gares d’Amiens, Creil et TGV Haute-Picardie sont à considérer comme complémentaires pour une offre ferroviaire globalement plus importante pour les territoires.
21/12/2019
On peut considérer que le projet apportera environ 80 passages en plus par jour sur la gare de chantilly dont je suis riveraine. Cette augmentation est considérable et correspond à l’équivalent d’une nouvelle ligne. Ce projet constitue donc une modification substantielle de la ligne existante. Une nouvelle étude d’impact et en particulier l’estimation des nouvelles nuisances sonores s’impose donc sur l’ensemble du tracé concerné en précisant les mesures de réduction et de compensation. Dans le cas présent l’utilisation à basses vitesse de rames tgv lourdes ne semble pas opportun. En outre l’amélioration des insonorisations des infrastructures existantes et des habitations existantes situées dans la zone d’exposition est indispensable. Sans prise en compte de l’impact sur les riverains de l’augmentation du nombre de passages et donc coût des mesures de prévention et de protection ce projet n’est pas pertinent.
27/01/2020
Le schéma de desserte visé dans les protocoles de 2017 conduit à un nombre de circulations supplémentaires de 56 ; les vérifications effectuées dans le cadre des études acoustiques montrent que l'effet indirect - s'agissant d'une ligne existante très fréquentée - n'est pas significatif (moins de 2 dBA d'écart entre les situations de référence et de projet), ce qui ne conduit pas à prévoir la mise en place de protections acoustiques. A noter que sur cette ligne, le renouvellement progressif du matériel roulant - dont par exemple les anciens trains Corail - par du matériel moins bruyant, et les opérations de rénovation de la voie conduisent à diminuer le niveau des nuisances sonores.
21/12/2019
Il y aurait encore des trains qui s'arrêtent à TVG Haute-Picardie ? Roissy - Paris en RER B = 1 heure pour 25 mn de TGV. C'est plus long que de prendre la voiture, et surtout bien moins cher.
24/01/2020
La gare TGV Haute-Picardie continuera à jouer son rôle important dans l’accès au réseau à grande vitesse pour sa zone de chalandise, et les dessertes par les TaGV d’Amiens, Creil et TGV Haute-Picardie sont à considérer comme complémentaires pour une offre ferroviaire globalement plus importante pour les territoires.
21/12/2019
Ne nous parlez pas d'environement quand vous vous aprettez a faire passer une ligne féroviaire a quelques metres de nos habitations c'est une hone de faire ce choix un autre tracé est possible avec beaucoup moins de nuisances nous avons déjà une ligne de TGV a proximité cela suffit
27/01/2020
Dans votre contribution, vous faites état des questions d'impacts environnementaux pour votre commune. SNCF Réseau est très attentif à ces problématiques et la prise en compte des enjeux des territoires traversés, dans l'élaboration des projets ferroviaires. L'élaboration du projet Roissy-Picardie a fait l'objet dès l'origine de la démarche ERC (éviter, réduire, compenser) avec d'importantes phases d'études et de concertation, afin de définir le projet de moindre impact et les mesures devant accompagner sa réalisation. Cette démarche sera poursuivie dans les prochaines étapes. Pour les enjeux acoustiques, les dispositions réglementaires seront appliquées. Le tracé proposé pour la ligne nouvelle s'écarte largement des secteurs urbanisés ou en projet, les habitations les plus proches étant à plus de 600 mètres (cf. la brochure coproduite par SNCF Réseau et France Nature Environnement "le bruit ferroviaire en questions et réponses" de décembre 2018). Le projet fera l'objet de mesures d'insertion paysagère pour en faciliter l'intégration (la mise au point dans le détail des mesures sera poursuivie dans les étapes ultérieures avec concertation locale). La maquette 3D, consultable sur notre site internet (Page Le projet, puis Carte animée), permet de visualiser l'insertion du projet, depuis des points caractéristiques avec des photomontages avant/après, ou via un film sur l'ensemble du linéaire. Nous vous renvoyons pour plus de détails à la page Foire aux questions en ligne, rubrique Insertion du projet.
21/12/2019
Je suis favorable au projet. Habitant dans une commune proche de Creil, je projet rentre parfaitement dans nos trajets futur
21/12/2019
Bonjour j’habite à la sortie de château thierry ( sud de l’aine ) le tgv passe mais ne s’arrête pas ... conséquence pour nous ter supprimes et moins de train pour aller à Reims . Alors votre liaison on a parle car si c’est uniquement pour arranger les parisiens une fois de plus .... m’en fou !
21/12/2019
Excellente idée. Il serait même judicieux de proposer une extension de l'aéroport Roissy avec celui de Lesquin.
21/12/2019
Je suis totalement favorable à la liaison CREIL-ROISSY (liasion attendue et espérée depuis déjà de trop nombreuses années). Peut-être constituera-t-elle une bouffée d'oxygène pour le bassin d'emplois de l'agglomération creilloise
21/12/2019
Bonjour, j'ai lu avec attention le projet et je suis inquiet des nuisances sonores que pourraient engendrer un train à grande vitesse pour les habitations situées près des voies à La Chapelle en Serval. Dans le projet, il est mentionné que les premières habitations touchées sont situées à plus de 600 mètres. Or, sur le territoire de La Chapelle en Serval, les habitations situées à proximité de la ligne ferroviaire sont CLAIREMENT situées à bien moins de 600 mètres (résidence de la Riolette notamment). Quelles sont les garanties apportées aux résidents? y aura-t-il des aménagements anti-bruit? Merci.
24/01/2020
Les commentaires auxquels vous vous référez portent sur la section de ligne nouvelle entre Vémars et le raccordement à la ligne Paris-Creil entre Marly-la-Ville et Survilliers-Fosses ; les circulations se font ensuite sur cette ligne existante. Compte tenu de la fréquentation importante sur cette ligne (cf. cartes figurant dans le cahier de plans annexé au dossier de concertation), le projet ne génère pas sur ces sections de modification significative du point de vue acoustique.
21/12/2019
Tres bonne chose cela va relancer Creil et atirer cette ville vers le haut!
21/12/2019
Beau projet de relier cette gare à Roissy, mais dans la mesure où cette même gare n est relié à rien, ni Amiens, ni cambrai, ni saint Quentin. Pour celui qui veut prendre l avion cela va faire un sacré combo en partant d Amiens , bus, train, avion....
18/12/2019
j'ai parcouru tout le site en long et en large et je ne vois aucune date prévisionnelle de mise en service : c'est prévu pour quand le 1er train chantilly - Roissy CDG TGV ?
18/12/2019
Ce projet est indispensable et urgent. Il faut aller plus vite, tout ce qui favorise les déplacements en transport collectif et l'intermodalité fer-air doit être développé, c'est pour le bien de la planète et de nos enfants...déjà qu'on leur laisse un monde pourri en mois d'un siècle !
18/12/2019
Bonjour, Habitant de Coye-la-Forêt voyageant souvent à Strasbourg et travaillant à Roissy je souhaiterais qu’une liaison se fasse entre la gare de Orry-la-Ville-Coye-la-Forêt et Roissy (et non pas uniquement Chantilly-Roissy). Cette liaison permettrait d’éviter de prendre la voiture tous les jours pour Roissy et périodiquement la voiture pour la gare TGV de Roissy. Un arrêt est prévu à Chantilly mais au vu du nombre de voiture stationné sur le parking de Coye je pense qu’il serait opportun d’avoir un arrêt à cette station. Merci. Yves Giordani
24/01/2020
La desserte d'Orry-la-Ville, sur laquelle vous attirez l'attention, n'est effectivement pas prévue dans les protocoles de mai 2017 actant les dessertes prévisionnelles liées à la réalisation du barreau ferroviaire (schéma arrêté avec la préoccupation de concilier les enjeux de desserte des territoires jusqu'à Creil, Amiens et Compiègne, et la capacité de ces lignes déjà très fréquentées) ; les études de trafic mentionnées dans le dossier de concertation, avec des résultats encore intermédiaires (en page 28) et des compléments qui seront apportés dans le dossier d'enquête publique, sont nécessairement basées sur ces accords et la politique d'arrêts qui y figure. A noter que ces schémas de desserte sont susceptibles d'évolutions ultérieures, d'ici la mise en service puis au-delà en fonction des décisions relevant de l'Autorité organisatrice des mobilités, à savoir la région Hauts-de-France. La gare d'Orry-la-Ville bénéficie à la fois d'arrêts de lignes du réseau TER Hauts-de-France ainsi que du RER D, qui pourront permettre des correspondances vers les liaisons empruntant la ligne nouvelle Roissy Picardie, par ex en gare de Survilliers-Fosses.
18/12/2019
J'ai été très déçue il y a 30 ans que le TGV ne passe plus à Amiens, alors que des rames passaient à Longueau. Je souhaite vraiment pouvoir rejoindre Roissy-TGV.
18/12/2019
La question ne devrait même pas se poser. Cette ligne Compiègne Roissy est vitale ! Je travaille sur l aéroport avec des horaires décalés très tôt le matin 4h45 où tard le soir 23h00. Les trains seront remplis, c'est une évidence. Entre les gens qui y travaillent et ceux qui doivent prendre des avions, cela faciliterait grandement les trajets. Plus besoin d attendre les 1er trains et descendre sur Paris pour remonter à Roissy... A l heure où l on nous parle H24 d empreinte carbone, je suis prêt à abandonner ma voiture au profit du train.
16/12/2019
Aucune prise en compte du bien être des habitants de l'est Val d'Oisien, ni respect des espaces verts décimés par ce projet. Nous n'avons pas besoin d'un barreau faisant passer des picards, sans profiter nous même de cette desserte, tous les inconvénients sans aucun avantage. Notre région a plus besoin de RER cadencés que de TGV sans intérêt à notre vie quotidienne. Il serait plus utile d'aménager la gare de Fosses pour augmenter les dessertes de la ligne D et enfin prendre en compte l'explosion démographique des communes au nord de Goussainville. Une nouvelle fois les politiques provoquent nos communautés en jetant l'argent par les fenêtres pour une minorité d’intéressés. Ce projet revient sur la table à chaque échéances électorales, à croire que les politiciens Picards,ne savent se faire élire que via ce projet - espérons tout de même que ce n'est pas parce que le président actuel est picard que ce projet trouve enfin des fonds pour le financer.
31/01/2020
Dans votre contribution, vous exprimez votre opposition au projet pour différentes raisons, vis-à-vis desquelles les éclairages suivants peuvent être apportés : - de très importants moyens sont actuellement mis en oeuvre pour la rénovation et la modernisation du réseau existant, notamment la modernisation des RER D et B ; - en complément, le projet a pour objectif de permettre un accès direct à Roissy depuis le Sud des Hauts-de-France , mais aussi depuis le Nord-Est du Val d'Oise. Avec une fonctionnalité prioritairement d'amélioration des transports du quotidien, il présente également des avantages pour le Val d'Oise : il permet notamment un accès direct de Survilliers-Fosses vers Roissy TGV avec un temps de parcours réduit (7 minutes) , cette gare est prévu comme point d'interconnexion entre le RER D et les TER Roissy-Picardie ; - concernant les impacts du projet sur l'environnement, son élaboration a fait l'objet dès l'origine de la démarche ERC (éviter, réduire, compenser) avec d'importantes phases d'études et de concertation, afin de définir le projet de moindre impact et les mesures devant accompagner sa réalisation. Cette démarche sera poursuivie dans les prochaines étapes ; - le projet fera l'objet de mesures d'insertion paysagère pour en faciliter l'intégration (la mise au point dans le détail des mesures sera poursuivie dans les étapes ultérieures avec concertation locale). La maquette 3D, consultable sur notre site internet (Page Le projet, puis Carte animée), permet de visualiser l'insertion du projet, depuis des points caractéristiques avec des photomontages avant/après, ou via un film sur l'ensemble du linéaire ; - le financement du projet relève d'accords entre les partenaires : Etat et collectivités pour l'essentiel (liste en page 29 du dossier de concertation).
15/12/2019
Non au tronçon passant entre Vémars et Villeron. Assez des nuisances du TGV Non à la destruction du bois d’Argenteuil. Assez de détruire nos milieux naturels.
31/01/2020
Dans votre contribution, vous faites état des questions d'impacts environnementaux pour votre commune. SNCF Réseau est très attentif à ces problématiques et la prise en compte des enjeux des territoires traversés dans l'élaboration des projets ferroviaires. L'élaboration du projet Roissy-Picardie a fait l'objet dès l'origine de la démarche ERC (éviter, réduire, compenser) avec d'importantes phases d'études et de concertation, afin de définir le projet de moindre impact et les mesures devant accompagner sa réalisation. Cette démarche sera poursuivie dans les prochaines étapes. Pour les enjeux acoustiques, les dispositions réglementaires seront appliquées. Le tracé proposé pour la ligne nouvelle s'écarte largement des secteurs urbanisés ou en projet, les habitations les plus proches étant à plus de 600 mètres. Le projet fera l'objet de mesures d'insertion paysagère pour en faciliter l'intégration (la mise au point dans le détail des mesures sera poursuivie dans les étapes ultérieures avec concertation locale). Les surfaces défrichées au niveau des bois de Villeron et d'Argenteuil donneront lieu à des compensations qui seront fixées par l'Etat notamment sous la forme de nouveaux boisements. Concernant le milieu naturel, de nombreux ouvrages sont prévus et permettent d'assurer la continuité des corridors écologiques, si nécessaire la reconstitution de milieux...les mesures prévues seront proposées dans leur principe dans l'étude d'impact, pièce essentielle du dossier d'enquête publique ; elles seront encore détaillées dans la procédure d'autorisation environnementale unique qui interviendra ultérieurement (au titre des impacts hydrauliques, milieux naturels/faune -flore, défrichement...et comprendra une nouvelle enquête publique) et qui fixera les préconisations que le maître d'ouvrage devra respecter. Pour plus de détails, nous vous renvoyons à la Foire aux questions en ligne.
15/12/2019
Ayant travaillé pendant 5 ans à la Direction départementale de l'Agriculture du Val d'Oise dans les années 1980 je comprends très bien les réticences des habitants et des agriculteurs sur ce projet qui les mets une fois encore à contributions. Toutefois il s'agit là d'un projet relativement limité favorisant les transports ferroviaires bien plus favorables à l'environnement et au climat que les transports routiers, et dont les avantages pour les Picards mais aussi les habitants du nord-est du Val d'Oise sont largement supérieurs aux inconvénients. Je constate d'ailleurs à chaque déplacement dans la Val d'Oise que les infrastructures routières continuent à se développer et sur des longueurs bien supérieures à 6 km. Je suis donc très favorable à ce projet et à sa réalisation rapide.
14/12/2019
Je tiens à exprimer mon opposition au projet de la ligne à grande vitesse Roissy Picardie qui va faire passer le TGV par la commune de Vémars.
14/12/2019
La rentrée sur Marly en venant de Louvres par la 317 nécessite de bifurquer à villeron pour prendre la D9 et ainsi traverser tout Marly haut à 30 km/h ce qui occasionne une gène pour la population. La réalisation d'un rond point au niveau de la déviation du chemin des peuplier permettrait de rentrer plus facilement dans Marly. (Ce qui est possible en venant de Fosses) Voir photo
24/01/2020
Comme le montrent les plans figurant au dossier de concertation, le chemin des Peupliers est rétabli sur la RD317 par un carrefour ; les caractéristiques de ce raccordement seront précisées avec le Conseil Départemental du Val d'Oise.
14/12/2019
Vémars est actuellement un village calme et paisible, raisons pour lesquelles ses habitants choisissent d'y vivre. C'est un village de "campagne" où il est bon de vivre dehors. Le bruit engendré par une nouvelle ligne ferroviaire ne saurait être uniquement dédommagé par des mesures améliorant le niveau de bruit à l'intérieur des habitations, en forçant les habitants à rester confiner chez eux. Le niveau de bruit doit être imperceptible également en extérieur des habitations (et donc a fortiori à l'intérieur). Par ailleurs, une onde sonore se propageant de manière circulaire, sa propagation est d'autant plus importante que son origine est élevée. Il convient donc de réduire au maximum la hauteur de la ligne. Afin de limiter le bruit, il est nécessaire de "casser" l'onde (et pas uniquement la faire rebondir sur un mur) en évitant les angles plats. Des experts en génie acoustique devraient être consultés pour que le bruit en extérieur des habitations soient extrêmement faible quitte à ce que ce projet s'inscrive comme une expérimentation sur laquelle il sera possible de capitaliser sur d'autres projets ailleurs à l'avenir.
31/01/2020
Concernant les nuisances sonores pour votre commune, SNCF Réseau est très attentif à ces problématiques environnementales dans l'élaboration des projets ferroviaires. L'élaboration du projet Roissy-Picardie a fait l'objet dès l'origine de la démarche ERC (éviter, réduire, compenser) avec d'importantes phases d'études et de concertation, afin de définir le projet de moindre impact et les mesures devant accompagner sa réalisation. Cette démarche sera poursuivie dans les prochaines étapes. Pour les enjeux acoustiques, les dispositions réglementaires seront appliquées, les études menées selon les recommandations nationales en la matière (avec des modèles et des méthodologies éprouvées) tiennent compte de la topographie des sites et du profil en long envisagé pour le projet. Le tracé proposé pour la ligne nouvelle s'écarte largement des secteurs urbanisés ou en projet, les habitations les plus proches étant à plus de 600 mètres (cf. la brochure coproduite par SNCF Réseau et France Nature Environnement "le bruit ferroviaire en questions et réponses" de décembre 2018).
13/12/2019
Indispensable pour les territoires
12/12/2019
le barreau Picardie Roissy c'est l'Arlésienne il devait être concret en 2020 et on n'en est encore qu'à une nouvelle concertation! Amiens est en voie de désertification. Ce barreau est plus que vital pour faire vivre la ville et la région il est essentiel et c'est URGENT!
12/12/2019
Bonjour, ce projet présente les belles opportunités mais je ne vois pas l'étude d'impact et de risque Quelles sont les impacts sur les infrastructures des gares et de leurs alentours ? Quels sont les impacts en terme de bruit et sur quel rayon, périmètre ? Le responsable de ce projet a-t-il mené cette analyse de risque sur l'environnement avoisinant ? et si oui quelles actions propose-t-il pour pallier aux risques et impacts identifiés ? Merci
24/01/2020
Dans votre contribution, vous faites état de vos interrogations concernant l'étude des impacts du projet. Ces aspects seront développés dans le dossier d'enquête d'utilité publique, qui comportera une étude d'impact, établie selon les dispositions du code de l'environnement et qui fera l'objet d'un avis de l'Autorité environnementale, ainsi que d'une évaluation socio-économique soumise à contre-expertise et avis du SGPI (ces avis seront eux-mêmes joints au dossier d'enquête). SNCF Réseau est très attentif à ces problématiques environnementales et la prise en compte des enjeux des territoires traversés dans l'élaboration des projets ferroviaires. L'élaboration du projet Roissy-Picardie a fait l'objet dès l'origine de la démarche ERC (éviter, réduire, compenser) avec d'importantes phases d'études et de concertation, afin de définir le projet de moindre impact et les mesures devant accompagner sa réalisation. Cette démarche sera poursuivie dans les prochaines étapes. Pour les enjeux acoustiques, les dispositions réglementaires seront appliquées. Le tracé proposé pour la ligne nouvelle s'écarte largement des secteurs urbanisés ou en projet, les habitations les plus proches étant à plus de 600 mètres. Le projet fera l'objet de mesures d'insertion paysagère pour en faciliter l'intégration (la mise au point dans le détail des mesures sera poursuivie dans les étapes ultérieures avec concertation locale). La maquette 3D, consultable sur notre site internet (Page Le projet, puis Carte animée), permet de visualiser l'insertion du projet depuis des points caractéristiques avec des photomontages avant/après, ou via un film sur l'ensemble du linéaire. Concernant le milieu naturel, de nombreux ouvrages sont prévus afin d'assurer la continuité des corridors écologiques, si nécessaire la reconstitution de milieux. Les mesures prévues seront proposées dans leur principe dans l'étude d'impact, pièce essentielle du dossier d'enquête publique ; elles seront détaillées dans la procédure d'autorisation environnementale unique qui interviendra ultérieurement (au titre des impacts hydrauliques, milieux naturels/faune -flore, défrichement...et comprendra une nouvelle enquête publique). L'étude d'impact présentera également les mesures prévues pour le suivi des impacts et de l’efficacité des aménagements prévus ; les autorisations délivrées par l'autorité compétente préciseront les prescriptions en la matière (que le maître d'ouvrage devra alors respecter).
12/12/2019
Ce projet engendrerait beaucoup de nuisances et aucuns avantages pour nous vémarois. Une ligne passant à proximité d'une crèche, vraiment ? Je suis contre ce projet.
24/01/2020
Dans votre contribution, vous faites état des questions de nuisances sonores et visuelles pour votre commune. SNCF Réseau est très attentif à ces problématiques environnementales, très importantes pour la qualité de vie des riverains, dans l'élaboration des projets ferroviaires. L'élaboration du projet Roissy-Picardie a fait l'objet dès l'origine de la démarche ERC (éviter, réduire, compenser) avec d'importantes phases d'études et de concertation, afin de définir le projet de moindre impact et les mesures devant accompagner sa réalisation. Cette démarche sera poursuivie dans les prochaines étapes. Pour les enjeux acoustiques, les dispositions réglementaires seront appliquées. Le tracé proposé pour la ligne nouvelle s'écarte largement des secteurs urbanisés ou en projet, les habitations les plus proches étant à plus de 600 mètres.(cf. la brochure coproduite par SNCF Réseau et France Nature Environnement "le bruit ferroviaire en questions et réponses" de décembre 2018). Le projet fera l'objet de mesures d'insertion paysagère pour en faciliter l'intégration (la mise au point dans le détail des mesures sera poursuivie dans les étapes ultérieures avec concertation locale). La maquette 3D, consultable sur notre site internet (Page Le projet, puis Carte animée), permet de visualiser l'insertion du projet, depuis des points caractéristiques avec des photomontages avant/après, ou via un film sur l'ensemble du linéaire. Nous vous renvoyons également pour plus de détails à la Foire aux questions en ligne, rubrique Insertion du projet.
12/12/2019
je m oppose fermement au projet de la ligne à grande vitesse ROISSY PICARDIE.
12/12/2019
L’instauration de cette ligne serait une très bonne chose pour le Nord de la France, plus besoin de passer par la Gare du Nord et paris pour prendre l’avion ou le TGV à Roissy.
11/12/2019
Ce projet de liaison est absolument indispensable à court terme pour assurer un développement durable du sud de l'Oise, du pôle de Roissy et des départements franciliens limitrophes. Les déplacements quotidiens se font très majoritairement en voiture du fait du réseau concentrique des transports collectifs vers Paris Nord, cette gare étant ultra saturée. Il va permettre aux salariés d'accéder à la zone d'emplois de Roissy et au réseau ferré et aérien national et international. Il est un préalable au développement d'un nouveau terminal T4 à Roissy sinon l'asphyxie déjà constatée va s'accentuer et conduira au déclin. C'est également un formidable levier à la croissance économique des entreprises de l'Oise qui seront plus attractives pour leurs clients -fournisseurs et dans leurs démarches de recrutement. Peu de territoire au niveau national peuvent présenter une offre trimodale (route, fer et voie d'eau avec le canal Seine Nord)qu'il faut valoriser. La SNCF doit prendre soin d'accompagner les collectivités dans la conception de nouveaux pôle d'échange multimodal et de nouveaux quartiers mixtes aux abords des gares pour que la nouvelle liaison profite au plus grand nombre dans un cadre de vie préservé. L'intérêt public de promotion des transports durables, de l'emploi et du logement abordable doivent conduire la SNCF (entreprise publique) à améliorer les conditions d'accès aux gares, d'accueil des voyageurs, la régularité des trains, la sécurité. Elle doit ainsi définir et conduire une politique foncière et immobilière raisonnable.
22/01/2020
Votre contribution porte sur l'enjeu de développement des points d'intermodalité autour des gares : nous partageons tout à fait ce point de vue car un tel développement est très important pour la diffusion des services ferroviaires sur les territoires. Les projets relèvent d'autres programmes que le présent projet d'infrastructure Roissy-Picardie, dont le périmètre est défini par le protocole de 2017 ; ils sont très généralement menés dans un cadre partenarial entre l'Etat, la SNCF (Gares & Connexions) et les collectivités.
11/12/2019
Je soutiens ce projet et souhaite qu'il puisse permettre de rallier directement l'ouest de la France (Rennes, Nantes, Bordeaux, ...)
16/01/2020
Concernant les dessertes en trains à grande vitesse, il est à ce jour privilégié les directions pour lesquelles le passage par Roissy TGV est le plus efficace en matière de gain de temps : il s'agit donc de l'Est et du Sud-Est, plutôt que de l'Ouest ou du Sud-Ouest , qui seront accessibles en correspondance via Roissy TGV grâce à la liaison, ou via les gares parisiennes.
10/12/2019
Donc, si je comprend bien, un habitant de Creil, qui ne paye pas ses impots dans le val d'oise, pourra mettre moins de temps que moi, qui habite le val d'Oise, et qui doit repasser par Paris pour aller à Roissy ! Il serait peut-être temps de revoir les priorités non ?
22/01/2020
Vouz soulevez dans votre contribution la question de la répartition du financement du projet. Il faut noter à ce sujet que le financement de l'investissement, selon le protocole de 2017, est prévu pour l'essentiel par l'Etat et des collectivités des Hauts-de-France ; de même, les services TER déployés sur la liaison relèveront en grande partie de la Région Hauts-de-France, ainsi que d 'Île-de-France Mobilités. S'agissant des améliorations de conditions de mobilité en Île-de-France, on peut relever que de très importants programmes de modernisation en infrastructure et matériel roulant sont en préparation ou en travaux (cf présentation très synthétique en page 51 du dossier de concertation), ou sont mis à l'étude (dans le cas présent le projet d'interconnexion de la ligne H à Saint-Denis-Pleyel).
10/12/2019
L’idée d’une ligne de train Roissy-Picardie est excellente, elle permettra aux habitants de la picardie de rejoindre l’aéroport dans de meilleures conditions et de désengorger l’A1 Nous sommes très favorable au projet, et souhaitons qu’il voit le jour rapidement En espérant bien évidement que la fréquence des trains et la ponctualité soient au rendez vous et à la hauteur des investissements qui seront réalisés Cordialement
09/12/2019
Je suis contre ce projet car cela va créer de nouvelles nuisances sonores et visuelles pour notre village
24/01/2020
Dans votre contribution, vous faites état des questions de nuisances sonores et visuelles pour votre commune. SNCF Réseau est très attentif à ces problématiques environnementales, très importantes pour la qualité de vie des riverains, dans l'élaboration des projets ferroviaires. L'élaboration du projet Roissy Picardie a fait l'objet dès l'origine de la démarche ERC (éviter, réduire, compenser) avec d'importantes phases d'études et de concertation, afin de définir le projet de moindre impact et les mesures devant accompagner sa réalisation. Cette démarche sera poursuivie dans les prochaines étapes. Le projet de tracé élaboré passe à plus de 500 m de la crèche d’entreprises de la ZA des Portes de Vémars, comme le montre le plan général des travaux figurant au dossier de concertation (à noter que si le projet établi est accompagné d'une bande de 500 m de large figurant sur le plan, le tracé est pour autant à considérer comme stabilisé pour l'essentiel, compte tenu des importantes phases d'études et de concertation déjà intervenues). Pour les enjeux acoustiques, les dispositions réglementaires seront appliquées. Le tracé proposé pour la ligne nouvelle s'écarte largement des secteurs urbanisés ou en projet, les habitations les plus proches étant à plus de 600 mètres. (cf. la brochure coproduite par SNCF Réseau et France Nature Environnement "le bruit ferroviaire en questions et réponses" de décembre 2018). Le projet fera l'objet de mesures d'insertion paysagère pour en faciliter l'intégration (la mise au point dans le détail des mesures sera poursuivie dans les étapes ultérieures avec concertation locale). La maquette 3D, consultable sur notre site internet (Page Le projet, Puis Carte animée), permet de visualiser l'insertion du projet, depuis des points caractéristiques avec des photomontages avant/après, ou via un film sur l'ensemble du linéaire. Nous vous renvoyons également pour plus de détails à la Foire aux questions en ligne, rubrique Insertion du projet.
09/12/2019
Habitant de la commune de vemars , la première chose qui me viens à l'esprit est le bruit. le bruit du TGV qui passe à Moussy le neuf, le bruit des avions. je n'est absolument pas envie d'avoir encore une ligne de TGV qui passe dans la commune. Vemars serais alors encerclée de TGV et par les airs avec les avions. Quand certains d entre nous avons fait le choix d'habiter la commune nous l'avons accepter avec ses bruits mais sûrement pas pour en avoir de nouveau. Personnellement mon avis est défavorable, il y a même une histoire d'usine de gaz non loin de vemars. On ne peut pas accepter tout cela sur une seul commune. Merci à vous
14/01/2020
Dans votre contribution, vous exprimez vos inquiétudes concernant les impacts du projet sur l'environnement et notamment les enjeux acoustiques sur votre commune. SNCF Réseau est très attentif à ces questions, très importantes pour la qualité de vie des riverains. L'élaboration du projet a fait l'objet dès l'origine de la démarche ERC (éviter, réduire, compenser) avec d'importantes phases d'études et de concertation, afin de définir le projet de moindre impact et les mesures devant accompagner sa réalisation. Cette démarche sera poursuivie dans les prochaines étapes : - le projet de tracé élaboré s'écarte ainsi de plusieurs centaines de mètres des parties urbanisées (et urbanisables) ; - il fera l'objet de mesures d'insertion paysagère pour en faciliter l'intégration (la mise au point dans le détail des mesures sera poursuivie dans les étapes ultérieures avec concertation locale). La maquette 3D, consultable sur notre site internet, permet de visualiser l'insertion du projet, depuis des points caractéristiques avec des photomontages avant/après, ou via un film sur l'ensemble du linéaire. Il est précisé également que le projet n'est pas une ligne à grande vitesse.
09/12/2019
Le TGV va passer au dessus de notre village !!! Juste ridicule Donc contre évidement
24/01/2020
cf. ci-dessous
09/12/2019
Bonjour, Avant la mise en service de la liaison ferroviaire Creil-Roissy CDG qui passerait par Chantilly à partir de 2025, il serait souhaitable de mettre enfin en place une navette par bus au départ de Chantilly dans les meilleurs délais. Pour des personnes qui vivent seules, de surcroit des séniors en situation de handicap, il est impossible de porter des valises de plus de 20 kgs a fortiori quand il n'y a pas d'escalator. Le coût en taxi au départ de Chantilly varie entre 60 et 90 € pour un aller simple ce qui est excessif pour un retraité qui est obligé de se déplacer pour aller voir ses enfants qui habitent très loin. Merci de bien vouloir en tenir compte car je ne suis pas la seule. Cordialement
09/12/2019
Je suis totalement contre ce projet car celui-ci accentuera des puissances sonores supplémentaires aux nuisances déjà presentes dans un super village qui n'a aucunement besoin d'être anéanti
14/01/2020
Dans votre contribution, vous faites état des questions de nuisances acoustiques. SNCF Réseau est très attentif à cette problématique, très importante pour la qualité de vie des riverains, dans l'élaboration des projets ferroviaires (cf. à ce sujet la brochure coproduite par SNCF Réseau et France Nature Environnement "le bruit ferroviaire en questions et réponses" de décembre 2018). Les étapes précédentes d'élaboration et de concertation sur le projet ont permis d'échanger à ce sujet. On peur rappeler à ce sujet que : - le projet n'est pas conçu comme un projet de ligne à grande vitesse : les trains à grande vitesse et les TER qui l'emprunteront circuleront à 160 km/h, vitesse correspondant à celle pratiquée sur la ligne existante vers Amiens ; la plus grande partie des circulations concernent les transports du quotidien, avec l'objectif de contribuer à renforcer la part des transports en commun dans la desserte du pôle de Roissy ; - le tracé proposé pour la ligne nouvelle s'écarte largement des secteurs urbanisés ; - la réglementation en la matière (dispositions du code l'environnement) sera bien entendu strictement respectée ; des études acoustiques confiées à des bureaux d'études spécialisés, avec modélisations numériques s'appuyant sur des relevés de terrain, sont réalisées aux étapes successives de mise au point du projet. L'étude d'impact qui sera jointe au dossier d'enquête publique présentera le détail des études effectuées à ce sujet ; des contrôles seront réalisés après la mise en service, le maître d'ouvrage étant tenu à des obligations de résultats ; - le projet intègre également les enjeux d'insertion paysagère ; la maquette 3D consultable sur le site internet, avec différents points de vue avant/après ou films sur l'ensemble du linéaire, permet de visualiser l'intégration du projet dans les territoires traversés.
09/12/2019
Bonjour je suis contre le projet du LGV qui passera en aérien sur Vémars (95)venant d'amiens il passera à 250 mètres de notre crèche les comptes SNCF sont déjà dans le rouge, revoyé votre copie pour revoir le triangle de gonesse, nous avons déjà un TVG pour lille à 450 mètres de notre village, encore de magouilles ... comme pour le tracé du TGV nord merci cdlt
14/01/2020
Dans votre contribution, vous exprimez votre opposition au projet pour différentes raisons, vis-à-vis desquelles les éclairages suivants peuvent être apportés : - le projet a pour objectif de permettre un accès direct à Roissy depuis le Sud des Hauts-de-France , mais aussi depuis le Nord-Est du Val d'Oise, avec la desserte de Survilliers-Fosses par tous les TER (et les études de trafic montrent que ce trafic est loin d'être négligeable) ; - concernant les impacts du projet sur l'environnement, son élaboration a fait l'objet dès l'origine de la démarche ERC (éviter, réduire, compenser) avec d'importantes phases d'études et de concertation, afin de définir le projet de moindre impact et les mesures devant accompagner sa réalisation. Cette démarche sera poursuivie dans les prochaines étapes; ; - le projet de tracé élaboré s'écarte ainsi de plusieurs centaines de mètres des parties urbanisées (et urbanisables) de Vémars et de Villeron ; il passe à plus de 500 m de la crèche d’entreprises de la ZA des Portes de Vémars, comme le montre le plan général des travaux figurant au dossier de concertation (à noter que si le projet établi est accompagné d'une bande de 500 m de large figurant sur le plan, le tracé est pour autant à considérer comme stabilisé pour l'essentiel, compte tenu des importantes phases d'étude et de concertation déjà intervenues) ; - le projet est effectivement en remblai dans cette partie du tracé, compte tenu de la nécessité de franchir la LGV Nord puis l'A1 ; il fera l'objet de mesures d'insertion paysagère pour en faciliter l'intégration (la mise au point dans le détail des mesures sera poursuivie dans les étapes ultérieures avec concertation locale). La maquette 3D, consultable sur notre site internet, permet de visualiser l'insertion du projet, depuis des points caractéristiques avec des photomontages avant/après, ou via un film sur l'ensemble du linéaire; - le financement du projet relève d'accords entre les partenaires - Etat et collectivités pour l'essentiel, la contribution de SNCF Réseau ne pouvant intervenir que dans le cadre des règles de participation aux investissements (qui excluent une participation au titre du développement du réseau); - l'amélioration des conditions de mobilité pour le Val d'Oise- vers Paris ou vers Roissy , relève d'autres mesures, vis-à-vis desquelles le projet se situe en complémentarité, et auxquels de très importants moyens sont consacrés actuellement (modernisation des RER B et D, travaux du Grand Paris Express avec en particulier la ligne 17, travaux sur le réseau ferré national au Nord de la région parisienne, coordonnés dans le cadre notamment de « Paris Nord 2024 »..).; à noter qu'une mission a été confiée par le Gouvernement à M. ROL-TANGUY pour définir de nouvelles orientations concernant l'aménagement du triangle de Gonesse.
09/12/2019
Je suis d'accord pour cette ligne Roissy-Picardie
08/12/2019
Bonjour, nous n avons pas de bus le dimanche , des transiliens qui s'arrête a toutes les gares donc un allongement de notre parcours , des transiliend rn panne chaque jour, alors investir deja dans l existant pour le renover avant d elargir la demande . Non au projet !
24/01/2020
De très importants moyens sont actuellement mis en œuvre pour la rénovation et la modernisation du réseau existant : modernisation des RER B et D, travaux du Grand Paris Express avec en particulier la ligne 17, travaux sur le réseau ferré national au Nord de la région parisienne.., coordonnés dans le cadre notamment de « Paris Nord 2024 »..). Ces travaux peuvent être source eux-mêmes de contraintes immédiates pour les voyageurs mais l'objectif est bien d'améliorer fortement la qualité de service dans les prochaines années. Le renouvellement du matériel roulant est aussi à un horizon rapproché. Le projet consiste en un maillage du réseau ferroviaire : avec un linéaire limité de ligne nouvelle, il permet de nouvelles liaisons performantes avec un accès direct à Roissy TGV, et ce tant pour les transports du quotidien que pour la mobilité longue distance, au bénéfice des territoires concernés (sud des Hauts de France et Nord-est du Val d'Oise). Il n'y a donc pas lieu de les opposer. Pour plus de détails sur les enjeux de mobilité dans le Val d'Oise, une réunion thématique est prévue le 28 janvier prochain à Fosses à l'Espace Germinal (19h30).
08/12/2019
Faire une liaison qui soit calée sur les horaires d'avion, c'est-à-dire qui permettent d'être à Roissy CDG 2 heures avant les premiers vols !
24/01/2020
Vous soulevez la question de la plage horaire prévue à ce jour pour les services ferroviaires empruntant la liaison ; les accords intervenus en 2017 prévoient déjà une large plage horaire, avec l'objectif de faciliter l'accès au pôle de Roissy en transports en commun. Les décisions d'adaptation éventuelle de cette plage (qui devront ménager une plage pour la maintenance de la ligne, en période nocturne) relèveront le moment venu de l’Autorité Organisatrice des mobilités en la matière, à savoir la Région Hauts-de-France ; le représentant du Conseil Régional a d'ailleurs fait part lors de la réunion publique de Creil le 3 décembre de sa disponibilité pour étudier cette question lors de la mise au point des schémas de desserte.
08/12/2019
TGV et Possibilité d’arrêt à compiegne et Senlis
14/01/2020
Les services ferroviaires prévus dans les protocoles de 2017 comportent : - une desserte mixte pour Amiens et Creil : 2 allers retours TaGV intersecteurs (vers Strasbourg, Lyon ou Marseille) + 3 allers retours TER pour correspondances à Roissy TGV, - une desserte TER Compiègne/Creil vers Roissy TGV avec l’objectif d’une fréquence à la demi-heure en heure de pointe sur Creil (soit 6 allers retours supplémentaires) et à l’heure sur Compiègne (soit 17 allers retours). Les territoires desservis jusqu'à Compiègne bénéficieront ainsi d'un accès facilité au TaGV en correspondance en gare de Roissy TGV. Concernant les relations entre Senlis et Roissy, il faut rappeler que le projet de liaison ferroviaire a pour objectif de faciliter l'accès direct à la gare de Roissy TGV, sans remettre en cause les services assurés sur d'autres axes non desservis par le ferroviaire, comme Senlis ; les décisions en la matière relèveront le moment venu des autorités organisatrices des mobilités, qui ont bien noté les prises de position. A noter que dans les études de trafic menées sur le projet Roissy-Picardie, il est considéré que les liaisons par cars entre Senlis et Roissy sont maintenues.
08/12/2019
bonjour et merci de permettre le dialogue il est nécessaire de prévoir une liaison entre st witz et la gare de fosses par une fréquence de bus et un parking agrandi et surveillé. cdt
24/01/2020
Vous relevez dans votre contribution les enjeux liés aux équipements tels que parkings, aménagements à proximité des gares...ou autres actions permettant de renforcer l'intermodalité : ceux-ci relèvent d'autres programmes, à mener en cohérence, à l'initiative des acteurs des territoires, afin que les territoires desservis bénéficient des améliorations des services ferroviaires ; à noter que des dessertes par bus existent déjà avec desserte de la gare de Survilliers-Fosses.
08/12/2019
Magnifique projet ça sera une aubaine pour l oise car la la majorité de cette région travaille à Roissy.
08/12/2019
Travaillant sur Roissy en horaires souvent décalés, il serait très bien vu de mettre en place des grilles horaires adaptées. Depuis 4h30 le matin et 23h00 le soir dans les deux sens. Je serai prêt à laisser la voiture de côté, si de vraies formules d abonnement et horaires viennent à exister. C est vraiment un besoin pour la ville de Compiegne. Même en terme d emplois.
16/01/2020
Sur la question de la plage horaire prévue à ce jour pour les services ferroviaires empruntant la liaison, les accords intervenus en 2017 prévoient déjà une large plage horaire, avec l'objectif de faciliter l'accès au pôle de Roissy en transports en commun. Les décisions d'adaptation éventuelle de cette plage (qui devront ménager une plage pour la maintenance de la ligne, en période nocturne) relèveront le moment venu de l’Autorité organisatrice des mobilités en la matière, à savoir la Région Hauts-de-France ; le représentant du Conseil Régional a d'ailleurs fait part lors de la réunion publique de Creil le 3 décembre de sa disponibilité pour étudier cette question lors de la mise au point des schémas de desserte. Les formules d'abonnements qui seront proposées relèveront des décisions de la Région Hauts-de-France , autorité organisatrice des mobilités.
08/12/2019
La création du barreau ferroviaire Creil-Roissy fragilise la liaison par bus Roissy Picardie entre Creil et Roissy via Senlis. Pour de nombreux Senlisiens et Senlisiennes et pour les habitants des villages de la communauté de communes de Senlis Sud Oise, Il est primordial de pouvoir aller - de 5h à minuit, en semaine comme le week-end - en bus de Senlis à Roissy quotidiennement pour travailler où rejoindre la gare TGV ou la plateforme aéroportuaire pour des déplacements professionnels ou personnels. il est donc capital que la région continue d’opérer au moins la liaison par bus entre Senlis et Roissy et au mieux celles entre Senlis et Roissy et Senlis et Creil une fois le barreau ferroviaire en service. Sophie Reynal Senlis C’est Vous Conseillère municipale de Senlis Membre du bureau exécutif de Senlis Sud Oise
16/01/2020
Vous attirez l'attention sur les relations entre Senlis et Roissy. Le projet de liaison ferroviaire a pour objectif de faciliter l'accès direct à la gare de Roissy TGV, sans remettre en cause les services assurés sur d'autres axes non desservis par le ferroviaire, comme Senlis. Les décisions en la matière relèveront le moment venu des autorités organisatrices des mobilités, qui ont bien noté vos prises de position. A noter que dans les études de trafic menées sur le projet Roissy-Picardie, il est considéré que les liaisons par cars entre Senlis et Roissy sont maintenues.
08/12/2019
POUR FACILITER LES LIAISONS AVEC LA PICARDIE ET Y FAVORISER L'EMPLOI le VAL D'OISE EST A NOUVEAU SACRIFIE SUR LES PLANS DU BRUIT ET DES TERRES AGRICOLES.QUANT AUX FACILITES D'ACCES NOUS CONCERNANT IL NOUS RESTE LA LIGNE D ET NOS PLEURS !
16/01/2020
Dans votre contribution, vous faites état des questions de nuisances acoustiques et de consommations de terres agricoles. SNCF Réseau est très attentif à ces problématiques, très importantes pour la qualité de vie des riverains, dans l'élaboration des projets ferroviaires (cf. à ce sujet la brochure coproduite par SNCF Réseau et France Nature Environnement "le bruit ferroviaire en questions et réponses" de décembre 2018). Les dispositions réglementaires seront appliquées, avec la prise en compte des effets indirects et des points noirs bruits existants. Nous vous renvoyons pour plus de détails sur ces sujets à la page Foire aux questions du site, rubrique Insertion du projet.
07/12/2019
Je suis contre ce projet lequel va amener encore plus de bruit pour les riverains
16/01/2020
Dans votre contribution, vous faites état des questions de nuisances acoustiques. SNCF Réseau est très attentif à cette problématique, très importante pour la qualité de vie des riverains, dans l'élaboration des projets ferroviaires (cf. à ce sujet la brochure coproduite par SNCF Réseau et France Nature Environnement "le bruit ferroviaire en questions et réponses" de décembre 2018). Les dispositions réglementaires seront appliquées, avec la prise en compte des effets indirects et des points noirs bruits existants. Nous vous renvoyons pour plus de détails sur ce sujet à la page Foire aux questions, rubrique Insertion du projet.
07/12/2019
Excellente initiative. J’attend avec impatience la réalisation de ce projet. Plusieurs intérêts : - avions à Roissy. - TGV pour plusieurs destinations en France. - d’autres sur j’aurai le plaisir de découvrir. A bientôt dans ces trains. J. Malbezin.
07/12/2019
Ce projet est une excellente idée. Il permettra de gagner du temps et d'éviter la gare du Nord ou de prendre sa voiture pour se rendre à Roissy. Il faudra vraiment prévoir des parkings dès sa mise en service à côté des gares (Creil, Gouvieux,...). Pour seulement 6,5 kms de nouvelles voies il aura fallu attendre plus de 20 ans... En France nous ne sommes pas les champions de la réactivité lorsqu'un projet judicieux est proposé.
07/12/2019
Oui Au Barreau Roissy-Picardie indispensable, à la mobilité des salariés et l’accès à l’emploi.
07/12/2019
Tous les projets de developpement des liaisons ferroviaires sont bons à prendre car face à la raréfaction des ressources il faut dores et déjà mailler au maximum les corridors existants pour voir plus loin que le court terme
07/12/2019
Pourquoi créer une nouvelle ligne en massacrant la nature et le bien-être des riverains alors qu'il existe déjà plusieurs solutions de transports qui ne sont même pas encore au point! Je suis contre ce projet destructeur...
07/12/2019
ce projet a un intérêt indéniable ,et j'utiliserai moi même certainement ce nouveau moyen de transport( chantilly/CDG2) , cependant , le traffic sncf actuel est déjà très très bruyant pour les riverains de Chantilly , est il prévu de monter des cloisons antibruit ?
16/01/2020
Dans votre contribution, vous faites état des questions de nuisances acoustiques. SNCF Réseau est très attentif à cette problématique, très importante pour la qualité de vie des riverains, dans l'élaboration des projets ferroviaires (cf. à ce sujet la brochure coproduite par SNCF Réseau et France Nature Environnement "le bruit ferroviaire en questions et réponses" de décembre 2018). Les dispositions réglementaires seront appliquées, avec la prise en compte des effets indirects et des points noirs bruits existants. Nous vous renvoyons pour plus de détails sur ce sujet à la Foire aux questions, rubrique "Insertion du projet".
07/12/2019
Bonjour, j'attends des liaisons avec Roissy et Tremblay en France avec grand intérêt. Cela fait maintenant plus de 10 ans que je prend quotidiennement la voiture pour me rendre sur mon lieu de travail et j'ai constaté depuis environ 5 ans une circulation de plus en plus dense, que ce soit via Senlis Roissy par A1, via Précy N104 sur la Francilienne, ou via Chantilly forêt Vémars et A1. Mon temps de trajet est passé de 40m, à 50mn voire 1 heure maintenant. Une certaine lassitude et usure se sont installées et pourtant je ne peux envisager de prendre le train car il me faudrait payer un parking sur Chantilly, puis un trajet TER (avec retards et incidents récurrents) jusqu'à Paris puis reprendre le RER B jusqu'à Villepinte ou Roissy, puis un bus pas très ponctuels dans cette zone jusqu'à l'entrée de Tremblay en France... donc le choix économique et de temps et de flexibilité est la voiture personnelle. Par ailleurs je voyage souvent via Roissy, j'évite Paris, que ce soit pour le TGV ou pour l'aéroport, ce projet est un espoir de faciliter les trajets vers Roissy ou vers le sud de la France et ailleurs, sans avoir à gérer et payer le parking de la voiture et peut être d'alléger la circulation sur ces axes avec tous les risques de comportement en voiture/ camions et de pollution que l'on constate. il faut vraiment prévoir les infrastructures autour des gares existantes et terme de nuisances sonores, fluidités de circulation et faciliter (aussi économiquement) les parking afin d'inciter la population à prendre le train, assurer la ponctualité et la fréquence des trains pour que l'on puisse avoir confiance dans ces modes de déplacements.
22/01/2020
Vous soulignez dans votre contribution l'importance de déployer un service ferroviaire de qualité ; c'est bien l'objectif de la SNCF, qui mène actuellement de très importants travaux de rénovation et de modernisation du réseau, sur ses fonds propres ou dans le cadre de programmes cofinancés avec l'Etat et les collectivités. Vis-à-vis de la congestion routière en progression en région parisienne, le renforcement de la part modale des transports collectifs est bien un enjeu du projet. Vous relevez également à juste titre les enjeux liés aux équipements tels que parkings, aménagements à proximité des gares...ou autres actions permettant de renforcer l'intermodalité pour une meilleure diffusion sur les territoires : ceux-ci relèvent d'autres programmes, à mener en cohérence, à l'initiative des acteurs des territoires, afin que les territoires desservis bénéficient des améliorations des services ferroviaires. Le soutien apporté au projet et les engagements forts déjà pris pour sa réalisation permettent de penser que ces actions seront poursuivies pour que les territoires desservis bénéficient pleinement des améliorations des services ferroviaires.
07/12/2019
Bonjour, J'habite à 15 km d'Amiens en direction d'Abbeville et je dois souvent faire des déplacements professionnels. Aller à CDG est actuellement très difficile. Le mieux est de prendre le TGV près de Péronne donc 45 min de voiture puis 30 min de TGV. Le TGV Amiens-CDG serait plus que bienvenu!
07/12/2019
Je suis pour ce projet par contre l amplitude des horais de travail a roissy vont de 5h a 00h il serait bien de redefinir le debut et la fin de service. Quand aux tgv tres bien sans oublier la desserte bordeaux/bayonne
14/01/2020
Vous soulevez dans votre contribution la question de la plage horaire prévue à ce jour pour les services ferroviaires empruntant la liaison ; les accords intervenus en 2017 prévoient déjà une large plage horaire, avec l'objectif de faciliter l'accès au pôle de Roissy en transports en commun. Les décisions d'adaptation éventuelle de cette plage (qui devront ménager une plage pour la maintenance de la ligne, en période nocturne) relèveront le moment venu de l’Autorité Organisatrice des mobilités en la matière, à savoir la Région Hauts-de-France ; le représentant du Conseil Régional a d'ailleurs fait part lors de la réunion publique de Creil le 3 décembre de sa disponibilité pour étudier cette question lors de la mise au point des schémas de desserte. Concernant les dessertes directes en trains à grande vitesse, il est à ce jour privilégié les directions pour lesquelles le passage par Roissy TGV est le plus efficace en matière de gain de temps : il s'agit donc de l'Est et du Sud-Est, plutôt que du Sud-Ouest (accessible soit via les gares parisiennes soit en correspondance via Roissy TGV).
07/12/2019
Je pense que les horaires, pour ceux qui travaillent à Roissy, devraient commencer très très tôt Minimum 5h du matin Beaucoup d'entreprises débutent leur activite de très bonne heure Pour exemple je commencait à 5h30 Le temps d'y aller et de se rendre sur place Même 5h cela est impossible
14/01/2020
Vous soulevez dans votre contribution la question de la plage horaire prévue à ce jour pour les services ferroviaires empruntant la liaison ; les accords intervenus en 2017 prévoient déjà une large plage horaire, avec l'objectif de faciliter l'accès au pôle de Roissy en transports en commun. Les décisions d'adaptation éventuelle de cette plage (qui devront ménager une plage pour la maintenance de la ligne, en période nocturne) relèveront le moment venu de l’Autorité Organisatrice des mobilités en la matière, à savoir la Région Hauts-de-France ; le représentant du Conseil Régional a d'ailleurs fait part lors de la réunion publique de Creil le 3 décembre de sa disponibilité pour étudier cette question lors de la mise au point des schémas de desserte.
07/12/2019
Bonjour, je contribu au projet picardie qui depuis quelques années et attendu. N'oubliez pas que Roissy rime avec horaire décalé. Sachez que le bus roissy picardie débute à 4h. Travaillant à Roissy depuis quelques années j'ai hâte que le projet aboutisse.
06/12/2019
Cette liaison Roissy-picardie pourrait être utile à grand nombre de personnes. Pour les habitants des Hauts-de-france n’ayant pas le permis, auraient un moyen simple et rapide pour rejoindre l’aéroport, que ce soit pour le voyage ou pour le travail. Puisqu’il y a une grande plage de travail au sein de Roissy et de ses alentours. Cela éviterait aussi un trop gros nombre d’affluence aux heures de pointes à Paris Nord, car pour l’instant, la seule façon de se rendre à Roissy pour les gens vivants en Picardie, est de rejoindre Paris Nord pour ensuite emprunter le RER B.
06/12/2019
Je suis pour la la ligne
06/12/2019
C'est un bon projet. Mais dont la mise en oeuvre est trop lente. Tant d'années pour construire quelques km de ligne ? L'Etat doit cesser de se mêler des affaires internes la SNCF-Réseau et la laisser recruter en adéquation avec ses besoins. Ce n'est pas au ministère des finances de décider de ses effectifs. Des objectifs de réalisation doivent être fixés et les moyens doivent suivre.
14/01/2020
Comme indiqué dans le dossier de concertation, des étapes importantes restent encore à intervenir avant la mise en œuvre de ce projet, comme pour tout projet de développement du réseau ferroviaire (dans le domaine réglementaire avec l'obtention de l'ensemble des autorisations nécessaires, les procédures foncières, dans le domaine technique avec la mise au point finale du projet et des mesures d'accompagnement qui devra s'accompagner d'une poursuite de la concertation locale, ou dans le domaine financier avec les accords définitifs de financement entre partenaires du projet...). Conscient des enjeux pour les territoires, SNCF Réseau poursuivra ses efforts d'optimisation des calendriers jusqu'à la mise en service, en lien avec les partenaires du projet.
06/12/2019
Accepte qu'il y ait une ligne Creil à Roissy cela rendrait service
04/12/2019
«La gare de Chantilly-Gouvieux sera t'elle desservie par les TGV ? A quelle fréquence ? »
14/01/2020
La desserte de Chantilly-Gouvieux par les trains à grande vitesse n'est pas prévue actuellement. Les trains à grande vitesse empruntant la liaison puis la ligne classique jusqu'à Amiens doivent assurer des relations à longue distance (vers l'Est et le Sud-Est), avec un objectif de performance et de gain de temps significatif, et le nombre d'arrêts intermédiaires ne peut qu'être limité. Dans ce contexte, les accords intervenus en 2017 prévoient un arrêt à Creil pour les TaGV circulant entre Roissy TGV et Amiens. Chantilly bénéficiera en revanche pleinement du renforcement de la desserte TER entre Roissy TGV et Creil, avec des arrêts systématiques en gare de Chantilly-Gouvieux, qui permettront d'accéder en gare de Roissy TGV aux dessertes assurées sur l'ensemble du réseau national.
03/12/2019
« Bonjour, Je suis évidemment très emballé par le projet car cela contribuerait fortement à une amélioration du transport sur le réseau nord et fluidifierait le trafic en gare du nord, de plus, futur habitant de Chantilly, pouvoir relier CDG en 16 mns, c'est génial!! »
03/12/2019
Ce projet est purement politique et non social! Il ne sert à rien si ce n'est à bétonner un peu plus la région ile de France qui l'est déjà suffisamment! Cela fait 40 ans que j'habite saint-witz qui était jusqu'en 2000 un havre de paix et de repos et depuis la poussée du grand Paris où tous les politiques font que ce grand Paris ne soit qu'une énorme métropole où s'agglutine toute l'immigration et la délinquance! Stop au béton stop aux projets politique inutile car cela ne servira pas les voisins habitants. C'est une polution sonore infame avec déjà une ligne LGV qui coupe à vive allure des communes commes Vémars! STOP au Bruit grandissant de la métropole de roissy et la multiplication de la pollution par des zones industrielles à perte de vue! cette région est promise à la seule logistique du Grand Paris et des politiques! Stop pas de liaison!
14/01/2020
Dans votre contribution, vous faites état des questions de nuisances acoustiques. SNCF Réseau est très attentif à cette problématique, très importante pour la qualité de vie des riverains, dans l'élaboration des projets ferroviaires (cf. à ce sujet la brochure coproduite par SNCF Réseau et France Nature Environnement "le bruit ferroviaire en questions et réponses" de décembre 2018). Les étapes précédentes d'élaboration et de concertation sur le projet ont déjà permis d'échanger à ce sujet. On peut rappeler que : - le projet n'est pas conçu comme un projet de ligne à grande vitesse : les trains à grande vitesse et les TER qui l'emprunteront circuleront à 160 km/h, vitesse correspondant à celle pratiquée sur la ligne existante vers Amiens ; - la plus grande partie des circulations concernent les transports du quotidien, avec l'objectif de contribuer à renforcer la part des transports en commun dans la desserte du pôle de Roissy ; - le tracé proposé pour la ligne nouvelle s'écarte largement des secteurs urbanisés.
03/12/2019
bonjour je suis resident de l aire cantillienne depuis 2002 et travaille a cdg depuis 1998 depuis plusieurs annees je demande aux acteurs locaux de mettre en place une liaison par car entre l aire cantillienne et cdg chantilly->Lamorlaye->cdg sans reponse ou intérêts des elus locaux petite precision cdg represente 80 000 salaries 100 000 l été. la plupart de ces personnes qu ils soient personnels navigants ou au sol travaillent en horaires decales soit 3x8 7j/7j en ce qui me concerne . en consultant les horaires que vous proposez pour les ter on realise que ces ter ne sont pas du tout adaptés dommage que vous n ayez pas investiguer plus que ca un grand nombre de personnes commence a 5h00 voir plus tot et finissent un peu a toutes les heures en soirée donc ce train ne servira qu aux personnes prenant un avion ou travaillant en administratif(une minorité) un beau gachis en somme cordialement mr franck sanet
14/01/2020
Vous soulevez dans votre contribution la question de la plage horaire prévue à ce jour pour les services ferroviaires empruntant la liaison ; les accords intervenus en 2017 prévoient déjà une large plage horaire, avec l'objectif de faciliter l'accès au pôle de Roissy en transports en commun. Les décisions d'adaptation éventuelle de cette plage (qui devront ménager une plage pour la maintenance de la ligne, en période nocturne) relèveront le moment venu de l’Autorité Organisatrice des mobilités en la matière, à savoir la Région Hauts-de-France ; le représentant du Conseil Régional a d'ailleurs fait part lors de la réunion publique de Creil le 3 décembre de sa disponibilité pour étudier cette question lors de la mise au point des schémas de desserte.
02/12/2019
Beau projet d'interconnexion. Si ce projet permet, également, d'améliorer les dessertes entre Lorraine TGV et le Nord de la France, tant mieux !